Cet article date de plus d'un an.

Crise énergétique : Bernwiller, dans le Haut-Rhin, mise sur le chauffage au miscanthus

Publié Mis à jour
Crise énergétique : Bernwiller, dans le Haut Rhin mise sur le chauffage au miscanthus
Crise énergétique : Bernwiller, dans le Haut Rhin mise sur le chauffage au miscanthus Crise énergétique : Bernwiller, dans le Haut Rhin mise sur le chauffage au miscanthus
Article rédigé par France 3 - M. Demazure, C. Peyrot, C. Biehler
France Télévisions
France 3
Pour faire des économies de chauffage, la ville de Bernwiller, dans le Haut-Rhin, mise sur le miscanthus, une plante aux allures de roseau géant qui peut se transformer en combustible.

Toutes les semaines, 80 m3 de miscanthus sont livrés à Bernwiller (Haut-Rhin). Ce combustible alimente la chaufferie. La commune a choisi ce mode d'énergie depuis plus de dix ans, une solution bien plus économique que le bois et le fioul. "Je pense que ça vaut le coup plus que tout autre chauffage", commente Patrick Baur, le maire (SE) de Bernwiller. 

Economique, local et renouvelable

Le miscanthus est deux fois moins cher que le fioul et trois fois moins que l'électricité. Le réseau de chaleur souterrain alimente tous les bâtiments publics, ainsi qu'une cinquantaine d'habitations. Pratique et bon marché, le miscanthus est surtout renouvelable et local. Il pousse en effet autour du village. Les 27 hectares sont gérés en circuit court. "Le bois, ça met 50, 60 ans à pousser. Le miscanthus, tous les ans, on le récolte", explique Patrick Baur. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.