Sécurité : 65 000 armes à feu déposées auprès des forces de l'ordre, à trois jours de la fin de la collecte

Publié
Sécurité : 65 000 armes à feu déposées auprès des forces de l'ordre, à trois jours de la fin de la collecte
Article rédigé par
N.Perez, M.-F. Stefani, M. Fiamma, S.Cozzolino, S. Letournel, France 3 Régions, S. Gravelaine - France 3
France Télévisions
Mercredi 30 novembre, 65 000 armes à feu ont été rapportées à l'État, dans le cadre de la collecte organisée partout en France par le ministère de l'Intérieur.

Depuis vendredi 25 novembre, les forces de l'ordre récupèrent les armes non déclarées des Français. En Corse, l'opération enregistre des records. "Il y a un taux de détention d'armes en Corse qui est supérieur à la moyenne nationale, environ 340 armes pour 1 000 habitants", observe Danyl Afsoud, directeur de cabinet du préfet de Corse. 

65 000 armes à feu déposées auprès des forces de l'ordre 

Depuis le début de l'opération, policiers et gendarmes ont récupéré 65 000 armes à feu et 1,6 million de projectiles. 15 000 propriétaires se sont déplacés pour faire enregistrer une arme non déclarée en préfecture, qui les exposait à des sanctions. "Outre des peines d'amendes, de prison, il faut aussi faire enregistrer les armes, parce qu'une arme peut être aussi volée, et utilisée à tort et à travers", signale Cyril Gibert, de la direction de la sécurité et de la protection civile à la préfecture du Rhône.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.