Résultats des élections régionales en Ile-de-France : Valérie Pécresse remporte le second tour avec 45,92% des voix

Valérie Pécresse, la présidente sortante, était déjà arrivée en tête du premier tour. La liste d'union de la gauche termine en seconde position.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Valérie Pécresse, la présidente de la région Ile-de-France, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), le 20 juin 2021. (MAXPPP)

C'est la fin d'un (faux) suspense. Arrivée largement en tête du premier tour en Ile-de-France, Valérie Pécresse (Libres !, soutenue par LR) a confirmé son avance lors du second tour des élections régionales, dimanche 27 juin, comme le montre notre carte des résultats région par région. La présidente sortante a recueilli 45,92% des suffrages, devant Julien Bayou (EELV-PS-LFI). Le scrutin a toutefois été marqué par une très forte abstention, estimée dans la région à 67%.

>> Résultats des élections régionales : au lendemain du second tour, retrouvez dans notre direct tous les résultats et toutes les analyses

Les résultats du second tour 

C'est une large victoire pour Valérie Pécresse puisque 46% des voix se sont portées sur sa candidature, soit 12,4 points de plus que son premier concurrent, l'écologiste Julien Bayou et ses 33,68%. Jordan Bardella, le candidat du Rassemblement national, récolte quant à lui 10,79% des voix. Laurent Saint-Martin, le candidat de la majorité présidentielle, termine en dernière position de ce second tour, avec 9,62%, selon une estimation Ipsos/Sopra Steria pour France Télévisions. 

Les réactions 

"Je pense à tous les Franciliens qui se sont abstenus et je salue mes adversaires, a déclaré Valérie Pécresse, quelques minutes après sa victoire. Je continuerai à diriger la région en étant à l'écoute de toutes les opinions", a-t-elle promis.

Julien Bayou, le candidat d'union de la gauche (EELV-PS-LFI), a salué depuis son QG de campagne un résultat "très encourageant". Il a aussi regretté que "la mise en avant de thèmes qui ne relèvent pas de la compétence régionale a[it] fini de brouiller le message et de détourner les électeurs de ce scrutin". Pour lui, "l’écologie est la seule force en dynamique".

Jordan Bardella (RN), arrivé à la troisième place de ce scrutin, a quant à lui souligné la très forte abstention en France, estimée à 65,7%. "C'est un échec pour la démocratie dans son ensemble (...). Cette élection s'est déroulée dans un désert d'indifférence", a-t-il déclaré avant de reconnaître qu'il "faudra qu'on puisse se poser la question de la mobilisation de notre électorat".

Que s'est-il passé au premier tour ?

La présidente sortante d'Ile-de-France, Valérie Pécresse, était sortie largement en tête du premier tour avec 36,18% des voix. Derrière elle, on retrouvait Jordan Bardella (RN) à 13,14% et Julien Bayou (EELV) à 12,97%. Suivaient Laurent Saint-Martin (LREM) à 11,79%, Audrey Pulvar (soutenue par le PS) à 11,07% et Clémentine Autain (La France insoumise-PCF) à 10,23%. Ces deux dernières avaient ainsi fusionné leur liste avec celle de Julien Bayou pour rassembler les voix de la gauche au second tour.

Et maintenant ? 

Place à l'installation du nouveau conseil régional, le 2 juillet prochain. Malgré la forte abstention qui a marqué ces élections régionales, Valérie Pécresse bénéficie d'une large majorité pour diriger la région la plus riche de France pour un mandat supplémentaire. A moins que cette victoire ne la pousse à viser plus haut et à se lancer dans la course à la présidentielle. Valérie Pécresse est en effet régulièrement citée avec Xavier Bertrand ou Laurent Wauquiez parmi les candidats naturels de la droite.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Elections régionales 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.