← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Essertaux

Résumé du premier tour

Les municipales se sont déroulées le 15 mars 2020 à Essertaux. Les citoyens ont été 75,66 % à s'exprimer lors du premier tour des élections municipales. En 2014, ils étaient 89,60 % à s'être rendus aux urnes (baisse de -13,94 points). À l'échelle départementale (Somme), on remarque que le taux de participation a baissé depuis l'élection précédente. Il était de 79,03 %, contre 64,82 % cette année.

Le résultat du premier tour garantit déjà une place au conseil à certains candidats. Pour information, dans les municipalités de moins de 1000 habitants, le scrutin est plurinominal. Quoique les candidats se présentent sur des listes, le nombre de votes est calculé pour chaque candidat. Est désigné au conseil municipal tout candidat ayant emporté au moins la moitié des suffrages exprimés et le quart des voix des inscrits.

À Essertaux, qui est en tête au 1er tour des élections municipales 2020 ?

Pour ces élections municipales, Alain Roussel est en première position du premier tour, fort de 81,48 % des voix. 80 % des votants ont choisi d'appuyer Michel Bozo. En collectant 79,25 % des voix, Philippe Piolé et Patrice Van Ooteghem remportent la troisième place.

Les votes exprimés ont privilégié, en complément, Manuel Bachellez (77,03 %), Alexandre Picart (73,33 %), Nathalie Ramet (72,59 %), Alain Cournier (71,85 %), Maurice Noga (70,37 %), Claude Vanthournout (65,92 %), Jean Dubois (59,25 %) et Emmanuel Rolland (49,62 %). Les sièges qu'il reste à assigner après le premier tour sont pour les vainqueurs du vote du deuxième tour.

Le 16 mars 2020, entre deux tours, le gouvernement a choisi de finalement reporter le second tour des élections municipales dans les communes où il devait se dérouler, comme Essertaux, à cause de l'épidémie de coronavirus touchant le pays. Aucune date de report n'a été arrêtée à ce jour.

Résultats du premier tour - Essertaux

Abstention : 24.34% Participation : 75.66%

Résultats détaillés du tour 1

  • Alain ROUSSEL, 81.48%



    Alain ROUSSEL

    81.48 %

    110 votes

  • Michel BOZO, 80%



    Michel BOZO

    80 %

    108 votes

  • Philippe PIOLÉ, 79.25%



    Philippe PIOLÉ

    79.25 %

    107 votes

  • Patrice VAN OOTEGHEM, 79.25%



    Patrice VAN OOTEGHEM

    79.25 %

    107 votes

  • Manuel BACHELLEZ, 77.03%



    Manuel BACHELLEZ

    77.03 %

    104 votes

  • Alexandre PICART, 73.33%



    Alexandre PICART

    73.33 %

    99 votes

  • Nathalie RAMET, 72.59%



    Nathalie RAMET

    72.59 %

    98 votes

  • Alain COURNIER, 71.85%



    Alain COURNIER

    71.85 %

    97 votes

  • Maurice NOGA, 70.37%



    Maurice NOGA

    70.37 %

    95 votes

  • Claude VANTHOURNOUT, 65.92%



    Claude VANTHOURNOUT

    65.92 %

    89 votes

  • Jean DUBOIS, 59.25%



    Jean DUBOIS

    59.25 %

    80 votes

  • Emmanuel ROLLAND, 49.62%



    Emmanuel ROLLAND

    49.62 %

    67 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 235 habitants
  • 189 inscrits
  • Votants143 inscrits 75.66%
  • Abstentionnistes46 inscrits 24.34%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Les coulisses des retrouvailles entre Florian Philippot et Marion Maréchal

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Essertaux : le contexte politique des élections municipales

Les 15 mars et 22 mars 2020 se dérouleront les futures élections pour que les communes françaises renouvellent leur conseil municipal. Dans les communes qui dénombrent moins de 1 000 habitants, les citoyens ne votent pas pour une liste, comme il est d'usage dans les villes plus peuplées, mais pour un ou plusieurs candidats qui auront obligatoirement enregistré leur candidature.

Qui est candidat pour les élections municipales 2020 à Essertaux ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats suivants. Le maire actuel d'Essertaux, Jean Dubois, est candidat à sa réélection. Manuel Bachellez a indiqué qu'il se portait candidat. Les candidatures aussi annoncées sont celles de Michel Bozo, Alain Cournier, Maurice Noga, Alexandre Picart, Philippe Piolé, Nathalie Ramet, Emmanuel Rolland, Alain Roussel, Patrice Van Ooteghem et Claude Vanthournout.

Les candidats qui atteignent une majorité absolue peuvent être élus dès le premier tour, à la condition qu'au moins le quart des résidents inscrits sur les listes électorales leur aient témoigné leur confiance dans l'urne. En cas de second tour, ceux-ci ne seront élus et ne pourront prendre l'un des 11 sièges à pourvoir que s'ils remportent une majorité relative.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Essertaux ?

À l'occasion des prochaines élections municipales 2020, dont le premier tour se déroulera le 15 mars et le second tour, une semaine plus tard, la commune d'Essertaux élira les 11 nouveaux membres de son conseil municipal. Les Français ou les membres d'un pays de l'Union européenne, qui s'acquittent de leurs impôts ou résident dans la municipalité, qui ont au moins 18 ans et qui sont inscrits sur les listes électorales françaises sont priés d'aller aux urnes pour cette élection.

Quelles étaient les tendances des dernières Municipales ?

C'est un scrutin plurinominal avec panachage qui régit les municipales, pour les villes de moins de 1000 habitants uniquement. Dans ces communes, les électeurs peuvent voter pour plusieurs candidats en même temps et peuvent choisir des membres de deux listes différentes.
À Essertaux, 11 sièges du conseil municipal ont été pourvus pendant les élections du 23 mars 2014, dès le soir du premier tour. Jean-Claude Desplains et Alain Roussel ont été chargés par les habitants de la commune de les administrer. Ils étaient assistés de Philippe Gressier, Hervé Lemaire, Jean Dubois, Catherine Steenkiste mais aussi Nathalie Duponchelle et Claude Vanthournout.
À noter : 155 électeurs ont fait le choix d'aller voter, parmi les 173 personnes présentes sur la liste électorale. Ainsi, de nombreux citoyens ont exprimé leur voix. En comparaison avec celui des élections municipales de 2008 (89,29 %), ce taux de participation induit une hausse.

Observe-t-on la même tendance dans les résultats de différentes élections ?

Les élections présidentielles, qui ont eu lieu en 2017, comptent parmi les scrutins qui se sont tenus depuis les précédentes Municipales. En 2017, la distribution des votes au premier tour des précédentes élections présidentielles à Essertaux a été différente de celle constatée sur l'ensemble de l'Hexagone.
On constate qu'Emmanuel Macron (En marche !, 15,63 % des suffrages au premier tour) se place derrière Marine Le Pen (Front national) ainsi que François Fillon (Les Républicains), qui ont respectivement obtenu 25,63 % et 18,13 % des voix. Emmanuel Macron a été désigné au second tour par les résidents d'Essertaux qui ont voté à 54,55 % pour lui. Au second tour, il y a eu 163 participants, ce qui constitue 88,59 % des habitants d'Essertaux. En 2012, ils étaient 94,61 % à se déplacer, soit une évolution assez similaire à celle observée dans le pays (-5,8 points).
En 2019, les élections européennes ont démontré la préférence des habitants de la commune pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), liste qui a emporté 25,41 % des votes. En ce qui concerne la liste Renaissance (soutenue par La République en Marche), les citoyens d'Essertaux étaient 16,39 % à déposer un bulletin à son nom.

Essertaux : les données clefs

L'élection du conseil municipal est une étape importante dans la vie d'une commune puisqu'elle permet d'établir les objectifs de ses habitants. Accès aux soins, écologie et mobilité sont les principaux enjeux de cette élection municipale 2020.

Comment peut-on définir les résidents d'Essertaux ?

Essertaux se situe dans la Somme. 262 individus vivent dans ce petit village. Différentes villes sont liées à Essertaux depuis la création de la Communauté de Communes Somme Sud-Ouest, comme Meigneux, Thieulloy-l'Abbaye ou bien Vraignes-lès-Hornoy. Les habitants sont peu âgés : la majorité des résidents a entre 25 et 54 ans alors que 19,21 % ont entre 15 et 24 ans. D'après les données, Essertaux s'avère peu concernée par l'immigration, à raison de 1,52 % de personnes immigrées parmi sa population.

Essertaux : un aperçu du niveau de vie des habitants

Grâce aux données suivantes, on a la possibilité d'avoir une image globale du marché de l'emploi à Essertaux. Environ 138 habitants de la commune travaillent. Ils constituent 52,27 % des habitants. La ville comprend principalement des professions intermédiaires et cadres et professions intellectuelles supérieures (70 %). Les taux du chômage de la population font état de 5 % de demandeurs d'emploi, dont plus de la moitié sont des hommes.
Durant l'année 2014, le revenu fiscal médian s'élevait à plus de 20 000 € sur toute la France. À Essertaux, sur l'année 2016, les ménages ont touché en moyenne 21 155 € par an.
Le marché immobilier d'une commune est souvent pris comme un indicateur adapté du niveau de vie de cette dernière. Les chiffres les plus observés sont alors le statut d'occupation (locataires ou propriétaires), le type de bien (maisons ou appartements) ou bien la surface de ceux-ci. Les habitants de la commune sont 6 % à être locataires de maison non HLM de 4 pièces et 5 % de maisons non HLM de 6 pièces. Dans quoi investissent les habitants de la commune pour devenir propriétaires ? Ils s'avèrent 28 % à acheter une maison de 5 pièces et 33 % une maison de 6 pièces.

Comment caractériser l'environnement de vie à Essertaux ?

Les infrastructures manquent un peu à Essertaux pour satisfaire les besoins de ses habitants. Avec un total global de 53 enfants, âgés de 0 à 15 ans, un assez grand nombre de familles se sont installées à Essertaux si on compare ces chiffres au nombre total d'habitants. On recense ainsi pour les jeunes habitants 1 crèche.
Un cadre de vie sain signifie peu de pollution. Des indices peuvent vous renseigner sur le sujet. La qualité de l'eau se révèle conforme à 100 % sur deux plans : niveau microbiologique et niveau physico-chimique. C'est ce qu'annonce L'observatoire national de l'eau.