← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Busséol

Résumé du second tour

Les citoyens de Busséol sont allés aux urnes le 28 juin pour les élections municipales. 11 sièges du conseil municipal restaient à pourvoir, dans la mesure où aucun candidat n'avait été élu au premier tour.

Quels candidats sont en tête au second tour des élections municipales 2020 à Busséol ?

Jean-Louis Davenne arrive en tête, fort de 98,11 % des votes. 95,28 % des votants ont décidé de soutenir Jean Pierre Jouvet, Katell Menard et Karine Solois. D'autre part, les électeurs ont choisi d'autres candidats, notamment Marie-France Jouve-Virzi (94,33 %), Marc Bonnet (92,45 %), Régis Chomette (91,50 %), Jocelyne Sarre (91,50 %), Anne Reynaud (83,01 %), Gilles Neron (79,24 %) et Jean-Yves Coste (65,09 %).
Il est maintenant l'heure pour les nouveaux conseillers municipaux de désigner le futur maire dans leurs rangs.

À ce scrutin, ils ont été 64,33 % à voter. La mobilisation des citoyens du Puy-de-Dôme a baissé par rapport à l'élection précédente de 2014 (74,79 % contre 58,27 % cette année).

L'épidémie de coronavirus ayant rendu nécessaire un report du second tour par l'État, celui-ci s'est tenu le 28 juin à Busséol, comme partout en France.

Résultats du second tour - Busséol

Abstention : 35.67% Participation : 64.33%

Résultats détaillés du tour 2

  • Jean-Louis DAVENNE, 98.11%



    Jean-Louis DAVENNE

    98.11 %

    104 votes

  • Jean Pierre JOUVET, 95.28%



    Jean Pierre JOUVET

    95.28 %

    101 votes

  • Katell MENARD, 95.28%



    Katell MENARD

    95.28 %

    101 votes

  • Karine SOLOIS, 95.28%



    Karine SOLOIS

    95.28 %

    101 votes

  • Marie-France JOUVE-VIRZI, 94.33%



    Marie-France JOUVE-VIRZI

    94.33 %

    100 votes

  • Marc BONNET, 92.45%



    Marc BONNET

    92.45 %

    98 votes

  • Régis CHOMETTE, 91.5%



    Régis CHOMETTE

    91.5 %

    97 votes

  • Jocelyne SARRE, 91.5%



    Jocelyne SARRE

    91.5 %

    97 votes

  • Anne REYNAUD, 83.01%



    Anne REYNAUD

    83.01 %

    88 votes

  • Gilles NERON, 79.24%



    Gilles NERON

    79.24 %

    84 votes

  • Jean-Yves COSTE, 65.09%



    Jean-Yves COSTE

    65.09 %

    69 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 197 habitants
  • 171 inscrits
  • Votants110 inscrits 64.33%
  • Abstentionnistes61 inscrits 35.67%
  • Votes blancs3 inscrits 2.73%

Résumé du premier tour

Par manque de candidats, aucune élection n'a pu se tenir à Busséol.

Candidats du premier tour - Busséol

Article à la une des élections

Régionales : les procurations seront en partie numérisées pour les prochaines élections, annonce le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Busséol : le contexte politique des élections municipales

La date maximum pour les dépôts de candidatures auprès des préfectures ou sous-préfectures du département des candidats, pour les élections municipales 2020, était fixée au 27 février. La commune de Busséol reste toutefois sans candidat, aucun dossier de candidature n'ayant été déposé.

Une alternative est-elle prévue si aucun candidat ne se présente dans une ville ?

Ce n'est nullement la première fois qu'aucun candidat ne se déclare au premier tour des élections municipales. Ainsi, en 2014, c'était le cas pour 62 communes françaises, au nombre desquelles Isches (Vosges), Sénaillac-Latronquière (Lot), Lucé (Orne) ou encore Usson (Puy-de-Dôme). Le premier tour se voit alors annulé. Des candidats peuvent se manifester pour le second tour, qui se tient normalement. Toutefois si aucun candidat ne se présente, la procédure impose la tenue de nouvelles élections. En attendant leur organisation, la préfecture nomine une délégation spéciale. Une délégation spéciale peut également être mise en place, en attendant le report des élections, quand il n'y a qu'un seul et unique candidat élu lors des élections municipales, comme cela a été le cas pour Carnac-Rouffiac dans le Lot courant 2014.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Busséol ?

Les élections municipales 2020 se dérouleront les 15 et 22 mars 2020, l'opportunité pour Busséol d'élire son nouveau conseil municipal. Sont invités à aller aux bureaux de vote les individus majeurs qui s'acquittent de leurs impôts ou résident dans la municipalité. Il faut également être inscrit sur les listes électorales françaises.

Les Municipales de cette année différeront-elles de celles de 2014 ?

Les élections municipales prennent un aspect particulier dans les communes de moins de 1000 habitants. Il s'agit d'un scrutin plurinominal avec panachage, c'est-à-dire que les électeurs votent pour plusieurs membres à la fois et peuvent d'ailleurs désigner des candidats de deux listes différentes.
Le conseil municipal était formé le 23 mars 2014 : les électeurs de la commune de Busséol avaient choisi dès le soir du premier tour 11 membres de celui-ci. Francoise Boyer, Jean-Yves Coste, Audrey Tissut, Franck Fabrot mais aussi Sylvie Nigoul et Jean-Michel Amat épaulaient François Tronel et Laurent Chamoux, qui ont été chargés par les Busséolais de les diriger.
Au moment des élections, 118 voix ont été comptabilisées alors que la liste électorale comptait 175 inscrits au total. Cela démontre que d'assez nombreux citoyens s'étaient déplacés pour voter. Or, en 2008, les élections municipales avaient vu leur taux de participation atteindre 79,75 %. Ainsi, on assiste à une forte baisse de la participation.

Une tendance identique à d'autres élections ?

On note qu'ont eu lieu plusieurs scrutins depuis les Municipales, et que les précédentes élections présidentielles remontent à 2017. À Busséol, les votes déclarés au premier tour des élections présidentielles de 2017 se sont avérés être très similaires à ce qui a été recensé dans toute la France.
Les élections du premier tour ont distingué Emmanuel Macron (En marche !), qui a eu 30,14 % des votes, Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise), avec un résultat de 26,03 % et, derrière, Marine Le Pen (Front national) avec 13,7 % au suffrage. Les scores du second tour ont plébiscité Emmanuel Macron : 80,33 % au scrutin de la part des résidents de Busséol. À Busséol, 79,88 % des habitants avaient fait le déplacement dans le cadre de ces dernières élections (135 votants), contre 85,63 % en 2012.
16,98 % pour Europe Écologie, 21,7 % pour La République en Marche avec Renaissance : tels étaient les scores des élections européennes 2019.

Quelques informations sur Busséol

Immigration, santé, scolarisation, chômage... tels sont les chiffres dont l'étude permet de cerner le contexte d'une municipalité, la veille de l'élection municipale.

Comment peut-on caractériser les habitants de Busséol ?

À Busséol, 218 habitants vivent dans ce hameau du Puy-de-Dôme. La Communauté de Communes Mond'Arverne Communauté donne la possibilité de lier à Busséol des villes et des villages, comme Tallende, Saint-Sandoux ou bien Vic-le-Comte. Les résidents de l'agglomération sont peu âgés. La majorité des Busséolais ont entre 25 et 54 ans et 25,20 % se situent entre 55 et 64 ans. Peu élevée, la proportion d'immigration est de 0,46 % à Busséol.

Un aperçu du niveau de vie de la population de Busséol

Grâce aux données qui suivent, on peut avoir une image d'ensemble du marché du travail à Busséol. Si plus de 105 Busséolais ont une activité professionnelle (48,15 % des résidents), 56,52 % de la population en activité occupe le statut d'employés et artisans, commerçants, chefs d'entreprise. Les femmes busséolaises sont dans l'ensemble plus concernées par le chômage. Sur 6 % de demandeurs d'emploi, plus de la moitié sont, en effet, des femmes.
En 2016, les Busséolais avaient en moyenne perçu 25 279 €, un revenu médian plus élevé que les données du pays de 2014 : les Français ont en effet gagné 20 000 € en moyenne cette année-là.
Les Busséolais sont-ils propriétaires ou locataires ? De quel type de bien ? Les chiffres suivants vous renseigneront sur le propos. Les Busséolais sont 7 % à être locataires de maison non HLM de 3 pièces et environ 3 % d'une maison non HLM de 4 pièces. Les propriétaires de maisons de 5 pièces sont environ 25 % lorsque les propriétaires de maisons de 4 pièces constituent, quant à eux, un peu plus du quart de la population.

Busséol et qualité de vie vont-ils de pair ?

Si vous vous intéressez à la qualité de vie dans la ville de Busséol, remarquez que les équipements manquent un peu dans cette commune. La commune recense ​54 enfants âgés de ​0 à 15 ans, il y a donc un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total d'habitants).
L'aménagement du territoire et les services publics sont des facteurs à connaître pour la sélection d'un lieu de résidence. La pollution aussi. Que penser de la qualité de l'eau ? Elle se révèle conforme à 50 % sur deux plans : niveau microbiologique ​et niveau physico-chimique. Vérifiez les données de L'observatoire national de l'eau pour en savoir plus.

Les électeurs des communes qui ne sont pas parvenues à élire leurs conseillers municipaux lors du premier tour des élections municipales sont invités à retourner aux urnes le 28 juin 2020. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, on peut voter directement pour des candidats et non une liste.

Du côté de Busséol, quels sont les candidats pour les élections municipales 2020 ?

Pour être en mesure de rejoindre le conseil municipal, un candidat se doit d'avoir obtenu au moins la moitié des suffrages exprimés et 25 % des votes des inscrits. Le second tour permettra aux candidats ayant récolté le plus de votes d'occuper les sièges disponibles au conseil municipal. Pour le second tour des élections municipales 2020, les citoyens pourront choisir entre les candidats qui suivent. La candidature de Marc Bonnet a été validée. Régis Chomette, Jean-Yves Coste, Jean-Louis Davenne, Marie-France Jouve-Virzi, Jean Pierre Jouvet, Katell Menard, Gilles Neron, Anne Reynaud, Jocelyne Sarre et Karine Solois ont aussi validé leur candidature.