Résumé du premier tour

Les habitants des Orres se sont rendus aux urnes le 15 mars 2020 pour les élections municipales. 82,11 % des citoyens ont voté lors du premier tour des élections municipales, par rapport à 81,97 % en 2014. On remarque donc une très légère hausse de 0,14 point de la participation. Le taux de participation des électeurs des Hautes-Alpes a baissé en comparaison avec celui de l'élection précédente (81,04 % contre 69,13 % cette année).

La fonction de conseiller municipal n'est pas accordée à tous les candidats. Pour siéger au conseil, ils se doivent d'avoir réuni les votes de plus du quart des inscrits et d'au moins la moitié des électeurs.

Élections municipales 2020 : qui est en tête à l'issue du 1er tour aux Orres ?

Aux Orres (05), la totalité des 15 sièges à pourvoir a donc déjà été octroyée dès le premier tour des municipales 2020. C'est Benoit Ceas qui se retrouve en tête durant le premier tour des municipales avec 75,79 % des voix. On compte 73,67 % des votants portant leur vote sur Sebastien Aubert. Le résultat de Robert Lagier à l'issue du premier tour lui fait obtenir la troisième place avec un score de 72,07 %. Ce scrutin a valorisé certains candidats, notamment Pierre Vollaire (71,54 %), Stephane Megarni (71,27 %), Sonia Forme (70,74 %), Chantal Roux (70,74 %), Hervé Noel (70,47 %), Suzanne Bou (69,14 %), Gisele Chabrand (69,14 %), Martine Chossat (68,08 %), Cedric Meyssirel (67,02 %), Bernard Meyssirel (65,69 %), Ludovic Laurens (65,15 %) et Sebastien Bonnaffoux (55,05 %).

Le futur maire figurant parmi les conseillers municipaux, c'est désormais à ceux-ci de le choisir.

Résultats du premier tour - Les Orres

Abstention : 17.89% Participation : 82.11%

Résultats détaillés du tour 1

  • Benoit CEAS, 75.79%



    Benoit CEAS

    75.79 %

    285 votes

  • Sebastien AUBERT, 73.67%



    Sebastien AUBERT

    73.67 %

    277 votes

  • Robert LAGIER, 72.07%



    Robert LAGIER

    72.07 %

    271 votes

  • Pierre VOLLAIRE, 71.54%



    Pierre VOLLAIRE

    71.54 %

    269 votes

  • Stephane MEGARNI, 71.27%



    Stephane MEGARNI

    71.27 %

    268 votes

  • Sonia FORME, 70.74%



    Sonia FORME

    70.74 %

    266 votes

  • Chantal ROUX, 70.74%



    Chantal ROUX

    70.74 %

    266 votes

  • Hervé NOEL, 70.47%



    Hervé NOEL

    70.47 %

    265 votes

  • Suzanne BOU, 69.14%



    Suzanne BOU

    69.14 %

    260 votes

  • Gisele CHABRAND, 69.14%



    Gisele CHABRAND

    69.14 %

    260 votes

  • Martine CHOSSAT, 68.08%



    Martine CHOSSAT

    68.08 %

    256 votes

  • Cedric MEYSSIREL, 67.02%



    Cedric MEYSSIREL

    67.02 %

    252 votes

  • Bernard MEYSSIREL, 65.69%



    Bernard MEYSSIREL

    65.69 %

    247 votes

  • Ludovic LAURENS, 65.15%



    Ludovic LAURENS

    65.15 %

    245 votes

  • Sebastien BONNAFFOUX, 55.05%



    Sebastien BONNAFFOUX

    55.05 %

    207 votes

  • Marion ARMELLIN, 37.23%



    Marion ARMELLIN

    37.23 %

    140 votes

  • François BADJILY, 31.91%



    François BADJILY

    31.91 %

    120 votes

  • Thierry (Tintin) GENEST, 29.52%



    Thierry (Tintin) GENEST

    29.52 %

    111 votes

  • Philippe GARCIN, 28.98%



    Philippe GARCIN

    28.98 %

    109 votes

  • Agata BLAZOWSKA-SERRA, 28.72%



    Agata BLAZOWSKA-SERRA

    28.72 %

    108 votes

  • Philippe GRANGER, 28.72%



    Philippe GRANGER

    28.72 %

    108 votes

  • Christine SAMUEL, 27.92%



    Christine SAMUEL

    27.92 %

    105 votes

  • Jeanot PINET, 27.12%



    Jeanot PINET

    27.12 %

    102 votes

  • Laurent CIAVATTI, 26.86%



    Laurent CIAVATTI

    26.86 %

    101 votes

  • Michel MIOLLAN, 26.32%



    Michel MIOLLAN

    26.32 %

    99 votes

  • Stéphanie GUERIN, 26.06%



    Stéphanie GUERIN

    26.06 %

    98 votes

  • Thierry POILROUX, 25%



    Thierry POILROUX

    25 %

    94 votes

  • Sébastien DUVIVIER, 22.87%



    Sébastien DUVIVIER

    22.87 %

    86 votes

  • Pascal BORTOLIN, 22.07%



    Pascal BORTOLIN

    22.07 %

    83 votes

  • Jonathan RIPPERT, 21.54%



    Jonathan RIPPERT

    21.54 %

    81 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 508 habitants
  • 475 inscrits
  • Votants390 inscrits 82.11%
  • Abstentionnistes85 inscrits 17.89%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Gérald Darmanin démissionne du Conseil régional des Hauts-de-France et annoncera bientôt sa décision pour Tourcoing, ville dont il est maire

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Les Orres : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement du conseil municipal dans les communes françaises se fera lors des élections des 15 et 22 mars 2020. Dans les communes qui comptent moins de 1 000 habitants, les électeurs ne votent pas pour une liste, comme il est d'usage dans les villes plus peuplées, mais pour un ou plusieurs candidats qui auront obligatoirement déclaré leur candidature.

Municipales 2020 : la liste des candidats aux Orres

Pour le premier tour des Municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats qui suivent. Pierre Vollaire ne veut pas renoncer à sa ville des Orres et souhaite renouveler son mandat à la mairie. Marion Armellin est candidate également. En lice également pour les prochaines élections, Sebastien Aubert, François Badjily, Agata Blazowska-Serra, Sebastien Bonnaffoux, Pascal Bortolin, Suzanne Bou, Benoit Ceas, Gisele Chabrand, Martine Chossat, Laurent Ciavatti, Sébastien Duvivier, Sonia Forme, Philippe Garcin, Thierry (Tintin) Genest, Philippe Granger, Stéphanie Guerin, Robert Lagier, Ludovic Laurens, Stephane Megarni, Bernard Meyssirel, Cedric Meyssirel, Michel Miollan, Hervé Noel, Jeanot Pinet, Thierry Poilroux, Jonathan Rippert, Chantal Roux et Christine Samuel.

Pour rappel : au premier tour, les candidats peuvent être élus à condition d'atteindre une majorité absolue et d'avoir rassemblé les votes de plus du quart des votants inscrits sur les listes. Dans l'éventualité d'un second tour, ils doivent atteindre une majorité relative pour pouvoir être élus et accéder à l'un des 15 sièges à pourvoir.

Les Orres : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les citoyens des Orres iront aux urnes, les 15 et 22 mars 2020, afin de désigner le nouveau conseil municipal, dans le cadre des élections municipales 2020. Certaines conditions doivent être remplies pour participer à ces élections. Il faut être un électeur français ou un ressortissant de l'Union européenne, habitant ou s'acquittant de ses impôts dans la commune en question. Il faut aussi avoir plus de 18 ans pour avoir le droit de vote.

En 2014, à quoi ressemblaient ces Municipales ?

Lors d'un scrutin plurinominal avec panachage, les électeurs ont la possibilité de voter pour plusieurs membres en même temps et peuvent également choisir des candidats de deux listes différentes. Ce scrutin concerne les communes de moins de 1000 habitants durant les municipales.
15 membres du conseil municipal de la ville des Orres ont été élus par les citoyens le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour. Avec Chantal Roux, Noël Rippert, Martine Chossat, Jean-François Hermitte mais aussi Patrick Despres et Henry Combal, Pierre Vollaire et Robert Armellin ont eu les faveurs des Orrians pour les administrer.
Une tendance est ressortie aux élections : de nombreux électeurs (368 participants pour 466 inscrits) sont partis glisser leur bulletin dans l'urne. Cette participation indique une hausse par rapport aux élections municipales de 2008 où elle atteignait 78,32 %.

Les autres élections ont-elles connu des résultats identiques ?

Depuis les dernières Municipales, les citoyens ont été appelés plusieurs fois aux urnes, en particulier dans le cadre des élections présidentielles (2017). Aux Orres, les résidents de la commune ont voté lors du premier tour des élections présidentielles, en 2017, et leur choix a été différent de ce qui a été enregistré au niveau du pays.
Si François Fillon (Les Républicains) d'une part et Emmanuel Macron (En marche !) d'autre part ont respectivement emporté 30,75 % et 21,12 % des suffrages au premier tour, Marine Le Pen se place derrière dans les votes avec 20,81 %. C'est Emmanuel Macron qui s'est distingué au second tour, avec 66,04 % des voix des habitants des Orres. Une diminution de -5,8 points s'est fait ressentir à l'échelle nationale durant le second tour des élections présidentielles de 2017 comparativement à celles de 2012. Aux Orres, cette évolution a été assez différente : ils ont été 309 habitants à s'être déplacés (75 %) contre 81,82 % en 2012.
On relèvera à l'issue des élections européennes de 2019 les bons scores obtenus par les listes suivantes : Renaissance (soutenue par La République en Marche), avec 27,16 % des votes, et Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) avec 19,14 % des suffrages.

Les Orres : les données clefs

Écologie, accès aux soins, transports... l'analyse des données socio-économiques d'une agglomération permet de bien souvent appréhender les problématiques de ses résidents et justifier en partie les résultats du suffrage.

Que peut-on dire des habitants des Orres ?

Les Orres se trouve dans les Hautes-Alpes et compte 577 résidents. Les Orres fait partie de la Communauté de Communes Serre-Ponçon, qui est également constituée de Pontis, Crots ou bien Châteauroux-les-Alpes. Les Orrians sont peu âgés (la majorité a entre 25 et 54 ans et 23,20 % ont entre 55 et 64 ans). Les chiffres de l'immigration aux Orres se révèlent peu élevés, avec 3,50 % d'immigrés.

Les Orres : les habitants profitent-ils d'un niveau de vie confortable ?

Les chiffres qui suivent font état du marché de l'emploi aux Orres. Voici les statuts professionnels majoritaires aux Orres : 54,50 % des actifs sont des professions intermédiaires et employés. 51,53 % des résidents travaillent (c'est-à-dire environ 290 personnes). Les personnes au chômage forment environ 4 % des résidents orrians. Les hommes sont surreprésentés (plus de la moitié).
La commune des Orres est similaire à la France quant au niveau de vie. Les Orrians ont en moyenne perçu 20 961 € par an en 2016 et la moyenne française était de 20 000 € en 2014.
À l'instar des taux de l'emploi, ceux de l'immobilier apportent un renseignement essentiel sur les villes et leur attractivité. La location d'appartement non HLM de 3 pièces représente plus de 3 % du marché immobilier de la commune. Plus de 3 % des locataires habitent, pour leur part, dans un appartement meublé de 2 pièces. Aux Orres, les propriétaires tendent à investir dans une maison de 5 pièces à 12 % et sont presque 15 % à investir dans une maison de 4 pièces.

Que dire de la qualité de vie aux Orres ?

Les équipements (hôpitaux, gares, écoles...) sont assez nombreux pour satisfaire les attentes des Orrians. On recense 91 enfants de 0 à 15 ans, soit un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total d'habitants), pour 1 établissement scolaire dans la commune.
Pour votre bien-être et celui de vos proches, il est primordial de s'informer sur l'éventuelle pollution de votre lieu de résidence. L'eau du robinet est-elle de bonne qualité ? L'observatoire national de l'eau annonce effectivement qu'elle est 100 % conforme tant sur le plan microbiologique que physico-chimique.