Election présidentielle 2022 : l'abstention au premier tour avoisinera les 26%, sans atteindre le record de 2002, selon notre estimation Ipsos-Sopra Steria

En 2002, 28,4% des électeurs ne s'étaient pas rendus aux urnes. Le niveau d'abstention de 2017, qui avait été de 22,2%, devrait en revanche être dépassé dimanche soir.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une urne avec quelques bulletins de vote lors du 1er tour des élections municipales, le 15 mars 2020 à Valence. (NICOLAS GUYONNET / HANS LUCAS / AFP)

A quel point les électeurs vont-ils bouder les urnes ? Le taux d'abstention au premier tour de l'élection présidentielle pourrait atteindre 26%, dimanche 10 avril, selon une première estimation Ipsos-Sopra Steria pour France Télévisions, Radio France, France 24, les chaînes parlementaires et Le Parisien. Jusqu'ici, le record dans un scrutin pour l'Elysée remonte à 2002, lorsque Jean-Marie Le Pen s'était hissé au second tour face à Jacques Chirac, alors que 28,4% des électeurs étaient restés chez eux.

>> Election présidentielle 2022 : retrouvez les dernières informations dans notre direct

En 2017, l'abstention avait atteint le troisième niveau le plus élevé de la Ve République, à 22,2%, pour un duel final entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen.

La présidentielle fait de la résistance

Ces niveaux d'abstention restent nettement inférieurs à ceux observés lors des autres types de scrutin ces dernières années. "Depuis cinq ans, on n'a vu aucune élection attirer plus de la moitié des citoyens", souligne Céline Braconnier, directrice de Sciences Po Saint-Germain-en-Laye et spécialiste des comportements électoraux. Elle souligne toutefois que le Covid-19 a perturbé le déroulement des élections municipales de 2020 et régionales et départementales de 2021.

A quelques jours du scrutin, l'institut Ipsos tablait sur une abstention avoisinant 28%. Les deux principales raisons avancées par les possibles abstentionnistes étaient l'absence de nouveauté dans les propositions et les discours des candidats, ainsi que le sentiment qu'il n'y avait pas de suspense sur le résultat du scrutin.

Qu'en est-il des chiffres officiels à ce stade ? A 17 heures, dimanche, la participation s'élevait à 65%, contre 69,42% à la même heure en 2017 et 58,45% en 2002, selon le ministère de l'Intérieur. Les derniers bureaux de vote fermeront leurs portes à 20 heures et les chiffres définitifs de la participation seront connus dans la soirée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Abstention Législatives 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.