Résumé de l'élection

Les municipales ont mobilisé les habitants de Migé le 15 mars 2020. En 2014, le taux de participation au 1er tour des élections municipales était de 85,08 %. Il était cette année de 76,69 %, ce qui équivaut à une baisse (-8,39 points) de la participation. Cette année, la part d'électeurs de l'Yonne s'étant déplacés aux urnes (59,14 %) a baissé en comparaison avec le scrutin précédent (72,21 %).

Un siège au conseil municipal est octroyé automatiquement à un candidat s'il a obtenu le résultat suivant : plus de la moitié des votes et au moins le quart des voix des inscrits.

1er tour des municipales 2020 à Migé : quels sont les scores ?

L'ensemble des sièges du conseil municipal (11) a été alloué dès le premier tour des élections municipales 2020 à Migé (89). Lors du premier tour des élections municipales, c'est Audrey Murat qui se retrouve en première place avec 82,54 % des suffrages. Quant à Véronique Jacquard-Yvon, elle emporte 82,07 % des votes. À l'issue du premier tour, avec 81,13 % des suffrages en sa faveur, Jacky Tissier atterrit en troisième place. Le chiffre élevé atteint par Jean-Luc Kapp (80,66 %), Jean-Michel Caillat (80,18 %), Julien Naudier (80,18 %), Patrick Fauchot (79,24 %), Carine Rigaud (75,94 %), Yannick Cordet (69,33 %), Isée Ducreux (65,09 %) et Philippe Sagos (62,26 %) témoigne de leur popularité.

Maintenant que les membres du conseil municipal ont été élus, ils doivent désigner – parmi eux – celui ou celle qui obtiendra le statut de maire.

Résultats Migé

Abstention : 23.31% Participation : 76.69%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Audrey MURAT, , 82.54%, 175 votes

    Élu·e



    Audrey MURAT

    82.54 %

    175 votes

  • 2, Véronique JACQUARD-YVON, , 82.07%, 174 votes

    Élu·e



    Véronique JACQUARD-YVON

    82.07 %

    174 votes

  • 3, Jacky TISSIER, , 81.13%, 172 votes

    Élu·e



    Jacky TISSIER

    81.13 %

    172 votes

  • 4, Jean-Luc KAPP, , 80.66%, 171 votes

    Élu·e



    Jean-Luc KAPP

    80.66 %

    171 votes

  • 5, Jean-Michel CAILLAT, , 80.18%, 170 votes

    Élu·e



    Jean-Michel CAILLAT

    80.18 %

    170 votes

  • 6, Julien NAUDIER, , 80.18%, 170 votes

    Élu·e



    Julien NAUDIER

    80.18 %

    170 votes

  • 7, Patrick FAUCHOT, , 79.24%, 168 votes

    Élu·e



    Patrick FAUCHOT

    79.24 %

    168 votes

  • 8, Carine RIGAUD, , 75.94%, 161 votes

    Élu·e



    Carine RIGAUD

    75.94 %

    161 votes

  • 9, Yannick CORDET, , 69.33%, 147 votes

    Élu·e



    Yannick CORDET

    69.33 %

    147 votes

  • 10, Isée DUCREUX, , 65.09%, 138 votes

    Élu·e



    Isée DUCREUX

    65.09 %

    138 votes

  • 11, Philippe SAGOS, , 62.26%, 132 votes

    Élu·e



    Philippe SAGOS

    62.26 %

    132 votes

  • 12, Olivier VINATIER, , 59.9%, 127 votes

    Élu·e



    Olivier VINATIER

    59.9 %

    127 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 445 habitants
  • 296 inscrits
  • Votants227 inscrits 76.69%
  • Abstentionnistes69 inscrits 23.31%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

CARTE. Municipales 2020 : les 50 villes à suivre au second tour

Les candidats qualifiés au second tour avaient jusqu'au 2 juin à 18 heures pour se désister, se maintenir ou fusionner leurs listes. L'affiche est désormais connue dans les 4 900 communes où le conseil municipal doit encore être élu.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Migé : le contexte politique des élections municipales

Les communes françaises doivent gérer le renouvellement de leurs conseillers municipaux dans le cadre des élections des 15 et 22 mars 2020. À l'inverse des communes de plus de 1 000 habitants, les citoyens ne votent ici pas pour une liste, mais pour un ou plusieurs candidats qui auront impérativement procédé au dépôt de leur candidature.

Les élections municipales 2020 arrivant, quels sont les candidats à se présenter à Migé ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, vous pourrez choisir entre les candidats qui suivent. Jean-Michel Caillat a validé sa candidature. Yannick Cordet, Isée Ducreux, Patrick Fauchot, Véronique Jacquard-Yvon, Jean-Luc Kapp, Audrey Murat, Julien Naudier, Carine Rigaud, Philippe Sagos, Jacky Tissier et Olivier Vinatier seront aussi dans la course lors des futures élections.

Petit rappel : pour être élu au premier tour, le candidat devra atteindre une majorité absolue, à la condition que plus du quart des électeurs inscrits sur les listes électorales aient voté en sa faveur. Afin de pouvoir être élu et accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir, il devra remporter une majorité relative à l'issue du second tour, dans le cas où celui-ci s'avérait nécessaire.

Migé : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les élections municipales 2020 se dérouleront les 15 et 22 mars 2020. À cette occasion, le conseil municipal de Migé sera connu. Pour participer à ces élections, avoir atteint la majorité est un critère requis. Plusieurs autres conditions sont à réunir pour prendre part au suffrage : on doit être inscrit sur les listes électorales françaises, être français ou ressortissant d'un pays membre de l'Union européenne et résider ou s'acquitter de ses impôts dans la municipalité concernée.

Point sur les élections municipales 2014

Il est possible de voter pour plusieurs candidats à la fois et par ailleurs pour des membres de deux listes différentes lors de ces élections municipales. C'est ce que l'on appelle un scrutin plurinominal avec panachage. Ce dernier ne s'applique qu'aux villes de moins de 1000 habitants.
Le 23 mars 2014, à Migé, dès le soir du premier tour, les habitants désignaient 11 membres du conseil municipal. Les candidats Didier Cart-Tanneur et Éric Stegen, avec Philippe Sagos, Angeles Potel, Véronique Jacquard, Danièle Pelloille mais aussi François Lange et Jean-Philippe Roguet à leurs côtés, étaient chargés, par les Migéens, de gérer la commune.
Bilan de la participation : 226 citoyens ont fait part de leur avis, ce qui fait d'assez nombreux votants pour 315 inscrits sur les listes électorales. En ce qui concerne les Municipales de 2008, le taux de participation affichait à l'époque 84,73 %. On remarque ainsi une forte baisse.

Cette tendance se retrouve-t-elle dans les scores de différents scrutins ?

Les précédentes Présidentielles remontent à 2017, et il y a eu plusieurs élections depuis les dernières Municipales. Les électeurs de Migé ont produit des résultats différents de ce qui a été répertorié au niveau du pays pour le premier tour des Présidentielles, en 2017.
L'écart s'est creusé entre Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) qui a obtenu 16,08 % des votes au premier tour, et François Fillon (Républicains) d'une part et Marine Le Pen (Front national) d'autre part, qui ont emporté 27,45 % et 26,67 % des suffrages. Avec 56,5 % des voix, le choix des citoyens de Migé a été en faveur d'Emmanuel Macron. Au second tour, il y a eu 250 participants, ce qui représente 82,24 % des habitants de Migé. En 2012, ils étaient 90,94 % à se déplacer, soit une tendance différente de celle constatée dans le pays (-5,8 points).
Aux élections européennes de 2019, Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a remporté un résultat de 22,09 % des voix. En outre, l'Union de la Droite et du Centre a obtenu 18,02 % des suffrages.

Migé : les informations clefs

Les 15 et 22 mars 2020, il s'agira, pour les habitants de Migé, d'élire leur conseil municipal afin de traiter des principaux enjeux socio-économiques (mobilité, écologie, accès aux soins...) inhérents à la municipalité.

Tout ce qu'il y a à connaître concernant le profil des résidents de Migé

423 résidents vivent dans ce hameau de l'Yonne. Migé fait partie de la Communauté de Communes de Puisaye-Forterre qui se construit autour de plusieurs communes comme Villiers-Saint-Benoît, Ronchères ou bien Villeneuve-les-Genêts. La population est dans l'ensemble peu âgée (la majorité a entre 25 et 54 ans et 23,60 % ont entre 55 et 64 ans). La ville de Migé se révèle peu multiculturelle. 0,47 % de ses habitants sont immigrés.

Plusieurs indicateurs sur le niveau de vie à Migé

Si l'on regarde les chiffres suivants en détail, on peut mieux comprendre l'état du marché de l'emploi à Migé. Ce petit village est surtout habité par des ouvriers et employés qui représentent 57,14 % de sa population en activité (plus de 204 Migéens sont actifs, à savoir 47,04 %). Moins de 10 % des habitants migéens déclarent percevoir le chômage. Parmi ces bénéficiaires, une majeure partie sont des hommes.
Les données indiquent que le revenu fiscal médian s'élève à 20 283 € par an à Migé. Une donnée similaire au revenu médian de 2014 en France, qui était de plus de 20 000 €.
Le niveau de vie d'une commune se mesure aussi en fonction du type de bien le plus occupé et du statut d'occupation le plus représenté. Que louent les Migéens ? La demande va à plus de 2 % sur des appartements non HLM de 4 pièces et à environ 2 % sur des maisons non HLM de 3 pièces. Les propriétaires s'avèrent prêts à investir dans une maison de 4 pièces à environ 21 % et dans une maison de 6 pièces à un peu moins du quart.

Peut-on associer qualité de vie et Migé ?

La qualité de vie dans une ville s'évalue, notamment, au nombre d'équipements et infrastructures proposés à la population. Ceux-ci manquent un peu à Migé. De par ses 85 enfants âgés de 0 à 15 ans, on peut dire que Migé comptabilise un assez grand nombre de familles, compte tenu de sa population totale.
Un cadre de vie sain veut dire peu de pollution. Des indices peuvent vous renseigner à ce sujet. Pour être conforme, l'eau doit répondre aux exigences de qualité tant sur le plan microbiologique que physico-chimique. Selon L'observatoire national de l'eau, la qualité de l'eau se révèle à 100 % conforme sur ces deux plans.