← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Montigny

Résumé du premier tour

Les citoyens de Montigny se sont exprimés aux urnes le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Le taux de participation au premier tour des municipales était cette année de 62,12 %. En 2014, il était de 76,81 % (soit une baisse de -14,69 points). Dans le département du Calvados, la participation a baissé par rapport à l'élection précédente (71,63 % contre 52,66 % cette année).

Pour cette élection, si un candidat obtient au moins 50 % des votes et le quart des suffrages des inscrits, il est élu au conseil municipal.

Municipales 2020 à Montigny : quels sont les scores du premier tour ?

À Montigny (14), l'ensemble des 7 sièges à pourvoir a donc déjà été attribué dès le 1er tour des municipales 2020. La commune a vu Fabienne Lavalley et Karine Vimond sortir victorieuses du premier tour des élections municipales avec 83,78 % des voix. Christopher Gallier, Patrick Hilde et Romain Massu se hissent en troisième place avec un résultat de 81,08 %. Au conseil, on retrouve aussi les candidats ayant emporté un score assez élevé, comme Emilie Massu (75,67 %) et François-Guillaume Lanfranc De Panthou (64,86 %).

Parmi les habitants de ce petit village, 7,32 % ont opté pour un vote blanc. De plus, plusieurs bulletins de vote - 2,44 % précisément - étaient invalides.

Il ne reste plus qu'aux nouveaux conseillers municipaux à désigner, parmi eux, le nouveau maire.

Résultats du premier tour - Montigny

Abstention : 37.88% Participation : 62.12%

Résultats détaillés du tour 1

  • Fabienne LAVALLEY, 83.78%



    Fabienne LAVALLEY

    83.78 %

    31 votes

  • Karine VIMOND, 83.78%



    Karine VIMOND

    83.78 %

    31 votes

  • Christopher GALLIER, 81.08%



    Christopher GALLIER

    81.08 %

    30 votes

  • Patrick HILDE, 81.08%



    Patrick HILDE

    81.08 %

    30 votes

  • Romain MASSU, 81.08%



    Romain MASSU

    81.08 %

    30 votes

  • Emilie MASSU, 75.67%



    Emilie MASSU

    75.67 %

    28 votes

  • François-Guillaume LANFRANC DE PANTHOU, 64.86%



    François-Guillaume LANFRANC DE PANTHOU

    64.86 %

    24 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 97 habitants
  • 66 inscrits
  • Votants41 inscrits 62.12%
  • Abstentionnistes25 inscrits 37.88%
  • Votes blancs3 inscrits 7.32%

Article à la une des élections

Une femme en été. Anne Hidalgo, son vélo, sa bataille

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Montigny : le contexte politique des élections municipales

Les prochaines élections des 15 mars et 22 mars 2020 seront tenues par les communes françaises afin qu'elles renouvellent leurs conseillers municipaux. Petite spécificité pour les communes de moins de 1 000 habitants : pour se présenter aux élections, pas besoin de constituer une liste. En effet les électeurs votent directement pour leurs candidats.

La liste des candidats aux Municipales 2020 à Montigny

Lors du premier tour des Municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats suivants. Romain Massu présente sa candidature à sa réélection à la mairie de Montigny. La candidature de Christopher Gallier a été acceptée. Patrick Hilde, François-Guillaume Lanfranc De Panthou, Fabienne Lavalley, Emilie Massu et Karine Vimond ont aussi été retenus.

Il convient de rappeler que les critères pour être élu dès le premier tour requièrent que le candidat atteigne une majorité absolue et qu'au minimum le quart des résidents mentionnés sur les listes aient voté en sa faveur. Pour être élu à l'issue du second tour, si celui-ci s'impose, le candidat devra remporter une majorité relative. Il peut alors accéder à l'un des 7 sièges à pourvoir.

Montigny : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les électeurs de Montigny se rendront aux bureaux de vote, les 15 et 22 mars 2020, afin d'élire le nouveau conseil municipal, dans le cadre des élections municipales 2020. Les Français ou les ressortissants d'un pays de l'Union européenne, qui s'acquittent de leurs impôts ou résident dans la municipalité, qui ont au moins 18 ans et qui sont inscrits sur les listes électorales françaises sont invités à aller aux urnes pour cette élection.

Point sur les Municipales de 2014

Les électeurs des villes de moins de 1000 habitants votent pour plusieurs candidats en même temps et peuvent aussi choisir des membres de deux listes différentes, lors de ces municipales. Il s'agit donc d'un scrutin plurinominal avec panachage.
Le conseil municipal était formé le 23 mars 2014 : les résidents de la commune de Montigny avaient désigné dès le soir du premier tour 7 membres de celui-ci. Les candidats Karine Vimond, Charlotte Auvray et Denis Degrenne, avec Caroline Lemâtre, Patrick Hilde, Romain Massu et François-Guillaume Lanfranc De Panthou à leurs côtés, étaient chargés, par les Montanusiens, de diriger la ville.
Lorsqu'ils ont été appelés aux urnes, d'assez nombreux citoyens ont voulu participer : 53 votants sur 69 inscrits ont été comptés. Quand on sait que, aux précédentes élections municipales de 2008, la part de participants avoisinait 75,71 %, une légère hausse est alors évidente.

Cette tendance a-t-elle persisté d'un scrutin à l'autre ?

Il y a eu plusieurs types de scrutin depuis les dernières élections municipales. Les précédentes Présidentielles, elles, remontent à 2017. On note que, au moment du premier tour des Présidentielles de 2017, les résultats sur la commune de Montigny étaient différents de ce qui a été constaté au niveau national.
On constate qu'Emmanuel Macron (En marche !, 19,3 % des voix au premier tour) se place derrière François Fillon (Les Républicains) ainsi que Marine Le Pen (Front national), qui ont respectivement obtenu 35,09 % et 24,56 % des suffrages. Les habitants de Montigny ont tranché : 55,1 % des votes vers Emmanuel Macron au second tour. 57 Montanusiens sont allés voter pour le second tour des Présidentielles de 2017 (86,36 %) alors que la participation en 2012 était de 100 %. On observe donc une baisse différente de l'évolution observée à l'échelle du pays (-5,8 points).
Aux élections européennes de 2019, Europe Écologie a remporté un score de 22,5 % des votes. Par ailleurs, Renaissance (soutenue par La République en Marche) a obtenu 15 % des voix.

Quelques informations sur Montigny

Immigration, santé, scolarisation, chômage... tels sont les chiffres dont l'examen permet de comprendre l'environnement d'une commune, avant la municipale.

Quelles sont les spécificités des citoyens de Montigny ?

96, c'est le nombre d'habitants qui vivent sur Montigny. C'est une commune du Calvados. Cette ville fait également partie de la Communauté de Communes Vallées de l'Orne et de l'Odon qui regroupe des villes comme Amayé-sur-Orne, Grainville-sur-Odon ou Vacognes-Neuilly. La population est dans l'ensemble peu âgée (la majorité a entre 25 et 54 ans et 14,81 % ont entre 55 et 64 ans). Montigny est peu concernée par l'immigration, avec 3,13 % d'immigrés.

Niveau de vie à Montigny : comment se positionnent ses résidents ?

Pour présenter une vision complète du marché de l'emploi à Montigny, les données qui suivent sont essentielles. Sur une population active de 52,08 % (près de 50 Montanusiens), 77,78 % des travailleurs sont des agriculteurs exploitants et professions intermédiaires. Les chiffres du chômage de la population montanusienne font état de 4 % de chômeurs, dont plus de la moitié sont des femmes.
Le niveau de vie des Montanusiens est plus élevé que la moyenne nationale. En effet, le revenu fiscal médian était de 22 423 € par an à Montigny en 2016. À titre de comparaison, il était d'environ 20 000 € en France en 2014.

Que dire de la qualité de vie à Montigny ?

Les équipements (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu pour répondre aux besoins des Montanusiens. On compte, dans la commune, de nombreuses familles (par rapport au nombre total de résidents), avec 30 enfants, âgés de ​0 à 15 ans.