← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Courtils

Résumé du premier tour

Les élections municipales ont eu lieu le 15 mars 2020 à Courtils. Au 1er tour des élections municipales, 57,95 % des citoyens s'étaient rendus aux urnes. Un score en baisse (-21,06 points) en comparaison avec 2014, où ils étaient 79,01 % à avoir voté. Au niveau du département (Manche), on constate que la participation a baissé depuis l'élection précédente. Elle était de 72,90 %, contre 54,72 % cette année.

Si un candidat peut rassembler au moins la moitié des votes et plus du quart des inscrits, un siège au conseil municipal l'attend.

Élections municipales 2020 à Courtils : quels sont les résultats du premier tour ?

Les 11 membres du conseil municipal de Courtils (50) ont donc déjà été élus dès le premier tour des élections municipales 2020. Xavier Niedergang est parvenu en tête du 1er tour des élections municipales en remportant 88,65 % des voix exprimées. 87,62 % des suffrages reviennent à Anne Vuattier. Cédric Lemouland a réuni 86,59 % des votes à l'issue du premier tour. Guy Polfliet (84,53 %), Jean Gaillard (82,47 %), Bernard Lair (79,38 %), Thérèse Simon (74,22 %), Martine Ménager (72,16 %), Éliane Chauvois (67,01 %), Nicolas Chauvois (65,97 %) et Valérie Grézel (57,73 %) se sont garanti une place au conseil municipal du fait de leur score élevé.

Parmi les résidents de ce petit village s'étant rendus aux bureaux de vote, certains ont fait le choix de voter blanc (2,94 %). En parallèle, un certain nombre des bulletins étaient nuls (1,96 %).

C'est désormais aux nouveaux conseillers municipaux de désigner un maire parmi eux.

Résultats du premier tour - Courtils

Abstention : 42.05% Participation : 57.95%

Résultats détaillés du tour 1

  • Xavier NIEDERGANG, 88.65%



    Xavier NIEDERGANG

    88.65 %

    86 votes

  • Anne VUATTIER, 87.62%



    Anne VUATTIER

    87.62 %

    85 votes

  • Cédric LEMOULAND, 86.59%



    Cédric LEMOULAND

    86.59 %

    84 votes

  • Guy POLFLIET, 84.53%



    Guy POLFLIET

    84.53 %

    82 votes

  • Jean GAILLARD, 82.47%



    Jean GAILLARD

    82.47 %

    80 votes

  • Bernard LAIR, 79.38%



    Bernard LAIR

    79.38 %

    77 votes

  • Thérèse SIMON, 74.22%



    Thérèse SIMON

    74.22 %

    72 votes

  • Martine MÉNAGER, 72.16%



    Martine MÉNAGER

    72.16 %

    70 votes

  • Éliane CHAUVOIS, 67.01%



    Éliane CHAUVOIS

    67.01 %

    65 votes

  • Nicolas CHAUVOIS, 65.97%



    Nicolas CHAUVOIS

    65.97 %

    64 votes

  • Valérie GRÉZEL, 57.73%



    Valérie GRÉZEL

    57.73 %

    56 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 227 habitants
  • 176 inscrits
  • Votants102 inscrits 57.95%
  • Abstentionnistes74 inscrits 42.05%
  • Votes blancs3 inscrits 2.94%

Article à la une des élections

Etats-Unis : les ouvriers du Michigan vont-ils à nouveau voter Trump?

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Courtils : le contexte politique des élections municipales

Dans le cadre du renouvellement de leurs conseillers municipaux, les communes françaises sont appelées à organiser des élections les 15 mars et 22 mars 2020. Le principe de la liste ne s'applique pas dans les communes de moins de 1 000 habitants. Chaque électeur a donc la possibilité de choisir directement ses candidats, parmi tous ceux qui ont confirmé leur candidature.

Qui sont les candidats à Courtils pour les Municipales 2020 ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, les citoyens pourront choisir entre les candidats suivants. La mairie de Courtils, tenue par Guy Polfliet, voit son maire candidater à sa réélection. De plus, Nicolas Chauvois a bien déposé sa candidature à la mairie. Les municipales de 2014 où il s'était aussi présenté lui avaient permis l'obtention d'un siège au conseil municipal. Éliane Chauvois, Jean Gaillard, Valérie Grézel, Bernard Lair, Cédric Lemouland, Martine Ménager, Xavier Niedergang, Thérèse Simon et Anne Vuattier seront aussi candidats.

Pour rappel : pour qu'un candidat soit susceptible d'être élu au premier tour, il doit avoir remporté une majorité absolue et avoir réuni les votes de plus du quart des habitants enregistrés sur les listes électorales. Si second tour il y a, ce dernier doit avoir atteint une majorité relative afin d'être élu et accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Courtils : quels sont les enjeux des Municipales ?

À l'occasion des élections municipales 2020, le conseil municipal sera désigné, les 15 et 22 mars 2020, par les électeurs de la municipalité de Courtils. On doit être majeur, résider ou payer ses impôts dans la commune, apparaître sur les listes électorales, et être français ou membre de l'Union européenne pour prendre part à ces élections.

Retour sur la période des Municipales 2014

C'est un scrutin plurinominal avec panachage qui régit les municipales, pour les villes de moins de 1000 habitants uniquement. Dans ces communes, les électeurs peuvent voter pour plusieurs membres à la fois et sont libres de choisir des candidats de deux listes différentes.
C'est dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, que les habitants de Courtils avaient élu 11 membres du conseil municipal. Les Courtillais pouvaient compter sur Guy Polfliet et Thérèse Simon pour diriger leur commune. À leurs côtés, on pouvait voir Martine Menager, Gerard Cornille, Damien Lemoine, Stephane Trebert mais aussi Nicolas Chauvois et Antoinette Chauvois.
D'assez nombreux citoyens ont fait le déplacement : sur 181 inscrits sur les listes, 143 ont placé leur bulletin dans l'urne. Ce taux de participation (79,01 %) marque une forte baisse par rapport aux dernières élections municipales, en 2008, où il s'élevait à 82,54 %.

La même tendance s'est-elle démarquée durant les précédentes élections ?

Les dernières Présidentielles datent de 2017, et il y a eu plusieurs votes depuis les précédentes Municipales. En étudiant les résultats du premier tour sur la ville de Courtils lors des précédentes Présidentielles, en 2017, on note qu'ils étaient différents de ce qui a été recensé au niveau du pays.
19,05 % : c'est le score du premier tour d'Emmanuel Macron (En marche !), après Marine Le Pen (Front national) d'une part, et François Fillon (Les Républicains) d'autre part, qui ont emporté respectivement 29,25 % et 21,77 % des suffrages. Il y a eu 50,39 % de voix pour Emmanuel Macron de la part des résidents de Courtils. 153 Courtillais sont allés voter pour le second tour des Présidentielles de 2017 (86,93 %) tandis que la participation en 2012 était de 88,48 %. On observe de ce fait une baisse différente de la tendance remarquée à l'échelle nationale (-5,8 points).
La liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a été soutenue par un certain nombre de Courtillais aux Européennes 2019, ce qui lui a permis d'effectuer un score de 29,73 %, devant Renaissance (soutenue par La République en Marche) qui a obtenu 23,42 % des voix.

Courtils : les données clefs

Les élections municipales donnent une idée de la situation socio-économique à Courtils. Ce sont les 15 et 22 mars 2020 que les citoyens devront se rendre voter.

Qui sont les habitants de Courtils ?

229 personnes vivent dans ce hameau de la Manche. Courtils côtoie des villes et villages tels que Chavoy, Servon ou bien Le Parc au sein de la Communauté d'Agglomération Mont-Saint-Michel-Normandie. La population est peu âgée dans la ville de Courtils. Ici, 28,87 % des résidents ont entre 55 et 64 ans, mais la majorité a entre 25 et 54 ans. D'après les chiffres, Courtils est peu concernée par l'immigration, à raison de 2,18 % de personnes immigrées parmi ses résidents.

Plusieurs indicateurs concernant le niveau de vie à Courtils

Le marché de l'emploi se retrouve dans les données qui suivent. On observe la prédominance des catégories socioprofessionnelles suivantes : 45 % des Courtillais actifs sont des agriculteurs exploitants et artisans, commerçants, chefs d'entreprise. Globalement, 45,41 % de la population travaillent, soit environ 101 individus. 8 % des résidents courtillais en âge de travailler sont au chômage, parmi eux une majeure partie sont des hommes.
Avec un revenu moyen de 17 856 € en 2016, les Courtillais ont un niveau de vie plus faible que la moyenne nationale de 2014 (revenu médian d'environ 20 000 €).
Pour compléter cette étude du niveau de vie courtillais, il se révèle utile d'examiner les données du marché immobilier. Dans la commune courtillaise, les logements les plus populaires chez les locataires sont les maisons non HLM de 4 pièces (5 %) ainsi que les maisons non HLM de 5 pièces (environ 5 %). À Courtils, les propriétaires ont tendance à investir dans une maison de 4 pièces à environ 25 % et sont environ 25 % à investir dans une maison de 5 pièces.

Niveau établissements scolaires, hôpitaux et cadre... Fait-il bon vivre à Courtils ?

Pour satisfaire les besoins des résidents de Courtils, il est indéniable que les installations manquent un peu, si on considère les équipements essentiels à la qualité de vie (hôpitaux, gares, écoles...). Il y a 30 enfants de 0 à 15 ans, dans la ville de Courtils, on peut constater que, par rapport au nombre total d'habitants, peu de familles y habitent.