Intempéries : des orages de plus en plus fréquents et violents ?

Publié Mis à jour
Article rédigé par
F.Prabonnaud, A.Domy, G.Marque, A.Guillerot-Malick, P.Miette - France 2
France Télévisions

Une grande partie de la France a été touchée par des orages dimanche 5 juin. Mais ses orages sont-ils plus nombreux et violents qu’auparavant ?

Dimanche 5 juin, la France a fait face à d’importantes intempéries. Des chutes de grêle ont touché certains pays, comme l’Argentine par exemple, en février dernier. Ces orages violents sont-ils de plus en plus fréquents ? S’ils sont plus souvent filmés puis diffusés sur les réseaux sociaux, ils ne sont pas plus nombreux selon les spécialistes. "On n’a pas de motif concret de penser que les orages sont plus nombreux qu’avant, notamment en lien avec le changement climatique. D’autant plus que le recul qu’on a sur ce type de phénomène n’est que d’une vingtaine d’années, c’est depuis 20 ans qu’on enregistre les éclairs, par exemple. Donc c’est difficile de faire un lien entre changement climatique et occurence d’orages", analyse Pierre Haut, prévisionniste météo. 

S’adapter face à des phénomènes extrêmes

Les conséquences du changement climatique sont prouvées sur les précipitations extrêmes, selon les experts du GIEC. Pour chaque degré supplémentaire de réchauffement global, ces précipitations s’intensifient de 7%. Il faudra s’adapter à ces phénomènes extrêmes. La société Predict à Montpellier (Hérault) a envoyé quatre millions de SMS préventifs depuis le jeudi 2 juin et l’alerte orage. Les habitants du sud de la France, confrontés aux épisodes méditerranéens, sont habitués aux consignes de sécurité, mais cela sera bientôt au reste des Français de les intégrer. 

Parmi nos sources :

Les rapports du GIEC 

Predict

Liste non exhaustive

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.