Attentat de Nice : les complicités du terroriste

L'ordinateur et le téléphone du terroriste du 14-juillet ont permis d'établir que Mohamed Lahouaiej Bouhlel avait bénéficié de complicité dans la préparation de son acte.

France 3

Mohamed Lahouaiej Bouhlel, un homme déterminé et organisé. Un terroriste qui avait prémédité son acte selon les derniers éléments de l'enquête. L'ordinateur et le téléphone saisis lors des premières perquisitions détaillent les nombreuses complicités du terroriste. "Les investigations (...) ont permis d'établir que Mohamed Lahouaiej Bouhlel avait bénéficié de soutien et de complicité dans la préparation et la commission de son acte criminel", a déclaré François Molins, procureur de la République de Paris.

Cinq personnes déférées à la justice

Ainsi, ces derniers mois, il aurait eu plus de 1 200 contacts téléphoniques avec un certain Mohamed Whalid G. Des appels qui seraient liés à la préparation de l'attentat du 14-juillet, à Nice (Alpes-Maritimes). L'acte aurait également été préparé sur les réseaux sociaux avec un autre complice, un certain Choukri C.
Ces deux proches de Mohamed Bouhlel, ainsi que deux autres hommes et une femme ont été déférés devant la justice, ce jeudi 21 juillet, au matin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une photo d\'identité non datée de Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, l\'auteur de l\'attentat au camion à Nice (Alpes-Maritimes) le 14 juillet 2016.
Une photo d'identité non datée de Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, l'auteur de l'attentat au camion à Nice (Alpes-Maritimes) le 14 juillet 2016. (POLICE NATIONALE / AFP)