← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Moncourt

Résumé du premier tour

Les citoyens de Moncourt se sont rendus aux urnes le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Le premier tour des élections municipales a rassemblé 72,60 % des électeurs cette année. En 2014, ils étaient 70,59 % à s'être rendus aux bureaux de vote (hausse de 2,01 points). Par rapport aux données du dernier scrutin, on constate que la participation des citoyens de la Moselle a baissé : 73,41 % contre 56,67 % cette année.

En ayant au moins la moitié des votes et 25 % des suffrages des inscrits, un candidat obtient le statut de conseiller municipal automatiquement.

Quels candidats les électeurs de Moncourt ont-ils privilégiés au premier tour des municipales 2020 ?

Les 7 sièges du conseil ayant déjà tous été attribués dès le 1er tour, les élections municipales 2020 se concluent donc à Moncourt (57). Cédric Eberle a obtenu 94 % des voix et, par conséquent, se retrouve en tête de ce premier tour. On recense 84 % des électeurs portant leur choix sur Michaël Rabot. Fort d'un résultat de 80 %, on retrouve Quentin Rayeur en troisième place du classement des candidats dès le premier tour. D'autres candidats élus au conseil ont effectué un score assez élevé, s'assurant donc l'appui des votants : Didier Rayeur (78 %), Jean-Marc Billion (74 %), Isabelle Lorette (70 %) et Sylvain Nicolas (68 %).

C'est désormais aux nouveaux membres du conseil municipal de choisir un maire parmi eux.

Résultats du premier tour - Moncourt

Abstention : 27.4% Participation : 72.6%

Résultats détaillés du tour 1

  • Cédric EBERLE, 94%



    Cédric EBERLE

    94 %

    47 votes

  • Michaël RABOT, 84%



    Michaël RABOT

    84 %

    42 votes

  • Quentin RAYEUR, 80%



    Quentin RAYEUR

    80 %

    40 votes

  • Didier RAYEUR, 78%



    Didier RAYEUR

    78 %

    39 votes

  • Jean-Marc BILLION, 74%



    Jean-Marc BILLION

    74 %

    37 votes

  • Isabelle LORETTE, 70%



    Isabelle LORETTE

    70 %

    35 votes

  • Sylvain NICOLAS, 68%



    Sylvain NICOLAS

    68 %

    34 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 79 habitants
  • 73 inscrits
  • Votants53 inscrits 72.6%
  • Abstentionnistes20 inscrits 27.4%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Election présidentielle : Yannick Jadot, candidat sans primaire ?

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Moncourt : le contexte politique des élections municipales

Les communes françaises sont appelées les 15 mars et 22 mars 2020 à élire leurs nouveaux conseillers municipaux lors des élections. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, il sera question d'élire non pas une liste, à l'inverse des villes plus peuplées, mais directement des candidats parmi ceux ayant soumis leur candidature.

Qui sera candidat à Moncourt pour les Municipales 2020 ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats qui suivent. Actuellement maire de Moncourt, Sylvain Nicolas présente de nouveau sa candidature. Jean-Marc Billion a également déposé sa candidature. Ce dernier s'était présenté aux élections municipales 2014 et avait alors obtenu un siège au conseil municipal. Dans la course également pour les prochaines élections, Cédric Eberle, Isabelle Lorette, Michaël Rabot, Didier Rayeur et Quentin Rayeur.

Pour information : les candidats se retrouvent élus au premier tour s'ils atteignent la majorité absolue, mais à condition que plus du quart des citoyens inscrits sur les listes aient voté pour eux. Concernant le second tour, si celui-ci a lieu, les candidats devront remporter une majorité relative pour pouvoir être élus et prétendre à l'un des 7 sièges à pourvoir.

Moncourt : quels sont les enjeux des Municipales ?

Le conseil municipal sera désigné les 15 et 22 mars 2020. Les électeurs de Moncourt sont donc attendus aux urnes pour ces élections municipales 2020. Comme pour tous les suffrages en France, il faut être majeur pour participer. D'autres critères sont requis par la loi. On doit payer ses impôts ou habiter dans la commune, figurer sur les listes électorales et être français ou ressortissant de l'Union européenne.

Bilan de 2014, année des dernières Municipales

En quoi consiste un scrutin plurinominal avec panachage, qui s'applique aux villes de moins de 1000 habitants lors de ces élections municipales ? C'est un système où les électeurs votent pour plusieurs candidats à la fois et peuvent même choisir des membres de deux listes différentes.
Le conseil municipal était formé le 23 mars 2014 : les résidents de la commune de Moncourt avaient désigné dès le soir du premier tour 7 membres de ce dernier. Pour accompagner Monique Assel, Jean Marc Billion et Didier Rayeur dans leurs devoirs, les habitants de la commune avaient pu compter sur Sylvain Nicolas, Isabelle Lorette, Patrice Aimé et Michaël Rabot.
On comptabilise 48 électeurs pour 68 présents sur les listes électorales. On constate ici une forte baisse de la participation lorsque l'on effectue une comparaison avec celle de 2008 (90,48 %) aux précédentes élections municipales.

La tendance existait-elle au moment de l'élection précédente ?

On note qu'il y a eu plusieurs votes depuis les Municipales, et que les précédentes élections présidentielles datent de 2017. Le choix de la population de Moncourt a été différent de ce qui est ressorti sur le reste du territoire concernant le premier tour des précédentes Présidentielles, en 2017.
Si François Fillon (Les Républicains) n'a eu que 19,61 % des voix, Marine Le Pen (Front national) ainsi qu'Emmanuel Macron (En marche !) étaient devant au premier tour : 25,49 % et 23,53 % des suffrages. Les habitants de Moncourt ont enfin choisi de voter en faveur de Marine Le Pen (53,49 % au deuxième tour). 49 citoyens de Moncourt se sont déplacés, ce qui revient à 81,67 % de la population.
En 2019, les élections européennes ont prouvé la préférence des habitants de la commune pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), liste qui a emporté 41,46 % des voix. Quant à la liste La République en Marche avec Renaissance, les électeurs de Moncourt étaient 19,51 % à déposer un bulletin à son nom.

Quelques informations sur Moncourt

Qu'en est-il des enjeux socio-économiques dans la commune de Moncourt ? Les municipales, qui se dérouleront les 15 et 22 mars, sont une bonne occasion pour s'intéresser au sujet.

Description : les habitants de Moncourt

Moncourt est une ville de Moselle peuplée par 70 personnes. Moncourt fait partie de la Communauté de Communes du Saulnois, une organisation transfrontalière. Elle permet de la rattacher à des villes comme Manhoué, Blanche-Église ou bien Bezange-la-Petite. Les citoyens de l'agglomération sont peu âgés. La majorité des habitants de la commune ont entre 25 et 54 ans et 27,50 % se trouvent entre 15 et 24 ans.

Un aperçu du niveau de vie de la population de Moncourt

Un survol des secteurs suivants permet de bien cerner l'emploi à Moncourt. Ce hameau est essentiellement habité par des agriculteurs exploitants et cadres et professions intellectuelles supérieures qui représentent 50 % de sa population active (plus de 31 habitants de la commune sont actifs, ce qui équivaut à 43,06 %). Le taux de chômage des femmes est prédominant dans l'agglomération où moins de 10 % de l'ensemble de la population sont en demande d'emploi.
Outre les chiffres de l'emploi, ceux de l'immobilier vous renseigneront également sur le niveau de vie des habitants de la commune. Lorsqu'ils louent, les habitants de la commune choisissent pour 7 % une maison non HLM de 5 pièces et pour moins de 4 % une maison meublée de 4 pièces. L'achat des propriétaires se porte sur une maison de 5 pièces à 35 % et sur une maison de 6 pièces à 39 %.

Niveau établissements scolaires, hôpitaux et cadre... Fait-il bon vivre à Moncourt ?

Les équipements du type hôpitaux ou encore écoles manquent un peu à Moncourt. Par rapport à son nombre total d'habitants, les familles sont assez nombreuses à y vivre, en effet le nombre d'enfants de 0 à 15 ans est de 14.
Il est important de se renseigner sur les principaux indices de pollution. L'analyse microbiologique ​et physico-chimique de l'eau a servi à constater que sur ces deux plans : la qualité de l'eau s'avère à 100 % conforme selon L'observatoire national de l'eau.