Attaque mortelle d’un fourgon dans l’Eure : les politiques réagissent

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Attaque mortelle d’un fourgon dans l’Eure : les politiques réagissent
Attaque mortelle d’un fourgon dans l’Eure : les politiques réagissent Attaque mortelle d’un fourgon dans l’Eure : les politiques réagissent (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
franceinfo
Les réactions sont nombreuses dans la classe politique après l'attaque d'un fourgon et la mort d'agents pénitentiaires, mardi 14 mai, dans l’Eure.

À l'Assemblée nationale, le monde politique a réagi à l'attaque d'un fourgon et à la mort d'agents de la pénitentiaire, mardi 14 mai, dans l’Eure. Le gouvernement s’est exprimé après cette violente attaque au péage d’Incarville, entraînant la fuite d'un prisonnier. À l'Assemblée nationale, une minute de silence a été observée. 

"Ils paieront"

Le Premier ministre, Gabriel Attal, s'est également exprimé avant la séance de questions au gouvernement. "Tout sera mis en œuvre pour retrouver les auteurs de ce crime abject. Nous n’économiserons aucun effort, aucun moyen. Nous les traquerons et nous les trouverons. Ils paieront", a assuré le Premier ministre devant les députés. Jordan Bardella, le président du Rassemblement national (RN), a dénoncé des "assassinats barbares". "C’est une véritable sauvagerie qui s’abat chaque jour sur la France", a-t-il écrit sur les réseaux sociaux. Les Républicains, eux, demandent une action forte du gouvernement.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.