Grève à la SNCF : la vérité sur le statut des cheminots

Retraite à 52 ans, billets gratuits, soins médicaux, sur le plateau de France 2, Jean-Paul Chapel démêle le vrai du faux.

France 2

La SNCF veut réformer le temps de travail de ses cheminots. L'occasion pour France 2 de démêler le vrai du faux. Les cheminots partent-ils vraiment à la retraite à 52 ans ? "C'est faux", répond Jean-Paul Chapel, sur le plateau de France 2. Il poursuit : "C'est 52 ans pour les conducteurs et les contrôleurs, mais pour les autres, c'est 57 ans". Les cheminots ont-ils la garantie de leur emploi à vie ? "C'est vrai, les agents de la SNCF sont à l'abri du licenciement économique", note le journaliste.

Un statut qui date du plein emploi

Bénéficient-ils de billets gratuits pour toute la famille ? "Faux, mais presque vrai. Ils sont gratuits pour les agents, et pour les conjoints et enfants il faut payer 10% du coût. Autre avantage, ils bénéficient de soins médicaux entièrement gratuits. Enfin, les agents gagnent un échelon automatiquement tous les trois ans et donc une augmentation de salaire. Ce statut particulier date des années 1950, une époque ou la France connaissait le plein emploi", conclut le journaliste.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des hôteliers ont dénoncé l\'opération de la SNCF, qui incitait ses clients à louer leurs logements lorsqu\'ils sont en déplacement.
Des hôteliers ont dénoncé l'opération de la SNCF, qui incitait ses clients à louer leurs logements lorsqu'ils sont en déplacement. (VINCENT ISORE / MAXPPP)