CARTE. Hongrie, Italie, Autriche... Où sont les populistes en Europe ?

À deux mois des élections européennes, franceinfo tente de comprendre la montée des populismes en Europe. Visualisez dans quels pays ce courant est déjà au pouvoir, dans quels pays il peut l'être prochainement et qui sont ses représentants.

Des mouvements populistes progressent dans la plupart des pays européens. Ils ont la possibilité de représenter une nouvelle force inédite au Parlement européen, à l'issue des élections à la fin du mois de mai prochain. Franceinfo propose de comprendre leur histoire, leurs convergences mais aussi leurs différences. Visualisez grâce à cette carte la force électorale des mouvements de chaque pays, puis cliquez pour en savoir plus.

Les pays dans lesquels les populistes sont au pouvoir

En Hongrie, Viktor Orban, âgé de 55 ans, est Premier ministre de 1998 à 2002 et depuis 2010. Il est également député depuis 1990 et dirige le parti du Fidesz depuis 2003.

En Autriche, Heinz-Christian Strache est vice-chancelier depuis 2017. Il est par ailleurs président du FPÖ depuis 2005, député depuis 2006.

En République tchèque, Andrej Babis est le président du gouvernement tchèque depuis décembre 2017. Il avait auparavant été ministre des Finances. Il est également député depuis 2013.

En Italie, Matteo Salvini est le ministre de l'Intérieur et vice-président du Conseil des ministres. Il dirige la Ligue depuis 2013.

En Pologne, âgé de 69 ans, Jaroslaw Kaczynski est le président du parti d'extrême droite Droit et justice depuis 2003. La formation est au pouvoir depuis 2015.

Les pays dans lesquels les populistes ne sont pas au pouvoir

En Allemagne, Alexander Gauland et Alice Weidel co-président le groupe AfD (Alternative pour l’Allemagne) au Bundestag. Alexander Gauland, 78 ans, a fait carrière chez les conservateurs de la CDU. Alice Weidel, tout juste 40 ans, était encore une parfaite inconnue, quelques mois à peine avant les élections législatives de septembre 2017 qui ont vu l’entrée de 91 députés d’extrême-droite pour la première fois de l’histoire de l’Allemagne réunifiée.

En Bulgarie, Volen Siderov, 62 ans, dirige le parti d'extrême droite Ataka depuis sa fondation en avril 2005.

En Espagne, Santiago Abascal dirige le parti anti-immigration Vox. Né en 2013, Vox, c'est le premier parti d'extrême droite à obtenir des sièges dans un parlement régional depuis le rétablissement de la démocratie à la mort du dictateur Franco en 1975. Sebastian Abascal est également député au Parlement basque depuis 2004.

En Suède, Jimmie Åkesson est le chef du parti des Démocrates suédois depuis 2005. À l'époque, il n'a que 26 ans.

En France, Marine Le Pen devient présidente du Front national en 2011, mouvement qui devient Rassemblement national en juin 2018. Elle rassemble 17,90% des voix à l'élection présidentielle de 2017, le meilleur résultat du Front national pour ce scrutin.