Résumé de l'élection

Ce 15 mars 2020, les habitants de Ménil-Lépinois étaient appelés aux urnes pour les élections municipales. 65,35 % des citoyens se sont exprimés lors du premier tour des municipales, par rapport à 76,79 % en 2014. On observe donc une baisse de -11,44 points du taux de participation. La participation dans le département des Ardennes a baissé en comparaison avec la dernière élection : 76,83 % contre 64,96 % cette année.

Un candidat a obtenu plus de la moitié des votes et au moins le quart des suffrages des inscrits ? Il va alors siéger au conseil municipal.

1er tour des élections municipales 2020 à Ménil-Lépinois : quels sont les scores ?

L'ensemble des 11 sièges du conseil a donc déjà été attribué dès le 1er tour des élections municipales 2020 à Ménil-Lépinois (08). Ce sont Catherine Kieffer et Lauriane Lahaye qui se retrouvent en tête durant le 1er tour des municipales avec 98,48 % des voix. Matthieu Galland et Jonathan Majérus ont réuni 95,45 % des votes à l'issue du premier tour. De nouveaux membres du conseil municipal ont réalisé un chiffre élevé : Sandrine Mainreck (93,93 %), Alexis Mehée (93,93 %), Julien Holigner (92,42 %), Pascal Roussel (92,42 %), Aurélien Sureau (92,42 %), Christelle Gueritot (90,90 %) et Muriel Holigner (90,90 %).

Puisque les nouveaux conseillers municipaux ont été choisis, il est à présent l'heure pour eux d'élire qui, dans leurs rangs, deviendra maire.

Résultats Ménil-Lépinois

Abstention : 34.65% Participation : 65.35%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Catherine KIEFFER, , 98.48%, 65 votes

    Élu·e



    Catherine KIEFFER

    98.48 %

    65 votes

  • 2, Lauriane LAHAYE, , 98.48%, 65 votes

    Élu·e



    Lauriane LAHAYE

    98.48 %

    65 votes

  • 3, Matthieu GALLAND, , 95.45%, 63 votes

    Élu·e



    Matthieu GALLAND

    95.45 %

    63 votes

  • 4, Jonathan MAJÉRUS, , 95.45%, 63 votes

    Élu·e



    Jonathan MAJÉRUS

    95.45 %

    63 votes

  • 5, Sandrine MAINRECK, , 93.93%, 62 votes

    Élu·e



    Sandrine MAINRECK

    93.93 %

    62 votes

  • 6, Alexis MEHÉE, , 93.93%, 62 votes

    Élu·e



    Alexis MEHÉE

    93.93 %

    62 votes

  • 7, Julien HOLIGNER, , 92.42%, 61 votes

    Élu·e



    Julien HOLIGNER

    92.42 %

    61 votes

  • 8, Pascal ROUSSEL, , 92.42%, 61 votes

    Élu·e



    Pascal ROUSSEL

    92.42 %

    61 votes

  • 9, Aurélien SUREAU, , 92.42%, 61 votes

    Élu·e



    Aurélien SUREAU

    92.42 %

    61 votes

  • 10, Christelle GUERITOT, , 90.9%, 60 votes

    Élu·e



    Christelle GUERITOT

    90.9 %

    60 votes

  • 11, Muriel HOLIGNER, , 90.9%, 60 votes

    Élu·e



    Muriel HOLIGNER

    90.9 %

    60 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 137 habitants
  • 101 inscrits
  • Votants66 inscrits 65.35%
  • Abstentionnistes35 inscrits 34.65%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Second tour des municipales : coups de fils aux électeurs, rencontres dans les parcs ou sur les réseaux, comment les candidats s'adaptent pour faire campagne

Obligés de s'accomoder des règles sanitaires, les candidats et leurs équipes doivent trouver de nouveaux moyens d'approcher les électeurs avant le second tour, prévu le 28 juin. 

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Ménil-Lépinois : le contexte politique des élections municipales

Les futures élections des 15 et 22 mars 2020 seront tenues par les communes françaises afin qu'elles renouvellent leur conseil municipal. Si les communes de plus de 1 000 habitants votent pour une liste, ce n'est pas le cas pour celles qui enregistrent une population inférieure à ce chiffre. Les électeurs de ces villes choisissent donc leurs candidats parmi ceux qui ont validé leur candidature.

À Ménil-Lépinois, quels sont les candidats pour les Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, vous aurez le choix entre les candidats suivants. Matthieu Galland sera candidat. Depuis les municipales 2014 où il s'était présenté, il a un siège au conseil municipal. Les autres candidats sont Christelle Gueritot, Julien Holigner, Muriel Holigner, Catherine Kieffer, Lauriane Lahaye, Sandrine Mainreck, Jonathan Majérus, Alexis Mehée, Pascal Roussel et Aurélien Sureau.

Il est nécessaire de rappeler que, pour être élus à l'issue du premier tour, les candidats sont obligés de remporter une majorité absolue. Ces derniers doivent par ailleurs avoir récolté les votes d'au moins un quart des habitants inscrits sur les listes. En cas de second tour, les candidats doivent obtenir une majorité relative afin d'être élus et pouvoir décrocher l'un des 11 sièges à pourvoir.

Ménil-Lépinois : quels sont les enjeux des Municipales ?

Dans le cadre des élections municipales 2020, le conseil municipal sera élu, les 15 et 22 mars 2020, par les citoyens de la municipalité de Ménil-Lépinois. Sont concernés par ces élections les individus majeurs qui habitent ou s'acquittent de leurs impôts dans la commune en question. Les électeurs peuvent être français, ou membres de l'Union européenne.

Mise en contexte de ces Municipales : retour en 2014

Quel type de scrutin pour les villes de moins de 1000 habitants ? La réponse est le scrutin plurinominal avec panachage. Lors des municipales, les électeurs de ces villes votent pour plusieurs membres à la fois et peuvent aussi choisir des candidats de deux listes différentes.
Ménil-Lépinois : le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour, les habitants avaient élu 11 membres du conseil municipal de la commune. Ce sont Jonathan Majérus et Alexis Mehée que les habitants de la commune avaient choisis pour les administrer, aux côtés de Sandrine Mainreck, Christine Verzeaux, Aurélien Sureau, Olivier Kieffer mais aussi Julien Holigner et Michaël Maget.
86 citoyens, sur 112 inscrits, se sont rendus à leur bureau de vote, soit d'assez nombreux électeurs. En comparaison des Municipales de 2008 (taux de participation de 89,36 %), une forte baisse de la participation ressort.

Les autres élections ont-elles connu des résultats similaires ?

Plusieurs scrutins ont été organisés à la suite des élections municipales, mais il n'y a pas eu d'élections présidentielles depuis 2017. En comparant aux scores à l'échelle de l'Hexagone, les voix des résidents de Ménil-Lépinois étaient différentes de celles du reste des électeurs français au moment du premier tour des dernières élections présidentielles.
Le premier tour a fait émerger des différences, notamment entre les résultats d'Emmanuel Macron (En marche !, 17 % des votes), derrière François Fillon (Républicains, 40 % des suffrages) et Marine Le Pen (Front national, 25 % des votes). 55,56 % : c'est le résultat qu'a obtenu Emmanuel Macron au deuxième tour chez les administrés de Ménil-Lépinois. Bon à savoir : le taux de participation était de 86,11 %.

Quelques informations sur Ménil-Lépinois

Écologie, mobilité, accès aux soins... tels sont les premiers objectifs socio-économiques au cœur des élections municipales des 15 et 22 mars 2020 à Ménil-Lépinois.

Que peut-on savoir des habitants de Ménil-Lépinois ?

136 habitants, voilà une info clé de Ménil-Lépinois, commune des Ardennes. Ménil-Lépinois fait partie de la Communauté de Communes du Pays Rethélois dont le but est d'assurer le contact entre les villes voisines, comme Neuflize, Écly ou bien Bertoncourt. En règle générale, les habitants de la commune sont peu âgés (la majorité de la population a entre 25 et 54 ans). Cependant, 21,25 % de la population ont entre 55 et 64 ans. Les immigrés constituent 1,53 % des résidents de Ménil-Lépinois, un pourcentage peu important.

Qu'en est-il du niveau de vie à Ménil-Lépinois ?

Si l'on regarde les données qui suivent en détail, on peut bien comprendre l'état du marché de l'emploi à Ménil-Lépinois. Si plus de 69 habitants de la commune travaillent (53,44 % des résidents), 58,33 % de la population en activité occupe le statut de professions intermédiaires et cadres et professions intellectuelles supérieures. Les taux du chômage de la population font état de moins de 3 % de demandeurs d'emploi, dont plus de la moitié sont des femmes.
En France, les ménages ont touché un revenu annuel médian de 20 000 € durant l'année 2014. Les chiffres à Ménil-Lépinois sont plus élevés que ceux du pays sur l'année 2016 : les habitants de la commune ont déclaré percevoir en moyenne 26 910 € par an.
Pour plus d'informations à propos du marché immobilier, consultez les chiffres suivants, ils devraient vous éclairer. Sur le marché de l'immobilier, les biens les plus loués sont les maisons non HLM de 6 pièces (4 %) ainsi que les maisons non HLM de 5 pièces (4 %). Si l'on se penche sur le marché des propriétaires, on note qu'ils sont presque 25 % à acheter une maison de 5 pièces et 46 % pour une maison de 6 pièces.

Fait-il bon vivre à Ménil-Lépinois ?

Les équipements (hôpitaux, gares, écoles...) à Ménil-Lépinois manquent un peu. On recense 34 enfants de 0 à 15 ans, soit de nombreuses familles (par rapport au nombre total d'habitants) dans la commune.
Un cadre de vie sain veut dire une faible pollution. Des indices peuvent vous renseigner à ce sujet. La qualité de l'eau se révèle conforme à 100 % sur deux plans : niveau microbiologique et niveau physico-chimique. C'est ce qu'annonce L'observatoire national de l'eau.