Résultats présidentielle 2022 : les militants d'Emmanuel Macron s'inquiètent de la faible réserve de voix, "Cette année, ce sera très serré"

Si la joie et le soulagement étaient de mise pour les supporters du président sortant, dimanche soir, ces derniers s'inquiètent d'un second tour serré.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Emmanuel Macron face à ces militants, porte de Versailles, le soir du premier tour de l'élection présidentielle, le 10 avril 2022. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Comme un ouf de soulagement. A 20 heures dimanche 10 avril 2022, il y a eu une explosion de joie à l’annonce des premières estimations officielles chez les militants de la République en Marche, réunis pour l'occasion dans un hall de la porte de Versailles, à Paris.

>> Présidentielle 2022 : Macron et Le Pen se qualifient au second tour, les partis traditionnels s'effondrent... Ce qu'il faut retenir du premier tour

Le président sortant est arrivé en tête après une campagne particulièrement courte : Emmanuel Macron (27,6%) et Marine Le Pen (23%) sont ainsi qualifiés pour le second tour de l'élection présidentielle, selon une estimation Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions, France 24, Les Chaines Parlementaires et Le Parisien. Jean-Luc Mélenchon arrive en troisième position (22,2%), suivi d'Eric Zemmour (7,2%), Valérie Pécresse (4,8%), Yannick Jadot (4,7%), Jean Lassalle (3,1%), Fabien Roussel (2,3%), Nicolas Dupont-Aignan (2,1%), Anne Hidalgo (1,7%), Philippe Poutou (0,7%) et Nathalie Arthaud (0,6%).

"Aller chercher toutes les voix"

"Franchement, on est hyper contents ! Depuis quasiment 72h, les sondages étaient quand même assez stressant, le coude-à-coude, potentiellement le fait que le président pourrait être derrière Marine Le Pen... Mais la réalité, c'est que l'écart est réel", analysent deux jeunes femmes, qui applaudissent, comme tout le public,  à chaque fois qu'un concurrent appelle à faire barrage à l'extrême droite.

Pourtant, Éric s'inquiète de la réserve de voix. "Cette année, ce sera très serré. Pour avoir des personnes de mon entourage qui sont pro-Mélenchon, ils vont s'abstenir. Mais justement, ça va être là aujourd'hui notre combat : c'est justement d'aller chercher toutes les voix", pressent-il. 

"Le président a été vraiment absent pendant la campagne"

Pour Louis et Olivia, tous deux étudiants, Emmanuel Macron doit changer de braquet. "Le président a été vraiment absent pendant la campagne. Il n'a pas fait débat. Il a fait un seul meeting. Pour moi, une campagne présidentielle, même si je le soutiens, ça ne se mène pas comme ça", regrette les deux jeunes militants. Message reçu dès ce matin : Emmanuel Macron repart au contact, là où le vote Rassemblement national séduit. Première étape dès lundi, Denain, dans les Hauts-de-France, une région de vote RN élevé où il s'est déjà rendu de nombreuses fois. Mardi, direction l'Est, avant sans doute un meeting à Marseille samedi qui devrait être le point culminant de sa campagne de second tour.

Selon notre sondage Ipsos-Sopra Steria publié ce dimanche soir, Emmanuel Macron est crédité de 54% des intentions de vote au second tour de l'élection présidentielle face à Marine Le Pen (46%). Selon ce sondage, Emmanuel Macron récolterait la majorité des suffrages des électeurs de Yannick Jadot (59%). 45% des électeurs de Valérie Pécresse voteraient aussi pour le président sortant. Marine Le Pen recueillerait les votes de la majorité des électeurs d'Eric Zemmour (85%). Le bloc le plus nombreux, celui des électeurs de Jean-Luc Mélenchon, se répartit de façon assez équilibrée entre le président sortant (34%), la candidate du RN (30%) et l'abstention ou le vote blanc (36%). 12% des interrogés disent que leur choix peut encore changer.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Candidats à l'élection présidentielle 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.