← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Mée

Résumé du premier tour

C'est ce 15 mars 2020 que se sont déroulées les élections municipales dans la ville de Mée. La commune fait état d'un taux de participation de seulement 45,03 %, un chiffre très faible qui interroge sur l'impact hypothétique du coronavirus sur ces élections. Le taux de participation dans le département de la Mayenne a baissé depuis l'élection précédente. Il était de 71,07 %, contre 52,38 % cette année.

La fonction de conseiller municipal n'est pas décernée à tous les candidats. Afin de siéger au conseil, ils doivent avoir réuni les suffrages d'au moins le quart des inscrits et de plus de 50 % des électeurs.

À Mée, quels candidats sont en tête au premier tour des municipales 2020 ?

Les 11 membres du conseil municipal de Mée (53) ont donc déjà été choisis dès le 1er tour des élections municipales 2020. En première place du 1er tour des municipales, Amandine Delanoë et Gilles Huaumé récoltent 95,58 % des voix. Côté résultats, avec un résultat de 92,64 %, Jean-Claude Besse se retrouve troisième. Suite à ce tour, les candidats comme Philippe Chantebel (91,17 %), Bernard Jacquet (91,17 %), Joël Vigneron (91,17 %), Jimmy Bellanger (89,70 %), Alain Bahier (86,76 %), Roselyne De Gouttepagnon (86,76 %), Mary Morineau (86,76 %) et Céline Maugere (77,94 %) sortent aussi gagnants grâce à leur score élevé.

Le ou la futur(e) maire va désormais être désigné(e) par et parmi les nouveaux conseillers municipaux.

Résultats du premier tour - Mée

Abstention : 54.97% Participation : 45.03%

Résultats détaillés du tour 1

  • Amandine DELANOË, 95.58%



    Amandine DELANOË

    95.58 %

    65 votes

  • Gilles HUAUMÉ, 95.58%



    Gilles HUAUMÉ

    95.58 %

    65 votes

  • Jean-Claude BESSE, 92.64%



    Jean-Claude BESSE

    92.64 %

    63 votes

  • Philippe CHANTEBEL, 91.17%



    Philippe CHANTEBEL

    91.17 %

    62 votes

  • Bernard JACQUET, 91.17%



    Bernard JACQUET

    91.17 %

    62 votes

  • Joël VIGNERON, 91.17%



    Joël VIGNERON

    91.17 %

    62 votes

  • Jimmy BELLANGER, 89.7%



    Jimmy BELLANGER

    89.7 %

    61 votes

  • Alain BAHIER, 86.76%



    Alain BAHIER

    86.76 %

    59 votes

  • Roselyne DE GOUTTEPAGNON, 86.76%



    Roselyne DE GOUTTEPAGNON

    86.76 %

    59 votes

  • Mary MORINEAU, 86.76%



    Mary MORINEAU

    86.76 %

    59 votes

  • Céline MAUGERE, 77.94%



    Céline MAUGERE

    77.94 %

    53 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 206 habitants
  • 151 inscrits
  • Votants68 inscrits 45.03%
  • Abstentionnistes83 inscrits 54.97%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Gérald Darmanin démissionne du Conseil régional des Hauts-de-France et annoncera bientôt sa décision pour Tourcoing, ville dont il est maire

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Mée : le contexte politique des élections municipales

Les 15 mars et 22 mars 2020 se dérouleront les futures élections afin que les communes françaises renouvellent leur conseil municipal. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, il s'agira de désigner non pas une liste, à l'inverse des villes plus peuplées, mais directement des candidats parmi ceux ayant déposé leur candidature.

Les Municipales 2020 approchant, quels sont les candidats à se présenter à Mée ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats suivants. Le maire en fonction Alain Bahier propose sa candidature à sa réélection. De plus, Jimmy Bellanger est candidat. Lors des dernières municipales de 2014, il avait décroché un siège au conseil municipal. On retrouve aussi, dans la liste des candidats, Jean-Claude Besse, Philippe Chantebel, Roselyne De Gouttepagnon, Amandine Delanoë, Gilles Huaumé, Bernard Jacquet, Céline Maugere, Mary Morineau et Joël Vigneron.

Petit rappel des règles de fonctionnement : il est possible d'être élu à l'issue du premier tour si le candidat a obtenu la majorité absolue, et s'il a récolté au moins le quart des voix des résidents inscrits sur les listes électorales. Pour être élu au second tour et accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir, le candidat devra avoir atteint une majorité relative.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Mée ?

Les habitants de Mée se rendront aux urnes, les 15 et 22 mars 2020, afin d'élire le nouveau conseil municipal, lors des élections municipales 2020. Pour voter lors de ce suffrage, plusieurs conditions doivent être réunies : on doit être majeur, s'acquitter de ses impôts ou habiter dans la municipalité, apparaître sur les listes électorales et être français ou membre de l'Union européenne.

Quelle était la tendance politique en 2014, à l'issue des dernières élections municipales ?

Les municipales prennent un aspect particulier dans les communes de moins de 1000 habitants. Il s'agit d'un scrutin plurinominal avec panachage, c'est-à-dire que les électeurs votent pour plusieurs membres à la fois et peuvent même désigner des candidats de deux listes différentes.
Dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, 11 membres du conseil municipal ont été élus dans la commune de Mée. Les Méens ont misé sur Céline Maugere, Patricia Bordere, Bernard Jacquet, Amandine Delanoe mais aussi Alain Bahier et Jimmy Bellanger pour épauler Joël Vigneron et Gilles Huaume dans leur tâche de les diriger.
Avec une liste comptant 137 noms, assez peu d'électeurs sont allés aux bureaux de vote (87 d'entre eux). Ce taux de participation s'élevait à 83,21 % au moment des Municipales de 2008. On observe ainsi facilement une forte baisse.

Une tendance déjà présente lors des précédentes élections ?

On relève plusieurs scrutins depuis les Municipales, sachant que les élections présidentielles se sont tenues en 2017. Au premier tour des précédentes élections présidentielles, les résultats sur la ville de Mée étaient différents de ce qui a été déclaré à l'échelle du pays.
En mettant en parallèle les scores du premier tour, on note 39,02 % des voix en faveur de François Fillon (Les Républicains), 19,51 % pour Marine Le Pen (Front national) et, derrière, 16,26 % pour Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise). Au second tour, les résidents de Mée ont fait leur choix et voté à 66,67 % pour Emmanuel Macron. Entre 2012 et 2017, on constate une baisse dans la participation du second tour en France (-5,8 points). En comparaison, le cas de Mée est assez différent. Effectivement, le taux de participation lors du deuxième tour des Présidentielles était de 88,24 % en 2012 contre 80,69 % en 2017 (pour 117 votants).

Mée : les données clefs

Avant les élections municipales qui se dérouleront les 15 et 22 mars prochains, vérifions les chiffres socio-économiques locaux.

Toutes les particularités des résidents de Mée

Mée est un petit village de Mayenne. Ses habitants sont au nombre de 226. Avec Mée, on trouve des communes comme La Roë, Quelaines-Saint-Gault ou bien Bouchamps-lès-Craon qui constituent la Communauté de Communes du Pays de Craon. Les Méens sont peu âgés (la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 21,33 % ont entre 15 et 24 ans). La ville de Mée se révèle peu multiculturelle. 0,88 % de ses habitants sont immigrés.

Comment pourrait-on caractériser le niveau de vie au sein de la ville de Mée ?

Quelle est la situation du marché de l'emploi à Mée ? La réponse par le biais des statistiques suivantes. On observe la prédominance des catégories socioprofessionnelles suivantes : 52,17 % des Méens actifs sont des professions intermédiaires et ouvriers. Dans l'ensemble, 57,96 % de la population travaillent, soit environ 126 individus. Les hommes sont particulièrement impactés par le chômage dans la commune méenne. En effet, sur 6 % de demandeurs d'emploi, plus de la moitié sont des hommes.
Les données montrent que le revenu fiscal médian est de 19 601 € par an à Mée. Un chiffre similaire au revenu médian de 2014 en France, qui s'élevait à plus de 20 000 €.
Si le niveau de vie dans une ville ne se réduit pas à son marché immobilier, ce dernier en reste, cependant, un très bon indicateur. Les Méens sont pour 6 % locataires d'une maison non HLM de 4 pièces et pour environ 3 % d'une maison non HLM de 3 pièces. Si l'on s'intéresse au marché des propriétaires, on voit qu'ils sont presque 25 % à choisir une maison de 5 pièces et 36 % une maison de 6 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, environnement... Peut-on parler de qualité de vie lorsque l'on évoque Mée ?

Les infrastructures (hôpitaux, gares, écoles...) à Mée manquent un peu. Il y a 60 enfants de 0 à 15 ans, dans la commune de Mée, on peut constater que, par rapport au nombre total d'habitants, de nombreuses familles y habitent. Ces jeunes résidents bénéficient de 1 établissement scolaire.
En plus des infrastructures, sachez que le niveau de pollution est parfois estimé grâce à la qualité de l'air ou de l'eau. Selon L'observatoire national de l'eau, l'eau à Mée s'avère conforme à 100 % tant au niveau microbiologique ​que physico-chimique​.