← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Belval-sous-Châtillon

Résumé du premier tour

Les résidents de Belval-sous-Châtillon se sont exprimés aux urnes le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Les électeurs ont été 63,49 % à voter au premier tour des élections municipales. En 2014, ils étaient 69,39 % à s'être rendus aux bureaux de vote (baisse de -5,90 points). Plus globalement, la participation dans le département de la Marne a baissé par rapport à la précédente élection (72,10 % contre 59,51 % cette année).

Si un candidat obtient au moins 50 % des suffrages exprimés et plus du quart des voix des inscrits, il est dans ce cas élu au conseil municipal.

À Belval-sous-Châtillon, qui est en pole position au premier tour des municipales 2020 ?

Les 11 membres du conseil municipal de Belval-sous-Châtillon (51) ont donc déjà été élus dès le 1er tour des élections municipales 2020. Pascal Naillon s'est démarqué au premier tour de ces municipales, avec 94,93 % des votes. 91,13 % des votants ont décidé de soutenir Pascal Nicot. Le résultat de Joël Follet et Geoffroy Klinkers (87,34 %) les hisse à la troisième place. D'autres élus, dont notamment Jean-Marie Boudesocque (86,07 %), Béatrice Gaume (82,27 %), Bernadette Leslavergne (82,27 %), Nicolas Rodrigues (82,27 %), Noëlle Florentin (79,74 %), Daniela Bolot (65,82 %) et François Lebègue (65,82 %), affichent également des scores élevés.

Après la nomination des nouveaux conseillers municipaux arrive celle du maire. Élu parmi les membres du conseil municipal, il en fait aussi partie.

Résultats du premier tour - Belval-sous-Châtillon

Abstention : 36.51% Participation : 63.49%

Résultats détaillés du tour 1

  • Pascal NAILLON, 94.93%



    Pascal NAILLON

    94.93 %

    75 votes

  • Pascal NICOT, 91.13%



    Pascal NICOT

    91.13 %

    72 votes

  • Joël FOLLET, 87.34%



    Joël FOLLET

    87.34 %

    69 votes

  • Geoffroy KLINKERS, 87.34%



    Geoffroy KLINKERS

    87.34 %

    69 votes

  • Jean-Marie BOUDESOCQUE, 86.07%



    Jean-Marie BOUDESOCQUE

    86.07 %

    68 votes

  • Béatrice GAUME, 82.27%



    Béatrice GAUME

    82.27 %

    65 votes

  • Bernadette LESLAVERGNE, 82.27%



    Bernadette LESLAVERGNE

    82.27 %

    65 votes

  • Nicolas RODRIGUES, 82.27%



    Nicolas RODRIGUES

    82.27 %

    65 votes

  • Noëlle FLORENTIN, 79.74%



    Noëlle FLORENTIN

    79.74 %

    63 votes

  • Daniela BOLOT, 65.82%



    Daniela BOLOT

    65.82 %

    52 votes

  • François LEBÈGUE, 65.82%



    François LEBÈGUE

    65.82 %

    52 votes

  • François SAVOYE, 46.83%



    François SAVOYE

    46.83 %

    37 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 180 habitants
  • 126 inscrits
  • Votants80 inscrits 63.49%
  • Abstentionnistes46 inscrits 36.51%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Gérald Darmanin démissionne du Conseil régional des Hauts-de-France et annoncera bientôt sa décision pour Tourcoing, ville dont il est maire

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Belval-sous-Châtillon : le contexte politique des élections municipales

C'est lors des 15 mars et 22 mars 2020 que le conseil municipal des communes françaises sera renouvelé. Si vous résidez dans une commune dont le nombre d'habitants est inférieur à 1 000, notez que vous pourrez voter directement pour les candidats qui se sont officiellement fait connaître, le principe de la liste n'ayant pas cours dans ce cas de figure.

À Belval-Sous-Châtillon, qui sont les candidats pour les élections municipales 2020 ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats suivants. La mairie de Belval-Sous-Châtillon verra peut-être son maire Pascal Naillon renouveler son mandat. Daniela Bolot est candidate. Jean-Marie Boudesocque, Noëlle Florentin, Joël Follet, Béatrice Gaume, Geoffroy Klinkers, François Lebègue, Bernadette Leslavergne, Pascal Nicot, Nicolas Rodrigues et François Savoye ont également été retenus.

Le règlement des élections municipales est le suivant : les candidats sont en mesure d'être élus à l'issue du premier tour s'ils remportent la majorité absolue, mais à la condition qu'ils aient rassemblé les voix de plus du quart des habitants enregistrés sur les listes électorales. Si un second tour est nécessaire, les candidats doivent impérativement atteindre une majorité relative pour être élus et alors pouvoir accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Belval-sous-Châtillon ?

À l'occasion des élections municipales 2020, les résidents de Belval-sous-Châtillon désigneront, les 15 et 22 mars 2020, un nouveau conseil municipal. Pour information, pourront prendre part à ces élections tous les électeurs français ou membres de l'UE qui résident ou paient des impôts dans la commune, à condition qu'ils soient majeurs et inscrits sur les listes électorales.

Bilan de 2014, année des précédentes élections municipales

Les électeurs des villes de moins de 1000 habitants votent pour plusieurs candidats à la fois et peuvent aussi élire des membres de deux listes différentes, pour ces élections municipales. Il s'agit donc d'un scrutin plurinominal avec panachage.
Dans la commune de Belval-sous-Châtillon, les citoyens ont voté le 23 mars 2014 afin de choisir 11 membres du conseil municipal, dès le soir du premier tour. Les Belvatiers avaient laissé à Pascal Naillon et Jean-Marie Boudesocque le soin de gérer leur ville. Joël Follet, Nicole Declercq, Pascal Gauyacq, François Lebegue mais aussi Bernadette Leslavergne et Laurent Pretis étaient chargés, dans le même temps, de les accompagner.
Sur une liste électorale forte de 147 noms, seuls 102 électeurs sont partis placer leur voix dans l'urne. On estime ainsi qu'assez peu de personnes se sont déplacées. À titre d'information, le taux de participation des élections municipales de 2008 affichait 64,58 %. De fait, on observe une forte hausse de la participation.

Les autres élections ont-elles connu des votes identiques ?

On compte plusieurs votes depuis les Municipales, sachant que les Présidentielles se sont tenues en 2017. Dans la commune de Belval-sous-Châtillon, les résultats concernant le premier tour des Présidentielles de 2017 étaient différents de ceux recensés au niveau du pays.
Lors du premier tour, ce sont d'abord François Fillon (Les Républicains) puis Marine Le Pen (Front national) qui ont terminé en tête avec respectivement 25,23 % et 20,56 % des suffrages exprimés, suivis de près par Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) qui a obtenu 17,76 % des voix. Emmanuel Macron a été élu au deuxième tour par les résidents de Belval-sous-Châtillon qui ont voté à 66,3 % pour lui. Tandis que la participation des habitants de Belval-sous-Châtillon au second tour était de 80,27 % en 2012, elle était de 82,31 %, soit 107 citoyens, lors de la dernière élection présidentielle. Ceci dénote une hausse différente de la tendance notée dans le pays entre les deux mêmes années.
On remarquera à l'issue des élections européennes de 2019 les bons scores emportés par les listes suivantes : La République en Marche avec Renaissance, avec 27,03 % des voix, et Europe Écologie avec 17,57 % des suffrages.

Quelques informations sur Belval-sous-Châtillon

Cerner les résultats des municipales n'est faisable qu'au vu des données socio-économiques de la commune. Chômage, immobilier, accès aux soins... tous ces éléments vous renseigneront sur le scrutin qui a lieu les 15 et 22 mars 2020.

Tout ce qu'il y a à connaître sur le profil des habitants de Belval-sous-Châtillon

Belval-sous-Châtillon se trouve dans la Marne. 147 individus résident dans ce petit village. Aux côtés de Fleury-la-Rivière, Champaubert ou La Caure, Belval-sous-Châtillon appartient à l'agglomération transfrontalière de la Communauté de Communes des Paysages de la Champagne. La majorité de la population a entre 25 et 54 ans et les résidents entre 55 et 64 ans constituent 27,72 % de la population. Les habitants sont par conséquent peu âgés. 0,65 %, c'est le pourcentage d'immigrés à Belval-sous-Châtillon. Un taux peu important.

Niveau de vie : tout ce qu'il est nécessaire de connaître de Belval-sous-Châtillon

Grâce aux chiffres qui suivent, vous disposez d'une vision détaillée de l'offre d'emploi à Belval-sous-Châtillon. Environ 79 Belvatiers disent être en poste – soit 52,26 % de la population. Les cadres et professions intellectuelles supérieures et ouvriers représentent 50 % de la population en âge de travailler. Environ 4 % des Belvatiers en âge de travailler sont en demande d'emploi. Une majeure partie de ces habitants au chômage sont des femmes.
Les ménages belvatiers touchent des revenus bien plus élevés que la moyenne nationale. Le revenu médian à Belval-sous-Châtillon était de 28 351 € par an en 2016. Durant l'année 2014, le revenu médian s'élevait à environ 20 000 € en France.
En plus du marché de l'emploi, celui de l'immobilier est une variable intéressante pour se rendre compte du niveau de vie des résidents d'une ville. Sur le marché du logement belvatier, les habitations les plus louées sont les maisons non HLM de 3 pièces (moins de 2 %) et les maisons non HLM de 5 pièces (environ 3 %). Pour l'achat d'un logement, on peut constater que les maisons de 5 pièces attirent un peu plus du tiers des propriétaires lorsque 35 % préfèrent une maison de 6 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, cadre... Peut-on parler de qualité de vie si l'on décrit Belval-sous-Châtillon ?

La qualité de vie dans une commune s'évalue, notamment, au nombre d'équipements et infrastructures proposés à la population. Ceux-ci manquent un peu à Belval-sous-Châtillon. Il y a 31 enfants ayant l'âge d'aller à l'école dans la commune, il y a donc un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total d'habitants).
Afin de comprendre le niveau de pollution environnant, on enregistre les indices de qualité de l'eau ou de l'air. Comment peut-on mesurer la qualité de l'eau ? L'observatoire national de l'eau vous aide à le savoir. D'après des études, elle se révèle conforme à 100 % tant sur le plan microbiologique que physico-chimique.