← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Saint-Jean-de-la-Croix

Résumé du premier tour

Les électeurs de Saint-Jean-de-la-Croix se sont rendus aux urnes pour les élections municipales du 15 mars 2020. -6,73 points, c'est la baisse entre la participation au premier tour des élections municipales en 2014 et cette année. 66,87 % des citoyens ont voté, contre 73,60 % la dernière fois. Le taux de participation des habitants du Maine-et-Loire a baissé par rapport à celui de l'élection précédente (69,86 % contre 48,49 % cette année).

Pour qu'un candidat puisse obtenir le statut de membre du conseil municipal, il se doit de respecter les deux contraintes qui suivent : avoir emporté au moins 50 % des suffrages et avoir réuni plus de 25 % des inscrits.

Saint-Jean-de-la-Croix : quels sont les scores du premier tour des élections municipales 2020 ?

Fin du suspense à Saint-Jean-de-la-Croix (49), étant donné que les 11 conseillers municipaux ont donc déjà été choisis dès le premier tour des élections municipales 2020. La ville a vu Grégory Daudin ressortir victorieux du 1er tour des élections municipales avec 95,19 % des voix. Concernant Solenne Briffaud et Anne Pineau-Picouleau, elles obtiennent 94,23 % des votes. Jean-Marc Baron (93,26 %), Jean-Charles Bellanger (93,26 %), Rodolphe Chapron (93,26 %), Cécile Grimaud (93,26 %), Stéphanie Rouleau (93,26 %), Fabrice Duménieu (90,38 %), Mélanie Viau (88,46 %) et Hugues Vaulerin (87,50 %) se distinguent aussi grâce à leur résultat élevé parmi les vainqueurs de ce scrutin.

Notons que, au sein de ce hameau, il y a eu 1,83 % de votes blancs et 2,75 % de votes invalides.

Le ou la futur(e) maire va désormais être désigné(e) par les nouveaux membres du conseil municipal et parmi eux.

Résultats du premier tour - Saint-Jean-de-la-Croix

Abstention : 33.13% Participation : 66.87%

Résultats détaillés du tour 1

  • Grégory DAUDIN, 95.19%



    Grégory DAUDIN

    95.19 %

    99 votes

  • Solenne BRIFFAUD, 94.23%



    Solenne BRIFFAUD

    94.23 %

    98 votes

  • Anne PINEAU-PICOULEAU, 94.23%



    Anne PINEAU-PICOULEAU

    94.23 %

    98 votes

  • Jean-Marc BARON, 93.26%



    Jean-Marc BARON

    93.26 %

    97 votes

  • Jean-Charles BELLANGER, 93.26%



    Jean-Charles BELLANGER

    93.26 %

    97 votes

  • Rodolphe CHAPRON, 93.26%



    Rodolphe CHAPRON

    93.26 %

    97 votes

  • Cécile GRIMAUD, 93.26%



    Cécile GRIMAUD

    93.26 %

    97 votes

  • Stéphanie ROULEAU, 93.26%



    Stéphanie ROULEAU

    93.26 %

    97 votes

  • Fabrice DUMÉNIEU, 90.38%



    Fabrice DUMÉNIEU

    90.38 %

    94 votes

  • Mélanie VIAU, 88.46%



    Mélanie VIAU

    88.46 %

    92 votes

  • Hugues VAULERIN, 87.5%



    Hugues VAULERIN

    87.5 %

    91 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 238 habitants
  • 163 inscrits
  • Votants109 inscrits 66.87%
  • Abstentionnistes54 inscrits 33.13%
  • Votes blancs2 inscrits 1.83%

Article à la une des élections

Puy-de-Dôme : la commune d'Esteil est toujours sans maire

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Saint-Jean-de-la-Croix : le contexte politique des élections municipales

Pour les élections des 15 mars et 22 mars 2020, les communes françaises seront appelées à élire leurs nouveaux conseillers municipaux. Le fonctionnement de l'élection pour les communes de moins de 1 000 habitants se différencie légèrement de celui des plus grandes villes. En effet, dans ce cas précis, les électeurs votent non pas pour une liste, mais directement pour des candidats (ceux dont la candidature a officiellement été retenue).

Qui sera dans la course à Saint-Jean-De-La-Croix pour les Municipales 2020 ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats qui suivent. Candidat à sa réélection, Hugues Vaulerin est le maire actuel de Saint-Jean-De-La-Croix. Jean-Marc Baron est candidat également. Les candidatures de Jean-Charles Bellanger, Solenne Briffaud, Rodolphe Chapron, Grégory Daudin, Fabrice Duménieu, Cécile Grimaud, Anne Pineau-Picouleau, Stéphanie Rouleau et Mélanie Viau sont également validées.

Les deux critères nécessaires pour qu'un candidat soit en mesure d'être élu dès le premier tour demandent d'obtenir une majorité absolue et que plus du quart des citoyens présents sur les listes électorales se soient exprimés en leur faveur. Dans l'éventualité où un second tour s'avère nécessaire, les candidats doivent remporter la majorité relative afin d'être élus et pour pouvoir prétendre à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Saint-Jean-de-la-Croix : quels sont les enjeux des Municipales ?

La commune de Saint-Jean-de-la-Croix et ses habitants auront un nouveau conseil municipal, à la suite des élections municipales 2020, organisées les 15 et 22 mars 2020. Le fait d'être majeur est une condition sine qua non pour voter à ces élections. Il faut également être inscrit sur les listes électorales, être français ou membre de l'Union européenne, et s'acquitter de ses impôts ou habiter dans la municipalité.

Point sur les Municipales 2014

Dans les villes de moins de 1000 habitants, les municipales prennent l'aspect d'un scrutin plurinominal avec panachage. Autrement dit, les électeurs votent pour plusieurs candidats à la fois et peuvent aussi choisir des membres de deux listes différentes.
Dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, 11 membres du conseil municipal ont été élus dans la commune de Saint-Jean-de-la-Croix. En compagnie de Fabrice Duménieu et Jérôme Delloye, que les Jeanicrussiens avaient choisis pour diriger leur ville, on pouvait retrouver Marina Richart, Simone Mouliere, Adrien Le Roux, Jean François Pasquier mais aussi Grégory Daudin et Hugues Vaulerin.
À noter : 131 électeurs ont pris part aux élections, pour une liste de 178 inscrits. D'assez nombreux individus sont finalement allés aux urnes. On observe par ailleurs une forte baisse par rapport aux résultats des dernières élections municipales, en 2008, où le taux de participation était de 77,71 %.

Percevait-on déjà cette tendance aux précédents scrutins ?

Tandis que les Présidentielles se tenaient en 2017, on comptait plusieurs élections depuis les dernières élections municipales. En 2017, la distribution des voix au premier tour des dernières Présidentielles à Saint-Jean-de-la-Croix a été différente de celle constatée sur l'ensemble du pays.
Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) est arrivé en tête avec 30,97 % des votes, suivi par Marine Le Pen et Emmanuel Macron (Front national et En marche !, 20 % des votes). La répartition des votes au second tour a mis en avant Emmanuel Macron qui a récolté 73,23 % des votes des résidents de Saint-Jean-de-la-Croix. Au second tour, il y a eu 149 votants, ce qui équivaut à 82,78 % des habitants de Saint-Jean-de-la-Croix. En 2012, ils étaient 85,38 % à se déplacer, soit une tendance différente de celle observée dans le pays (-5,8 points).

Quelques informations sur Saint-Jean-de-la-Croix

Les 15 et 22 mars 2020, il s'agira, pour les résidents de Saint-Jean-de-la-Croix, d'élire leur conseil municipal pour traiter des majeurs objectifs socio-économiques (mobilité, écologie, accès aux soins...) liés à la commune.

Quelles sont les caractéristiques des résidents de la commune de Saint-Jean-de-la-Croix ?

On recense 229 résidents à Saint-Jean-de-la-Croix. C'est une ville du Maine-et-Loire. À la création de la Communauté de Communes Loire Layon Aubance, le petit village a été attaché notamment à Chalonnes-sur-Loire, Blaison-Saint-Sulpice ou également Saint-Melaine-sur-Aubance. Si 24,36 % des Jeanicrussiens ont entre 55 et 64 ans, la majorité de la population a entre 25 et 54 ans. Les habitants sont donc peu âgés. Les immigrés représentent 1,31 % des habitants de Saint-Jean-de-la-Croix, une part peu importante.

Niveau de vie : l'ensemble des données sur la ville de Saint-Jean-de-la-Croix

Retrouvez la situation du marché de l'emploi à Saint-Jean-de-la-Croix grâce aux chiffres qui suivent. 55,46 % des Jeanicrussiens exercent un emploi (127 individus). Parmi ces derniers, 43,48 % sont des employés et cadres et professions intellectuelles supérieures. Les prestations de chômage sont perçues par presque 12 % des résidents jeanicrussiens. Plus de la moitié de ces personnes sont des femmes.
Si l'on considère le revenu médian en France durant l'année 2014, les Jeanicrussiens profitent d'un niveau de vie similaire à la moyenne nationale. En effet au vu des chiffres de 2014, le revenu médian français atteignait plus de 20 000 € et au cours de l'année 2016 le revenu médian des Jeanicrussiens était de 20 253 €.
Vente, locations, surfaces... sont des marqueurs sûrs du marché immobilier d'une commune. Qu'en est-il à Saint-Jean-de-la-Croix ? Concernant le marché locatif jeanicrussien, les plus prisées sont les maisons non HLM de 3 pièces qui correspondent à environ 10 % de la demande, ainsi que les maisons non HLM de 2 pièces à hauteur de 5 %. À y regarder de plus près, on relève que le choix des propriétaires se porte à un peu plus de 22 % sur l'acquisition d'une maison de 6 pièces et à environ 27 % sur une maison de 5 pièces.

Peut-on considérer Saint-Jean-de-la-Croix comme une commune où il fait bon vivre ?

Si on se penche sur la qualité de vie des habitants, un bon indicateur reste le nombre d'équipements (écoles, hôpitaux, gares...) à disposition. À Saint-Jean-de-la-Croix, ils manquent un peu pour combler les résidents. Par rapport au nombre total d'habitants, on y dénombre un assez grand nombre de familles (40 enfants âgés de 0 à 15 ans), qui habitent la commune.
Savoir à quel point un territoire est pollué apporte une indication importante concernant la qualité de vie sur les lieux. Que savons-nous sur la qualité de l'eau ? On peut dire qu'elle se révèle à 100 % conforme selon L'observatoire national de l'eau. Et cela sur le plan microbiologique ​et physico-chimique ​.