DIRECT. Réforme des retraites : l'intersyndicale appelle à des actions locales au moins "jusque fin décembre"

La journée de mobilisation de mardi a attiré entre 615 000 et 1,8 million de manifestants dans le pays, selon les sources.

Philippe Martinez (CGT) et Yves Veyrier (FO) discutent lors de la manifestation contre la réforme des retraites, le 17 décembre 2019, à Paris.
Philippe Martinez (CGT) et Yves Veyrier (FO) discutent lors de la manifestation contre la réforme des retraites, le 17 décembre 2019, à Paris. (MICHEL STOUPAK / NURPHOTO / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Pas de répit, et encore moins de trêve. Les syndicats à l'origine de la mobilisation contre la réforme des retraites ont décidé, mardi 17 décembre, la poursuite du mouvement. Ils ont annoncé des "actions locales le 19 et jusque fin décembre" et l'absence de trêve "jusqu'au retrait" du projet du gouvernement, selon leur communiqué commun lu à l'issue d'une intersyndicale. Suivez cette journée dans notre direct.

Au moins 615 000 manifestants en France. Les manifestations de mardi ont attiré 615 000 personnes dans toute la France, selon le ministère de l'Intérieur, et 1,8 million, selon la CGT. Le décompte officiel est inférieur à celui du 5 décembre (806 000 manifestants) mais le chiffre de la centrale syndicale marque la plus forte mobilisation depuis le début du mouvement (1,5 million le 5 décembre). 

 Une mobilisation en hausse à Paris. La manifestation dans la capitale a attiré 72 500 personnes selon le cabinet Occurrence, 76 000 d'après le ministère de l'Intérieur et 350 000 pour la CGT. Toutes sources confondues, il s'agit d'un record depuis le coup d'envoi de la contestation le 5 décembre. 

Des tensions à Paris. A l'arrivée du cortège place de la Nation, un black bloc s'est constitué. Il a été immédiatement dispersé par les forces de l'ordre. Treize personnes ont été interpellées au cours de cette manœuvre. A 17h30, en marge de la manifestation parisienne, la préfecture de police avait procédé à 3 759 contrôles préventifs et 30 interpellations. 

Les cheminots et les enseignants toujours mobilisés contre la réforme. A la mi-journée, le taux de grévistes à la SNCF atteignait 32,8%, et jusqu'à 75,8% parmi les conducteurs. A la mi-journée, la participation à la grève chez les enseignants s'élevait à 24,16%, d'après le ministère de l'Education nationale.

 Un appel à la grève de tous les syndicats. L'ensemble des syndicats avaient lancé un appel à la grève et à la manifestation, y compris - et c'était une première depuis le début du mois - les organisations les plus réformistes comme la CFDT, la CFTC, l'Unsa ou les étudiants de la Fage.

Le plan de la SNCF pour ce week-end dévoilé. "Entre 50% et 60% des trains" vont circuler ce week-end, a annoncé Voyages SNCFEn tout, 850 000 personnes qui avaient réservé un billet attendaient d'être fixées pour les journées de vendredi, samedi et dimanche. On vous résume le plan de l'entreprise pour le week-end dans cet article.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #GREVE

23h19 : Les syndicats à l'origine de la mobilisation contre la réforme des retraites ont décidé la poursuite du mouvement et l'absence de trêve "jusqu'au retrait" du projet du gouvernement, selon un communiqué commun lu à l'issue d'une intersyndicale. "Sans réponse du gouvernement dans les heures qui viennent", les syndicats CGT, FO, FSU, Solidaires "décideront des suites nécessaires au-delà du mois de décembre". Aucune nouvelle journée d'action nationale n'est cependant prévue à ce stade.

23h02 : L'intersyndicale appelle à des "actions locales le 19 et jusque fin décembre" et ne décrète pas de trêve pour Noël.

22h12 : En raison de la grève des transports, certains employeurs autorisent leurs salariés à dormir sur leur lieu de travail. C'est notamment le cas dans un hôtel de luxe parisien, où des suites habituellement proposées à 500 euros la nuit sont mises à disposition des employés. France 2 s'y est rendu.



21h29 : Bonsoir, nous n'avons pas de bilan concernant d'éventuelles personnes blessées au cours de cette manifestation. La préfecture de police a fait état de 3 759 contrôles préventifs à Paris et de 30 interpellations.

21h20 : Bonsoir fi savez vous combien il y a eu d interpellations et de blesses a paris aujourd'hui ? Merci bon courage.

21h03 : La CGT a revendiqué mardi des coupures d'électricité volontaires qui ont brièvement privé de courant, selon le gestionnaire du réseau RTE, 50 000 foyers en Gironde dans la nuit de lundi à mardi, puis 40 000 foyers à Lyon, 37 000 à Nantes et 40 000 à Orléans au cours de la journée de mardi.

21h01 : Des coupures de courants "malveillantes" ont eu lieu mardi après-midi dans les 3e et 11e arrondissements de Paris en marge de la manifestation contre le projet de reforme des retraites, selon Enedis, qui annonce son intention de porter plainte. Quelque 2 000 foyers sont toujours privés d'électricité dans la capitale. Enedis a également déploré mardi d'autres actes similaires isolés et locaux à Cherbourg, Dunkerque et Nice.

20h33 : Bonsoir, vous pouvez tenter de composer le 3635 pour joindre le service clients de la SNCF. Je dis bien "tenter" car, personnellement, je viens de passer très exactement 3 heures à écouter la musique d'attente avant que la communication ne soit interrompue !

20h31 : Bonsoir France info, la SNCF a-t-elle mis à disposition un numéro de téléphone car mon intercité est supprimé mais semble avec été remplacé par un autre déjà complet...

20h05 : Voici un nouveau point sur l'actualité de ce mardi soir :

• Entre 615 000 (chiffre du ministère de l'Intérieur) et 1,8 million (chiffre de la CGT) ont défilé partout en France contre la réforme des retraites. A Paris, le cabinet Occurrence a dénombré 72 500 manifestants entre République et Nation, où de légers incidents ont éclaté avant que le cortège ne se disperse. Suivez notre direct.

Les trafics SNCF et à la RATP vont rester "très perturbés" encore mercredi. UnTGV sur trois et un Transilien sur quatre circuleront. A Paris, huit lignes de métros seront toujours totalement fermées.

La SNCF a dévoilé son plan de transport concernant le week-end précédant Noël. Les personnes devant circuler en train d'ici au 22 décembre sont censées avoir reçu un mail ou un SMS leur indiquant si leur train circulera ou non. Voici ce qu'il faut retenir de ces annonces.

• L'aspirine, le Doliprane ou l'Advil, ces médicaments vendus sans ordonnance, ne seront plus en accès libre dans les rayons des pharmacies, mais obligatoirement rangés derrière le comptoir à partir du 15 janvier. Plus de détails dans cet article.

19h45 : La bicyclette remporte un franc succès dans les rues de Paris en ces jours de grève des transports. Sur Twitter, la mairie de Paris communique des chiffres montrant que sur l'un des boulevards de la capitale, le nombre de vélos circulant est quasiment égal à celui des voitures.

19h15 : Certains se demandent s'ils auront un train à Noël. Des automobilistes qui ont constaté que des stations service étaient à sec, eux, s'interrogent : vont-ils pouvoir faire le plein ? La grève perturbe en effet les expéditions depuis certaines raffineries. Mais pas de panique : "On est très très loin d'une pénurie", assure le président de l'Union française des industries pétrolières à franceinfo. Rappelons que la France dispose de réserves stratégiques qui permettraient au pays de tenir 107 jours, comme nous le rappelons dans cet article.

18h56 : Alors que le ministère de l'Intérieur a dénombré 615 000 manifestants dans toute la France (contre 806 000 le 5 décembre), la CGT en a compté 1,8 million (contre 1,5 million le 5 décembre).

18h55 : En fait, @anonyme, c'est un peu plus compliqué que ça... La SNCF indique également comme "complets" des trains qui en réalité ne rouleront pas. Dans ce cas précis, je ne vois pas d'autre choix pour vous que de vérifier le statut de votre train en gare ou en contactant le compte Twitter de la SNCF.

18h50 : Bonjour, j’ai fait cette recherche. Mon train apparaît mais affiche complet! Cela veut il dire qu’il roule !

18h47 : Bonsoir ! Je vous conseille de rechercher votre train sur le site Oui.sncf. Tous les trains TGV, Intercités et Ouigo proposés à la vente jusqu'au 22 décembre inclus circuleront bel et bien. Ainsi, vous pourrez connaître le statut de votre train.

18h45 : Je n'ai rien reçu du tout,! Ou puis-je me renseigner pour savoir si mon train a été ou non supprimé ? Help !

18h41 : La dispersion de la manifestation est en cours place de la Nation. Notre journaliste Fabien Magnenou, sur place, observe quelques dégradations et feux de poubelles. La place a été momentanément bouclée avant de rouvrir pour laisser y pénétrer la suite du cortège.

18h30 : Petite précision méthodologique concernant le comptage d'Occurrence : le décompte a été réalisé au niveau du 67 rue de Lyon, juste après la place de la Bastille. Le cabinet affirme n'avoir rencontré aucun problème dans la séquence de comptage, qui s'est déroulée entre 15h04 et 17h59.

18h27 : Selon les chiffres du ministère de l'Intérieur, la participation aux cortèges a été inférieure à celle du 5 décembre sur la France entière (615 000 contre 806 000 le 5 décembre), mais supérieure dans la capitale (76 000 contre 65 000).

18h25 : Le cabinet Occurrence, mandaté par plusieurs médias dont franceinfo, a pour sa part compté 72 500 manifestants.

18h22 : Le ministère de l'Intérieur a dénombré 615 000 manifestants en France aujourd'hui, dont 76 000 à Paris.

18h25 : Vous aviez prévu de voyager en train ce week-end ? A priori, vous savez désormais avec certitude si votre train roulera ou s'il est annulé. Voici dans cet article ce qu'il faut retenir des annonces de la SNCF, selon que vous empruntiez un TGV, un Ouigo, un Intercités ou un TER.

18h18 : Il est l'heure de faire le point sur l'actualité.

• La manifestation parisienne touche à sa fin. Le cortège est arrivé place de la Nation. Quelque 350 000 personnes ont défilé, selon la CGT. Suivez notre direct.

Les trafics SNCF et à la RATP vont rester "très perturbés" demain. UnTGV sur trois et un Transilien sur quatre circuleront. Huit lignes de métros seront toujours totalement fermées.

• L'aspirine, le Doliprane ou l'Advil, ces médicaments vendus sans ordonnance, ne seront plus en accès libre dans les rayons des pharmacies, mais obligatoirement rangés derrière le comptoir à partir du 15 janvier. Plus de détails dans cet article.

C'est le troisième jour du procès en appel du couple Balkany. Suivez notre direct.

17h59 : Voici le résumé des prévisions de la RATP pour la journée de demain. Comme on vous l'annonçait il y a quelques minutes dans ce live, le trafic "restera très perturbé". Tous les détails dans cet article.



(LIONEL BONAVENTURE / AFP)

17h59 : A 17h30, la préfecture de police de Paris a procédé à 3 759 contrôles préventifs et 27 interpellations. Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, a quitté le cortège, a annoncé la police.

18h58 : Ca se tend place de la Nation. Elle a été momentanément bouclée témoigne notre journaliste Fabien Magnenou en "raison de heurts".

17h37 : En dehors de la manifestation à Paris, plus de 360 000 personnes ont manifesté aujourd'hui en province contre la réforme des retraites, selon un décompte provisoire de l'AFP réalisé à partir des chiffres communiqués par la police ou les préfectures. Les principaux cortèges ont sans surprise défilé dans les plus grandes villes : ils étaient 20 000 à Marseille, 17 000 à Lyon et Toulouse, 14 000 à Nantes, 13 000 Bordeaux, 11 000 à Lille, 10 500 à Caen et Montpellier, 10 000 à Brest et Rennes.

17h22 : Pour ceux qui veulent quitter la manifestation parisienne, la préfecture de police les invite sur Twitter à quitter la place par le cours de Vincennes, l'avenue de Taillebourg et l'avenue du Bel Air.

17h20 : Voici des images de la manifestation parisienne qui est arrivée sur la place de la Nation.

17h10 : La RATP annonce un trafic "très perturbé" mercredi, avec encore huit lignes de métro totalement fermées.

17h06 : Dans le cortège, notre journaliste Fabien Magnenou a rencontré Christian, électricien à la retraite. Il estime que la pénibilité du travail n'est pas suffisamment prise en compte par la réforme.

17h00 : Si vous voulez savoir à quoi ressemblera votre journée dans les transports SNCF demain, lisez cet article. Après les annonces du trafic de la société, on notre une "légère amélioration" par rapport aux jours précédents avec notamment un TGV sur trois et un Transilien sur quatre.

16h56 : Bonjour @Manif PANAME, le premier chiffre dont on dispose est celui communiqué par la CGT. Selon l'organisation syndicale, la manifestation parisienne pour protester contre la réforme des retraites du gouvernement a réuni aujourd'hui 350 000 personnes. Ce chiffre est nettement supérieur à celui de la première journée de mobilisation, le 5 décembre (250 000 manifestants), et de la deuxième, le 10 décembre (180 000).

16h55 : Des chiffres de la manif' parisienne svp ?

16h51 : La situation s'est tendue à l'approche de la place de la Nation, comme le montrent les images filmées par notre journaliste Fabien Magnenou. On voit notamment les forces de l'ordre encadrer la tête de cortège.

16h52 : Par ailleurs, à l'arrivée du cortège place de la Nation, un black bloc s'est constitué. Il a immédiatement été dispersé par les forces de l'ordre, a annoncé la préfecture de police. Treize personnes ont été interpellées lors de cette opération et un policier a été blessé.

16h45 : A 15h30, en marge de la manifestation parisienne, la préfecture de police avait procédé à 2 422 contrôles préventifs et 11 interpellations.

16h39 : La SNCF annonce un trafic "très perturbé" pour la journée de demain.
• TRANSILIEN : 1 train sur 4 en moyenne
• TER : 4 circulations sur 10 en moyenne, en partie assurées par bus
• TGV : 1 train sur 3 en moyenne
• International : trafic perturbé
• Intercités : 1 train sur 6 en moyenne

16h35 : Après Lyon et la Gironde, une coupure d'électricité a été recensée à Nice. Pendant une trentaine de minutes, l'électricité de la gare Thiers, du centre commercial Nice-Étoile et du palais de justice a été coupée. "Nous sommes en colère et le gouvernement doit nous entendre", explique le secrétaire départemental de la CGT, Gérard Ré, à France Bleu Azur.

16h24 : Si Edouard Philippe a assuré sa "détermination totale" à mener la réforme des retraites, les cheminots ne veulent rien lâcher non plus comme le montre l'interview de l'un d'entre eux dans le cortège parisien par notre journaliste Fabien Magnenou.