Etats-Unis : les chiffres des bavures policières minorés

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Etats-Unis, bavure policière
Franceinfo
Article rédigé par
C.Fouchard - franceinfo
France Télévisions

Selon une étude d'une revue scientifique américaine, il y aurait deux fois plus de décès imputables à la police américaine que ce que le gouvernement fédéral aurait déclaré. 

Une étude d'une revue scientifique américaine révèle au grand jour que les interpellations policières conduisant à la mort de citoyens américains seraient majoritairement passées sous silence. Selon les chercheurs de l'université de Washington, entre 1980 et 2018, plus de 55% des 31 000 cas de décès imputables à la police ont été attribués à d'autres causes ou non rapportés. Pendant 38 ans, 17 000 décès impliquant la police n'auraient pas été comptabilisés dans les statistiques officielles.

La police a "intérêt à minorer"

Les forces de police n'auraient pas forcément pris au sérieux les conséquences des actions menées sur le terrain. "De manière générale, les services de police à l'échelle des Etats-Unis ont tout intérêt à minorer ces informations. Il y a aussi une difficulté politique à affirmer un certain nombre de morts", témoigne un intervenant. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.