SNCF : 6 Français sur 10 opposés à la grève des cheminots, un chiffre en hausse

60% des Français, notamment les sympatisants LREM et LR, estiment "injustifié" le mouvement de grève à la SNCF, selon un sondage publié jeudi. 

Assemblée de cheminots à la gare de Lille, le 24 mai 2018.
Assemblée de cheminots à la gare de Lille, le 24 mai 2018. (MAXPPP)

Six Français sur dix (60%) rejettent le mouvement des cheminots contre la réforme de la SNCF et le trouvent "injustifié", selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting* pour franceinfo publié jeudi 24 mai. Ce chiffre est en hausse de trois points par rapport au sondage réalisé le 4 avril.

Les sympathisants de La France insoumise sont les plus nombreux (70%) à soutenir le mouvement. Ils sont suivis par les sympathisants socialistes (56%). Ceux des partis La République en marche (87%) et Les Républicains (78%) y sont largement opposés. Enfin, 54% des sympathisants Front national rejettent la grève des cheminots.

Soutien en baisse pour les fonctionnaires

En revanche, une courte majorité (52%) des personnes interrogées soutient le mouvement des fonctionnaires du 22 mai, l'estimant "justifié". Cette approbation s'élevait à 55% lors de la mobilisation du 22 mars. Le mouvement des fonctionnaires est massivement soutenu à gauche, mais très largement rejeté par les sympathisants LREM et LR.

Par ailleurs, avant la manifestation du 26 mai contre la politique d'Emmanuel Macron, les deux tiers des personnes interrogées (64%) estiment que la CGT a tort de s'être rapprochée de la France Insoumise.

*Enquête réalisée auprès d’un échantillon de Français interrogés par internet du 23 au 24 mai 2018, selon la méthode des quotas. Échantillon de 1 017 Français représentatifs de la population française âgée de 18 ans et plus, parmi lesquels 81 sympathisants de La France insoumise, 84 du Parti socialiste, 116 de La République en marche, 88 Les Républicains et 157 du Front national.