Résumé de l'élection

C'est le 15 mars 2020 que se sont déroulées les élections municipales à Chemiré-en-Charnie. 77,97 % des électeurs ont voté lors du premier tour des élections municipales. En 2014 ils étaient 80,98 %, ce qui équivaut à une baisse de -3,01 points. La participation des citoyens de la Sarthe a baissé en comparaison avec celle de l'élection précédente (70,94 % contre 51,54 % cette année).

Une partie des sièges a déjà été attribuée aux candidats qui ont réalisé les scores les plus élevés au premier tour. Il faut noter que le scrutin plurinominal, instauré dans les petites villes (moins de 1000 habitants), consiste, pour les candidats, à se présenter sur des listes. Au dépouillement, ce sont les résultats individuels des candidats qui sont comptabilisés. Tout candidat qui se présente à l'élection ne peut pas obtenir le statut de conseiller municipal. On doit en effet emporter au moins 50 % des suffrages exprimés et plus du quart des votes des inscrits.

1er tour des élections municipales 2020 à Chemiré-en-Charnie : quels sont les résultats ?

En obtenant 61,76 % des voix, Mickaël Feuvrier se retrouve en tête du premier tour des municipales. On remarque que 61,02 % des votants soutiennent Nicolas Padois. Anne Molard s'est distinguée à l'issue du premier tour, récoltant 60,29 % des suffrages et gagnant ainsi la troisième position.

Martine Letourneur (58,82 %), Solène Loyer (56,61 %), Marion Marie (55,88 %), Jean-Paul Coquille (52,20 %) et Mireille Dreux-Pageot (50,73 %) se démarquent également du fait de leur résultat assez élevé parmi les gagnants de ce scrutin. Une part plus faible de citoyens a voté pour le reste des candidats dans cette commune. Parmi ces derniers candidats, citons Jacky Bassereau (48,52 %), Alain Basecq (47,79 %), Estelle Chauvin (46,32 %), Patrice Coutelle (44,11 %), Christophe Krakus (44,11 %), Ingrid Caté (43,38 %), Frédéric Plumas (43,38 %), Loïc Poupin (38,97 %), Gilles Plumas (38,23 %), Catherine Beautemps (36,02 %), André Fournier (31,61 %) et Sylvie Vanherpe (17,64 %). Les candidats avec les meilleurs scores au second tour accéderont aux sièges restants au conseil municipal.

Les risques liés à la pandémie de coronavirus étant trop importants, nous vous rappelons que le gouvernement français a annoncé, le 16 mars 2020, le report du scrutin du second tour dans les municipalités comme Chemiré-en-Charnie.

Résultats Chemiré-en-Charnie

Abstention : 22.03% Participation : 77.97%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Mickaël FEUVRIER, , 61.76%, 84 votes

    Élu·e



    Mickaël FEUVRIER

    61.76 %

    84 votes

  • 2, Nicolas PADOIS, , 61.02%, 83 votes

    Élu·e



    Nicolas PADOIS

    61.02 %

    83 votes

  • 3, Anne MOLARD, , 60.29%, 82 votes

    Élu·e



    Anne MOLARD

    60.29 %

    82 votes

  • 4, Martine LETOURNEUR, , 58.82%, 80 votes

    Élu·e



    Martine LETOURNEUR

    58.82 %

    80 votes

  • 5, Solène LOYER, , 56.61%, 77 votes

    Élu·e



    Solène LOYER

    56.61 %

    77 votes

  • 6, Marion MARIE, , 55.88%, 76 votes

    Élu·e



    Marion MARIE

    55.88 %

    76 votes

  • 7, Jean-Paul COQUILLE, , 52.2%, 71 votes

    Élu·e



    Jean-Paul COQUILLE

    52.2 %

    71 votes

  • 8, Mireille DREUX-PAGEOT, , 50.73%, 69 votes

    Élu·e



    Mireille DREUX-PAGEOT

    50.73 %

    69 votes

  • 9, Jacky BASSEREAU, , 48.52%, 66 votes



    Jacky BASSEREAU

    48.52 %

    66 votes

  • 10, Alain BASECQ, , 47.79%, 65 votes



    Alain BASECQ

    47.79 %

    65 votes

  • 11, Estelle CHAUVIN, , 46.32%, 63 votes



    Estelle CHAUVIN

    46.32 %

    63 votes

  • 12, Patrice COUTELLE, , 44.11%, 60 votes



    Patrice COUTELLE

    44.11 %

    60 votes

  • 13, Christophe KRAKUS, , 44.11%, 60 votes



    Christophe KRAKUS

    44.11 %

    60 votes

  • 14, Ingrid CATÉ, , 43.38%, 59 votes



    Ingrid CATÉ

    43.38 %

    59 votes

  • 15, Frédéric PLUMAS, , 43.38%, 59 votes



    Frédéric PLUMAS

    43.38 %

    59 votes

  • 16, Loïc POUPIN, , 38.97%, 53 votes



    Loïc POUPIN

    38.97 %

    53 votes

  • 17, Gilles PLUMAS, , 38.23%, 52 votes



    Gilles PLUMAS

    38.23 %

    52 votes

  • 18, Catherine BEAUTEMPS, , 36.02%, 49 votes



    Catherine BEAUTEMPS

    36.02 %

    49 votes

  • 19, André FOURNIER, , 31.61%, 43 votes



    André FOURNIER

    31.61 %

    43 votes

  • 20, Sylvie VANHERPE, , 17.64%, 24 votes



    Sylvie VANHERPE

    17.64 %

    24 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 216 habitants
  • 177 inscrits
  • Votants138 inscrits 77.97%
  • Abstentionnistes39 inscrits 22.03%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Chemiré-en-Charnie : le contexte politique des élections municipales

Dans le cadre du renouvellement de leurs conseillers municipaux, les communes françaises sont appelées à organiser des élections les 15 et 22 mars 2020. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, on peut voter directement pour des candidats et non une liste.

Élections municipales 2020 : la liste des candidats à Chemiré-En-Charnie

Pour le premier tour des Municipales 2020, vous aurez le choix entre les candidats suivants. Alain Basecq a déposé sa candidature. Jacky Bassereau, Catherine Beautemps, Ingrid Caté, Estelle Chauvin, Jean-Paul Coquille, Patrice Coutelle, Mireille Dreux-Pageot, Mickaël Feuvrier, André Fournier, Christophe Krakus, Martine Letourneur, Solène Loyer, Marion Marie, Anne Molard, Nicolas Padois, Frédéric Plumas, Gilles Plumas, Loïc Poupin et Sylvie Vanherpe seront aussi candidats.
Les candidats qui remportent une majorité absolue ont la possibilité d'être élus à l'issue du premier tour, à condition qu'au moins le quart des résidents enregistrés sur les listes électorales leur aient témoigné leur confiance dans l'urne. En cas de second tour, ils ne seront élus et ne pourront prendre l'un des 11 sièges à pourvoir que s'ils atteignent une majorité relative.

Chemiré-en-Charnie : quels sont les enjeux des Municipales ?

Dans le cadre des élections municipales 2020, le conseil municipal sera choisi, les 15 et 22 mars 2020, par les citoyens de la municipalité de Chemiré-en-Charnie. Les électeurs français ou ressortissants de l'Union européenne, qui sont majeurs, qui figurent sur les listes électorales françaises et qui paient leurs impôts ou résident dans la commune sont invités à se rendre aux bureaux de vote pour cette élection.

Zoom sur la période des Municipales 2014

Les municipales ont une spécificité pour les villes de moins de 1000 habitants. Les élus sont désignés par l'intermédiaire d'un scrutin plurinominal avec panachage, c'est-à-dire que les électeurs votent pour plusieurs candidats à la fois et peuvent aussi désigner des membres de deux listes différentes.
Le 23 mars 2014, 11 membres du conseil municipal ont été choisis par les résidents de la commune de Chemiré-en-Charnie, et ce dès le soir du premier tour. Les Chemiréens ont donc chargé Solène Loyer et Mickaël Feuvrier de les diriger, en compagnie de Catherine Beautemps-Joly, André Fournier, Michel Coutelle, Anne Molard mais aussi Loïc Poupin et Jean-Paul Coquille​.
Quand ils ont été appelés aux urnes, de nombreux citoyens ont désiré participer : 149 électeurs pour 184 inscrits ont été comptabilisés. Lorsqu'on sait que, lors des dernières Municipales de 2008, la part de participants avoisinait 81,59 %, une légère baisse est alors évidente.

Les précédents suffrages dévoilaient-ils les mêmes résultats ?

Depuis les précédentes Municipales, les électeurs ont été appelés plusieurs fois aux urnes, notamment pour les Présidentielles (2017). En observant les scores de Chemiré-en-Charnie au premier tour des dernières élections présidentielles, on remarque qu'ils sont différents de ceux recensés à l'échelle du pays.
Alors que François Fillon (Républicains) d'une part et Marine Le Pen (Front national) d'autre part emportaient 25,36 % et 23,19 % des votes au premier tour, Jean-Luc Mélenchon se plaçait derrière avec 18,84 %. Emmanuel Macron a été élu au second tour par les habitants de Chemiré-en-Charnie qui ont voté à 67,52 % pour lui. Remarque : la participation était de 80,81 %.
Lors des Européennes 2019, la liste Europe Écologie (18,87 % des voix) se classe derrière Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (27,36 %).

Chemiré-en-Charnie : les informations clefs

Les municipales, qui auront lieu les 15 et 22 mars prochains, sont l'occasion pour les citoyens de Chemiré-en-Charnie de choisir leurs futurs membres du conseil municipal. Souvent, ce vote très local sert à prendre le pouls de la commune et identifier les questions qui sont les siennes, problématiques qui s'expliquent au travers des relevés socio-économiques.

Portrait : la population de Chemiré-en-Charnie

Avec 209 résidents, Chemiré-en-Charnie est un petit village de la Sarthe. La Communauté de Communes Loué - Brûlon - Noyen donne la possibilité de connecter à Chemiré-en-Charnie des villes et des villages, comme Chevillé, Longnes ou également Fontenay-sur-Vègre. La majorité de la population a entre 25 et 54 ans et les résidents entre 55 et 64 ans représentent 36,75 % de la population. Les habitants sont donc peu âgés. Peu élevée, la part d'immigration constitue 4,76 % des individus vivant à Chemiré-en-Charnie.

Activité, immobilier, revenus… Quel est le niveau de vie à Chemiré-en-Charnie ?

Avec les données qui suivent, vous disposez d'une vision précise de l'offre d'emploi à Chemiré-en-Charnie. Les professions intermédiaires et employés, voilà les genres d'emploi considérablement représentés à Chemiré-en-Charnie (62,50 % de la population active). Les actifs forment 42,38 % des résidents de la ville – soit plus de 87 personnes. Parmi les individus actifs, 12 % de la population chemiréenne sont au chômage et une majeure partie sont des femmes.
En 2016, les Chemiréens ont gagné en moyenne 19 382 €. Un chiffre visiblement similaire au revenu moyen en France en 2014 (plus de 20 000 €).
Pour compléter cette analyse du niveau de vie chemiréen, il est utile de regarder les chiffres du marché immobilier. Concernant le marché locatif chemiréen, les plus prisées sont les maisons non HLM de 4 pièces qui correspondent à plus de 3 % de la demande, ainsi que les maisons non HLM de 5 pièces à hauteur d'environ 2 %. Qu'achètent les habitants dans votre commune ? Les ménages sont un peu moins du quart à être propriétaires d'une maison de 4 pièces et un peu plus du quart d'une maison de 5 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, environnement... Comment vit-on à Chemiré-en-Charnie ?

Chemiré-en-Charnie est une ville où les infrastructures manquent un peu. Il y a 40 enfants, âgés de ​0 à 15 ans à Chemiré-en-Charnie, et donc un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total de résidents).
Un cadre de vie sain veut dire une faible pollution. Des indices peuvent vous renseigner sur le sujet. Avec L'observatoire national de l'eau, on peut constater que la qualité de l'eau se révèle conforme à 100 %, tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique​.