Vidéo Présidentielle 2022 : "Annie Dalgo", "bobo parisienne"... pour la maire de Paris, la guerre de l'image n'est pas encore gagnée

Publié Mis à jour
Complément d'enquête. "Annie Dalgo", "la bobo parisienne"... pour la maire de Paris, la guerre d'image est loin d'être gagnée

Depuis le 12 septembre, c'est officiel : Anne Hidalgo est candidate à la présidence de la République pour l'élection de 2022. Si une présidentielle est aussi une guerre d'image, rien n'est encore gagné pour la maire de Paris... "Complément d'enquête" l'a suivie en juin lors d'un déplacement à Clermont-Ferrand.

Celle qui se disait comblée par ses fonctions de maire de Paris, qui avait juré de ne jamais se présenter à l'élection présidentielle, se lance dans la course à l'Elysée. Cette candidature, elle œuvrait depuis plusieurs mois à l'imposer. Dès janvier 2021, Anne Hidalgo a entamé un tour de France des villes socialistes et a réuni une équipe de maires. En juin, c'est une étape à Clermont-Ferrand qui était au programme. 

Dans le train, de bon matin, la maire de Paris exposait ainsi sa méthode aux équipes de "Complément d'enquête" : une offre politique ne se construit pas "en restant dans son bureau, de loin, et en parcourant les matinales télé et radio, [mais] en allant sur le terrain rencontrer les Françaises et les Français". 

Passé le périph', un déficit de notoriété ?

Sur le terrain, dans un lotissement pour personnes âgées par exemple, l’élue parisienne semble souffrir d’un certain déficit de notoriété. Au point d’être rebaptisée "Annie Dalgo" par l’une des pensionnaires... "Mme Dalgo" continue sa rencontre des Clermontois dans le centre-ville. Là encore, certains n'ont "jamais entendu parler d'elle". Pour d'autres, "elle fait vachement bobo parisienne"..

La "reine des bobos", c'est ainsi que la surnomment ses détracteurs. La séance photo champêtre qui suit, devant un troupeau de vaches pour Paris Match, serait-elle un moyen de "déparisianiser" son image ? Le sujet est sensible, Anne Hidalgo se montre un peu agacée par la question : "Franchement, vous savez, je ne suis pas née à Paris, je ne suis pas née dans le triangle d'or parisien", rappelle cette fille d'immigrés espagnols, affirmant préférer à l'image "le fond, l'authenticité, la vérité des choses".

C'est aussi pour corriger cette image trop parisienne qu'Anne Hidalgo a choisi la ville de Rouen pour annoncer sa candidature, ce 12 septembre 2021.

Extrait de "Le mystère Hidalgo", un document à voir le 16 septembre dans "Complément d'enquête".

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS Android), rubrique "Magazines".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Elections présidentielle et législatives 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.