← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Meaux-la-Montagne

Résumé du premier tour

Les électeurs de Meaux-la-Montagne ont été conviés à voter le 15 mars 2020 dans le cadre des élections municipales. 61,70 % des citoyens sont allés aux urnes, contre 76,80 % au scrutin de 2014 (baisse de -15,10 points). Plus globalement, le taux de participation dans le département du Rhône a baissé par rapport à la dernière élection (64,45 % contre 45,75 % cette année).

Afin qu'un candidat soit en mesure de décrocher un siège au conseil municipal, il doit emporter au moins 50 % des voix et plus du quart des votes des inscrits.

Quels candidats arrivent favoris au 1er tour des élections municipales 2020 à Meaux-la-Montagne ?

Les 11 membres du conseil municipal de Meaux-la-Montagne (69) ont donc déjà été choisis dès le 1er tour des élections municipales 2020. Alain Couturier, Julien-Rémi Fleuret et Marie-Françoise Pascal sont parvenus en tête du premier tour des élections municipales en remportant 91,22 % des suffrages exprimés. Les votes exprimés ont favorisé, en complément, Roland-Jean Battu (88,59 %), Mickaël Dutour (88,59 %), Sylvain Rolin (87,71 %), Sandra Barberet (85,96 %), Véronique Murat (85,96 %), Christiane Rollin (85,08 %), Natacha Charlet (83,33 %) et Sandrine Rolin (66,66 %).

Les bulletins de vote de ce hameau ont été dépouillés : il y a eu 1,72 % de bulletins blancs.

Les nouveaux conseillers municipaux ayant été élus, ils sont à présent invités à désigner – dans leurs rangs – celui ou celle qui deviendra maire de la commune.

Résultats du premier tour - Meaux-la-Montagne

Abstention : 38.3% Participation : 61.7%

Résultats détaillés du tour 1

  • Alain COUTURIER, 91.22%



    Alain COUTURIER

    91.22 %

    104 votes

  • Julien-Rémi FLEURET, 91.22%



    Julien-Rémi FLEURET

    91.22 %

    104 votes

  • Marie-Françoise PASCAL, 91.22%



    Marie-Françoise PASCAL

    91.22 %

    104 votes

  • Roland-Jean BATTU, 88.59%



    Roland-Jean BATTU

    88.59 %

    101 votes

  • Mickaël DUTOUR, 88.59%



    Mickaël DUTOUR

    88.59 %

    101 votes

  • Sylvain ROLIN, 87.71%



    Sylvain ROLIN

    87.71 %

    100 votes

  • Sandra BARBERET, 85.96%



    Sandra BARBERET

    85.96 %

    98 votes

  • Véronique MURAT, 85.96%



    Véronique MURAT

    85.96 %

    98 votes

  • Christiane ROLLIN, 85.08%



    Christiane ROLLIN

    85.08 %

    97 votes

  • Natacha CHARLET, 83.33%



    Natacha CHARLET

    83.33 %

    95 votes

  • Sandrine ROLIN, 66.66%



    Sandrine ROLIN

    66.66 %

    76 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 242 habitants
  • 188 inscrits
  • Votants116 inscrits 61.7%
  • Abstentionnistes72 inscrits 38.3%
  • Votes blancs2 inscrits 1.72%

Article à la une des élections

Benjamin Griveaux chargé d'une mission sur l'alimentation des jeunes

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Meaux-la-Montagne : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 mars et 22 mars 2020 sont prévues pour renouveler les conseillers municipaux des communes françaises. À l'inverse des communes de plus de 1 000 habitants, les citoyens ne votent ici pas pour une liste, mais pour un ou plusieurs candidats qui auront obligatoirement procédé au dépôt de leur candidature.

Élections municipales 2020 à Meaux-La-Montagne : quels candidats seront présents ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats suivants. Sandra Barberet a bien déposé sa candidature à la mairie. Les élections municipales de 2014 où elle s'était déjà présentée lui avaient permis l'obtention d'un siège au conseil municipal. Vous pourrez également retrouver sur les bulletins de vote Roland-Jean Battu, Natacha Charlet, Alain Couturier, Mickaël Dutour, Julien-Rémi Fleuret, Véronique Murat, Marie-Françoise Pascal, Sandrine Rolin, Sylvain Rolin et Christiane Rollin.

Précisons que si le candidat atteint une majorité absolue et si plus du quart des citoyens mentionnés sur les listes électorales lui ont attribué leur voix, il peut être désigné à l'issue du premier tour. Dans l'éventualité d'un second tour, il sera élu et pourra prétendre à l'un des 11 sièges à pourvoir s'il remporte une majorité relative.

Meaux-la-Montagne : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les électeurs de Meaux-la-Montagne se serviront de leur droit de vote, à l'occasion des élections municipales 2020, pour élire le nouveau conseil municipal, les 15 et 22 mars 2020. Afin de glisser un vote dans l'urne, diverses conditions doivent être réunies. On doit être français ou ressortissant d'un pays membre de l'UE, résider ou s'acquitter de ses impôts dans la commune concernée, être majeur et être inscrit sur les listes électorales françaises.

Quels étaient les résultats des Municipales 2014 ?

Le scrutin plurinominal avec panachage est un type de scrutin légèrement complexe. Ce dernier s'applique lors des élections municipales, uniquement dans le cas des villes de moins de 1000 habitants. En outre, les électeurs sont libres de voter pour plusieurs candidats à la fois et peuvent aussi élire des membres de deux listes différentes.
C'est dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, que les citoyens de Meaux-la-Montagne avaient nommé 11 membres du conseil municipal. Gérard Mourey, Sandrine Rolin, Noël Chatelet, Natacha Lauvray mais aussi Sandra Barberet et Sylvain Rolin étaient en compagnie de Noël Porte et Françoise Vera. Ceux-ci avaient été choisis par les Meldois pour les diriger.
Sur 194 inscrits, d'assez nombreux électeurs se sont rendus aux bureaux de vote. En effet, 149 de ces derniers ont glissé un bulletin dans l'urne, une forte baisse en comparaison de 2008. Les élections municipales, cette année-là, avaient effectivement engendré un taux de participation de 86,26 %.

La même tendance s'est-elle distinguée pendant les précédents scrutins ?

Il y a eu plusieurs types de scrutin depuis les dernières Municipales. Les précédentes Présidentielles, elles, remontent à 2017. Si l'on examine les scores du premier tour des Présidentielles de 2017 sur la commune de Meaux-la-Montagne, on observe qu'ils sont différents de ce qui a été enregistré au niveau national.
Tandis que François Fillon (Républicains) d'une part et Marine Le Pen (Front national) d'autre part emportaient 26,57 % et 24,48 % des voix au premier tour, Emmanuel Macron se classait derrière avec 20,98 %. Le deuxième tour a donné lieu à un choix majoritaire des résidents de Meaux-la-Montagne pour Emmanuel Macron, qui a récolté 62,1 % des votes. À Meaux-la-Montagne, 76,96 % des résidents avaient fait le déplacement dans le cadre de ces dernières élections (147 votants), contre 83,42 % en 2012.
La République en Marche avec Renaissance a obtenu un score de 23,58 % lors des Européennes de 2019. La liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a, quant à elle, emporté 25,47 % des votes.

Quelques informations sur Meaux-la-Montagne

Avant les élections municipales qui se dérouleront les 15 et 22 mars prochains, consultons les données socio-économiques locales.

Quelles sont les caractéristiques des habitants de la ville de Meaux-la-Montagne ?

Meaux-la-Montagne est une commune du Rhône de 237 habitants. Avec Meaux-la-Montagne, on trouve des communes comme Saint-Nizier-d'Azergues, Saint-Jean-la-Bussière ou Chénelette qui forment la Communauté d'Agglomération de l'Ouest Rhodanien. Si 22,88 % de la population ont entre 55 et 64 ans, la majorité des Meldois a entre 25 et 54 ans. Avec 2,51 % de ses résidents issus de l'immigration, la commune de Meaux-la-Montagne compte un nombre peu élevé d'immigrés comparé à sa population globale.

Niveau de vie : tout ce qu'il faut connaître de Meaux-la-Montagne

Voici quelques chiffres sur le marché de l'emploi à Meaux-la-Montagne. Si près de 86 Meldois ont une activité professionnelle (37,24 % des habitants), 63,16 % de la population active occupe le statut d'ouvriers et employés. Parmi les citoyens en âge de travailler, un peu moins de 20 % des résidents meldois sont au chômage et une majeure partie sont des hommes.
En France, les ménages ont touché un revenu annuel médian de plus de 20 000 € en 2014. Les chiffres à Meaux-la-Montagne sont similaires à ceux du pays au cours de l'année 2016 : les Meldois ont déclaré percevoir en moyenne 18 959 € par an.
Pour compléter cet examen du niveau de vie meldois, il se révèle intéressant de regarder les chiffres du marché immobilier. Environ 3 % des Meldois s'avèrent locataires de maisons non HLM de 5 pièces et plus de 2 % louent une maison non HLM de 2 pièces. Le choix des propriétaires se porte sur les maisons de 4 pièces dans un peu plus de 22 % des cas contre presque 25 % pour les maisons de 5 pièces.

Meaux-la-Montagne : y vit-on bien ?

Pour estimer la qualité de vie au sein d'une ville, on peut étudier le nombre d'installations comparé à la densité de population. Ainsi, à Meaux-la-Montagne, les équipements essentiels pour se soigner, se déplacer ou s'instruire manquent un peu. Avec ses 43 enfants âgés de 0 à 15 ans, on peut affirmer que Meaux-la-Montagne comptabilise un assez grand nombre de familles, compte tenu de sa population totale.
Si vous êtes sensible à la pollution, tenez-vous au courant des indices de qualité de l'air ou de l'eau dans votre ville. L'analyse microbiologique ​et physico-chimique de l'eau a servi à constater que sur ces deux plans : la qualité de l'eau s'avère à 100 % conforme selon L'observatoire national de l'eau.