Ouganda : le pays promulgue une loi "anti-homosexualité" vivement critiquée à l'international

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
L'Ouganda a promulgué, le 29 mai, une loi "anti-homosexualité" considérée comme l'une des plus répressives au monde, suscitant de vives réactions au sein de la communauté internationale.
Ouganda : le pays promulgue une loi anti-homosexualité vivement critiquée à l'international L'Ouganda a promulgué, le 29 mai, une loi "anti-homosexualité" considérée comme l'une des plus répressives au monde, suscitant de vives réactions au sein de la communauté internationale. (France 2)
Article rédigé par France 2 - A.Brignoli, V.Labenne
France Télévisions
France 2
L'Ouganda a promulgué, le 29 mai, une loi "anti-homosexualité" considérée comme l'une des plus répressives au monde, suscitant de vives réactions au sein de la communauté internationale.

En Ouganda, une loi "anti-homosexualité" a été promulguée le 29 mai dernier. "Si vous avez un rapport sexuel avec une personne du même sexe, quelle est la peine encourue ? La prison à perpétuité", explique Asuman Basalirwa, député ougandais à l'initiative de cette loi. Thérapie de conversion obligatoire, interdiction de parler publiquement d'homosexualité... Les récidivistes pourront même être condamnés à mort. Cette nouvelle loi est considérée comme l'une des plus répressives au monde.  

De vives réactions à l'international 

"La loi impose maintenant à toute personne l'obligation de dénoncer une personne qu'elle soupçonne d'être homosexuelle. Ca signifie que chacun en Ouganda devient un policier ou une policière", indique Me Francis Tumwesigye, avocat ougandais spécialiste des droits de l'homme. Le texte a provoqué de vives réactions dans la communauté internationale. Le Haut Conseil des droits de l'homme s'est dit "consterné". Le président américain Joe Biden a de son côté dénoncé une "atteinte tragique" aux droits humains.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.