← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Chardogne

Résumé du premier tour

Ce 15 mars 2020, les électeurs de Chardogne étaient appelés à voter dans le cadre des élections municipales. Lors du 1er tour des élections municipales, les citoyens ont été 61 % à aller aux urnes, contre 86,33 % en 2014. On note donc une baisse de -25,33 points de la participation. Le taux de participation des résidents de la Meuse a baissé par rapport à celui du scrutin précédent (79,37 % contre 69,32 % cette année).

Pour être à même de rejoindre le conseil municipal, un candidat doit avoir emporté plus de 50 % des votes exprimés et 25 % des suffrages des inscrits.

Scores du 1er tour des élections municipales 2020 : qui est en tête à Chardogne ?

Les habitants de Chardogne (55) savent donc désormais qui seront leurs conseillers municipaux, étant donné que les 11 sièges ont déjà été attribués dès le premier tour des élections municipales 2020. Laurent Chretien est parvenu en première place du 1er tour des élections municipales en remportant 94,23 % des voix exprimées. 83,33 % des électeurs appuient Marie-Christine Sissler. Forte d'un résultat de 82,69 %, on trouve Elise Errard en troisième place du palmarès des candidats à l'issue du premier tour. Ce tour a également permis à quelques candidats, comme Patricia Ribon (80,76 %), Michel Thuileur (79,48 %), Béatrice Pierre (78,20 %), Christophe Lechaudel (75 %), Patrice Vilmart (74,35 %), Christine Perrin (73,71 %), Benoît Hacquin (71,15 %) et Armand Gautrot (66,02 %), d'obtenir des résultats élevés.

Dans ce hameau, 1,27 % de votes blancs ont été comptabilisés.

C'est maintenant aux nouveaux membres du conseil municipal de choisir, dans leurs rangs, la personne qui obtiendra le statut de maire.

Résultats du premier tour - Chardogne

Abstention : 39% Participation : 61%

Résultats détaillés du tour 1

  • Laurent CHRETIEN, 94.23%



    Laurent CHRETIEN

    94.23 %

    147 votes

  • Marie-Christine SISSLER, 83.33%



    Marie-Christine SISSLER

    83.33 %

    130 votes

  • Elise ERRARD, 82.69%



    Elise ERRARD

    82.69 %

    129 votes

  • Patricia RIBON, 80.76%



    Patricia RIBON

    80.76 %

    126 votes

  • Michel THUILEUR, 79.48%



    Michel THUILEUR

    79.48 %

    124 votes

  • Béatrice PIERRE, 78.2%



    Béatrice PIERRE

    78.2 %

    122 votes

  • Christophe LECHAUDEL, 75%



    Christophe LECHAUDEL

    75 %

    117 votes

  • Patrice VILMART, 74.35%



    Patrice VILMART

    74.35 %

    116 votes

  • Christine PERRIN, 73.71%



    Christine PERRIN

    73.71 %

    115 votes

  • Benoît HACQUIN, 71.15%



    Benoît HACQUIN

    71.15 %

    111 votes

  • Armand GAUTROT, 66.02%



    Armand GAUTROT

    66.02 %

    103 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 302 habitants
  • 259 inscrits
  • Votants158 inscrits 61%
  • Abstentionnistes101 inscrits 39%
  • Votes blancs2 inscrits 1.27%

Article à la une des élections

Ils ont fait l'actu. Bruno Fortier, maire de Crépy-en-Valois, première commune confinée à cause du coronavirus : "il reste beaucoup d'amertume"

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Chardogne : le contexte politique des élections municipales

Le conseil municipal des communes françaises sera renouvelé à l'issue des élections des 15 mars et 22 mars 2020. Si votre commune comptabilise moins de 1000 habitants, vous pourrez alors directement voter pour vos candidats, parmi ceux dont la candidature a été officiellement acceptée.

À Chardogne, qui sont les candidats pour les Municipales 2020 ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats qui suivent. Benoît Hacquin, qui dirige actuellement la ville de Chardogne, se représente aux élections. Laurent Chretien sera également candidat. Depuis les élections municipales 2014 où il s'était présenté, il a un siège au conseil municipal. Les candidatures d'Elise Errard, Armand Gautrot, Christophe Lechaudel, Christine Perrin, Béatrice Pierre, Patricia Ribon, Marie-Christine Sissler, Michel Thuileur et Patrice Vilmart viennent s'ajouter à celles précédemment nommées.

Les candidats qui atteignent une majorité absolue peuvent être élus au premier tour, à condition qu'au moins le quart des habitants enregistrés sur les listes électorales leur aient accordé leur confiance dans l'urne. S'il y a un second tour, ceux-ci ne seront élus et ne pourront prendre l'un des 11 sièges à pourvoir que s'ils obtiennent une majorité relative.

Chardogne : quels sont les enjeux des Municipales ?

La ville de Chardogne choisira un nouveau conseil municipal à l'occasion des élections municipales 2020, qui se tiendront les 15 et 22 mars 2020. Si vous réunissez les conditions suivantes, vous pourrez aller voter : avoir plus de 18 ans, être français ou ressortissant d'un pays membre de l'UE, être présent sur les listes électorales françaises et payer ses impôts ou résider dans la municipalité concernée.

Quels étaient les scores des Municipales 2014 ?

Les élections municipales prennent une forme différente dans les communes de moins de 1000 habitants. C'est un scrutin plurinominal avec panachage, ce qui signifie que les électeurs votent pour plusieurs candidats à la fois et peuvent même désigner des membres de deux listes différentes.
11 sièges du conseil municipal ont été pourvus dès le soir du premier tour le 23 mars 2014 dans la commune de Chardogne. Marie-Christine Sissler-Vieillefon, Elise Errard, Isabelle Halftermeyer, Benoît Hacquin mais aussi Stéphanie Prevost et Alain Platel étaient aux côtés de Laurent Perrin et Laurent Chretien. Ces derniers avaient été élus par les habitants de la commune pour les administrer.
197 citoyens sont allés voter, lors des élections, sur les 256 inscrits. On estime donc que de nombreuses personnes se sont rendues aux urnes. Ces résultats illustrent une légère hausse du taux de participation par rapport aux dernières Municipales, en 2008, où il affichait 80,99 %.

Une évolution déjà visible aux précédentes élections ?

Tandis que les Présidentielles se déroulaient en 2017, on totalisait plusieurs élections depuis les dernières élections municipales. Les résultats dans la ville de Chardogne peuvent être comparés à une tendance globale : leurs résultats au premier tour des précédentes élections présidentielles de 2017 sont différents de ceux déclarés au niveau national.
L'écart s'est creusé entre Emmanuel Macron (En marche !) qui a emporté 15,53 % des votes au premier tour, et Marine Le Pen (Front national) d'une part et François Fillon (Républicains) d'autre part, qui ont obtenu 32,04 % et 18,45 % des voix. Emmanuel Macron a été élu par les résidents de Chardogne qui l'ont désigné à 50,84 %. La participation des habitants de Chardogne au second tour était de 78,99 %, soit 203 habitants. En comparaison, ils étaient 85,33 % en 2012.
Il y aura eu 27,4 % de votes pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) pour les Européennes de 2019, et 14,38 % pour la liste Renaissance (soutenue par La République en Marche).

Quelques informations sur Chardogne

Les élections municipales ont lieu les 15 et 22 mars prochains, l'occasion de jeter un œil sur les données socio-économiques de la commune.

Quoi dire sur la population demeurant à Chardogne ?

Avec 304 habitants, Chardogne est un petit village de la Meuse. Grâce à la Communauté d'Agglomération de Bar-le-Duc - Sud Meuse, qui assure une continuité entre les villes voisines, Chardogne échange facilement avec Resson, Culey ou bien Naix-aux-Forges. Les habitants de la commune sont peu âgés (la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 21,93 % ont entre 55 et 64 ans). Chardogne s'avère être une commune peu multiculturelle, 1,32 % de sa population sont issus de l'immigration.

Portrait des résidents de Chardogne : comment vivent-ils ?

Quelle est la situation du marché de l'emploi à Chardogne ? La réponse par le biais des chiffres suivants. Parmi une population active de 50 % (plus de 150 habitants de la commune), 61,54 % des travailleurs sont des employés et ouvriers. 5 % de la population active est au chômage. Les hommes forment une majeure partie des demandeurs d'emploi.
Le niveau de vie des habitants de la commune est plus élevé que la moyenne nationale. En effet, le revenu fiscal médian était de 23 083 € par an à Chardogne en 2016. En comparaison, il était de 20 000 € en France en 2014.
Finalement, le marché immobilier est un très bon indicateur de l'attractivité d'une ville : les habitants de la commune sont-ils plutôt locataires ou propriétaires, habitent-ils davantage des maisons ou bien des appartements ? Côté location, les habitants de la commune cherchent plus généralement les maisons non HLM de 4 pièces (8 %) ainsi que les appartements non HLM de 3 pièces qui correspondent à plus de 2 % de la demande. Les propriétaires s'avèrent prêts à investir dans une maison de 6 pièces à environ 21 % et dans une maison de 5 pièces à 33 %.

Établissements scolaires, hôpitaux, environnement … Fait-il bon vivre à Chardogne ?

La qualité de vie dans une ville passe également par le nombre d'équipements (hôpitaux, écoles, gares...) implantés dans celle-ci. On peut dire qu'ils manquent un peu à Chardogne. Il y a 45 enfants en âge d'aller à l'école dans la ville, il y a donc peu de familles (par rapport au nombre total d'habitants).
Savoir à quel point un territoire est pollué donne un renseignement important sur la qualité de vie sur place. Le saviez-vous ? L'eau se révèle à 100 % conforme question qualité. Rien de particulier n'a été détecté, tant sur le plan microbiologique​ que physico-chimique​. C'est ce qui est spécifié par L'observatoire national de l'eau.