Cet article date de plus de cinq ans.

Grève des cheminots pendant le bac : on vous résume les moyens mis en place par la SNCF

La grève des cheminots se poursuit lundi et vendredi prochain. Pour accompagner les candidats au baccalauréat, la SNCF a réactivé un dispositif visant à garantir les trains stratégiques et à aiguiller les élèves. 

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min
Dispositif "Priorité Exams" mis en place par la SNCF pendant la grève des cheminots le premier jour des épreuves du bacalauréat en gare de Colmar (Haut-Rhin), le 16 juin 2014. (MAXPPP)

Plus de 750 000 candidats au bac vont entamer une semaine marathon, lundi 18 juin. Mais pour les élèves qui se rendent aux centres d'examen en train, les difficultés vont commencer avant même le début des épreuves, en raison de la grève à la SNCF qui se poursuit lundi.

La ministre des transports, Elisabeth Borne, avait appelé mardi sur franceinfo "les syndicats à prendre leurs responsabilités", en ajoutant que "perturber les épreuves du bac, ce n'est pas défendre le service public". Finalement, la CFDT a annoncé le même jour, sans être suivie par les autres syndicats, qu'elle appellerait à suspendre le mouvement de grève les 18 et 22 juin sur les TER et RER.

La SNCF a de son côté promis de mettre en place un dispositif spécial pour transporter les lycéens. Franceinfo vous résume les principaux moyens déployés pour organiser la prise en charge prioritaire des candidats et examinateurs. 

Des cars et taxis mis à disposition 

"Nous affréterons des [cars] de substitution si nécessaire", explique Mathias Vicherat, le directeur général adjoint de la SNCF. En cas de défaut d'un car de substitution, d'actes de malveillance, de chutes d'arbres ou d'inondations, la SNCF peut également prévoir des taxis pour acheminer candidats et examinateurs, aux frais de la compagnie. La SNCF a ainsi pris en charge en taxi une centaine de personnes ces derniers jours. "On a pris une obligation de résultat et non plus de moyens", résume le directeur général adjoint de la SNCF. 

Des trains stratégiques garantis  

Un certain nombre de trains ont été identifiés, en collaboration avec l'Education nationale, comme particulièrement susceptibles d'être empruntés par les candidats. Ces trains seront garantis, assure la direction de la SNCF, et ils seront particulièrement suivis dans leur préparation et leur circulation.

Les agents d'escale et les contrôleurs ont été sensibilisés, et des numéros d'appels spéciaux ont aussi été mis en place en région, en cas de problème. Ils sont disponibles sur les pages d'accueil des sites internet TER.

La SNCF recommande aux élèves et à leurs parents de se tenir informés sur le site de la compagnie ou via l’application mobile. Le plan de transport du jour J, lundi, sera publié à 17 heures la veille, de sorte que les familles seront informées des difficultés à prévoir dès dimanche.

Trois mille "gilets rouges" mobilisés 

Sur le terrain, la SNCF entend déployer quelque 3 000 personnes pour chouchouter les candidats. Des "gilets rouges" portant le badge "SNCF Exams" seront présents dans 200 gares pour les orienter, tandis que des comptoirs dédiés seront installés dans les 21 plus grandes gares du pays, ainsi que dans des gares situées à proximité des centres d'examens.

C'est cependant moins qu'en 2014, lorsque les épreuves du bac avaient aussi été perturbées par un mouvement de grève des cheminots. La SNCF avait alors mobilisé 10 000 agents sur l'ensemble du territoire. 

Des mots d'excuse pour les candidats retardés 

Aucun report des épreuves à un autre jour n'est pour l'instant prévu. En cas de retard à cause d'un problème de train, les rectorats et les centres d'examens seront directement prévenus, "pour qu'on puisse d'une certaine manière faire un mot d'excuse et dire 'tel candidat a été bien bloqué, merci de votre indulgence'", explique Mathias Vicherat.

Lors de la grève de 2014, les candidats qui avaient eu une heure de retard avaient pu composer une heure de plus. Cette année, la tolérance d'une heure de retard sera toujours accordée, mais des justificatifs pourront être demandés et l'épreuve terminera à l'heure prévue, prévient le ministère de l'Education nationale. Les retards seront simplement consignés pour que le correcteur puisse les prendre en compte. 

Soyez les premiers informés des résultats officiels du BAC

toutes les dates et actualités

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.