Réforme des retraites : à la SNCF, des cheminots mobilisés, mais peu concernés

La SNCF compte 11,2% de son personnel de grève, dont 61% de conducteurs. Les cheminots défendent leur régime spécial de retraites, pourtant il est programmé. Dès janvier, les recrues n'auront plus le statut de cheminots.

franceinfo

Les cheminots sont déterminés à continuer la lutte, prêts à tout pour défendre leur régime de retraite au nom des plus jeunes générations. Mais qui sera effectivement touché par la réforme des retraites ? En tout cas, pas les futures recrues de la SNCF. À partir du 1er janvier, elles n'auront plus le statut de cheminots, conformément à ce qui a été décidé en 2018, et donc pas de fameux régime spécial de retraite qui va avec. 

>> Grève du 17 décembre : suivez les perturbations et les manifestations en direct

Une majorité de salariés de la SNCF n'est pas concernée non plus. Chez les conducteurs, seules les générations nées après 1985 perdront leur régime spécial. Cela représente 22% des agents de conduite, soit 3 000 personnes. Enfin, pour les autres cheminots, seuls ceux nés après 1980 verront leur régime supprimé. Cela représente 39% des agents, soit 45 000 personnes. Résultat : même ceux qui conserveront leur régime spécial continuent de faire grève. Si la fin du régime spécial ne concernera qu'une partie des cheminots, tous seront en revanche touchés par l'instauration de l'âge d'équilibre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un agent SNCF en grève contre la réforme des retraites à la gare de l\'Est, à Paris, le 9 décembre 2019. 
Un agent SNCF en grève contre la réforme des retraites à la gare de l'Est, à Paris, le 9 décembre 2019.  (REMI DECOSTER / HANS LUCAS / AFP)