Cet article date de plus de quatre ans.

Présidentielle : quand Mark Ruffalo, Danny Glover et Noam Chomsky appellent à voter pour Jean-Luc Mélenchon

Les deux acteurs et le professeur américain appellent à s'unir derrière, selon eux, le candidat de gauche le mieux placé pour l'élection présidentielle française.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
L'acteur Mark Ruffalo à New-York (Etats-Unis), le 19 janvier 2017. (D DIPASUPIL / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

La dynamique autour de Jean-Luc Mélenchon prend une ampleur internationale. Aux Etats-Unis, les acteurs Mark Ruffalo, Danny Glover et le professeur de linguistique Noam Chomsky ont lancé une pétition pour appeler à voter en faveur du candidat de la France insoumise à l'élection présidentielle. L'objectif ? Ne pas répéter la "tragédie" du choix Clinton/Trump.

L'acteur qui interprète Hulk dans Avengers et celui qui incarne Roger Murtaugh dans L'Arme fatale refusent que l'élection présidentielle française ne se limite à un choix entre le candidat "de l'establishment libéral" et "le populisme de la droite xénophobe". Une critique à peine voilée d'Emmanuel Macron, François Fillon et Marine Le Pen. "C'est le scénario qui a entraîné l'élection du président Donald Trump aux Etats-Unis", expliquent les célébrités américaines. Elles appellent donc à soutenir le candidat de gauche le mieux placé dans les sondages : Jean-Luc Mélenchon.

"Les soutiens de Bernie Sanders veulent la victoire cette fois"

L'initiative a récolté plus de 4 000 signatures, mercredi 19 avril, en début d'après-midi. De quoi ravir le candidat de la France insoumise, qui a remercié Danny Glover dans un tweet bilingue : "Merci pour votre soutien !". Même enthousiasme de la part de sa porte-parole Raquel Garrido, qui salue "une initiative très heureuse".

Je confirme qu'il y a un fort intérêt et enthousiasme pro-Mélenchon aux USA. Les soutiens de Bernie Sanders veulent la victoire cette fois.

Raquel Garrido, porte-parole de Jean-Luc Mélenchon

à franceinfo

Pour sa porte-parole, Jean-Luc Mélenchon peut gagner, car il n'a pas été "englué dans le piège des primaires", comme Bernie Sanders aux Etats-Unis. Une vision que semblent partager certains observateurs de la vie politique internationale, comme l'explique cet article du magazine anglophone The Intercept

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Election Présidentielle 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.