Pénurie de carburant : les services de livraisons de courses alimentaires à domicile en forte augmentation

Selon plusieurs plateformes, ce système qui permet de limiter ses déplacements est de plus en plus prisé des Français.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un chariot de courses dans les rayons d'un supermarché à Toulouse (Haute-Garonne), le 5 septembre 2022. (FREDERIC SCHEIBER / HANS LUCAS / AFP)

C'est une conséquence des tensions autour des carburants. Face à l'incertitude d'un retour à la normale dans les stations-service de l'Hexagone, les Français sont à la recherche de l'économie de la moindre goutte d'essence. Y compris, donc, pour faire les courses. Résultat : les plateformes de livraisons de courses à domicile connaissent une très forte hausse, qui n'est pas sans rappeler les chiffres atteints lors des confinements dûs au Covid-19.

>> Pénurie de carburant : suivez l'évolution de la situation

Ainsi, depuis 15 jours, chez Picnic, les véhicules électriques de livraisons sortent de plus en plus souvent. Le supermarché en ligne affiche d'ailleurs une phrase magique "livraison gratuite" : "On voit une très grosse augmentation des commandes depuis deux semaines, avec 20 % par semaine depuis deux semaines. C'est deux fois plus que le rythme habituel, assure Grégoire Borgoltz, directeur des opérations. Il y a de nouveaux clients et aussi des gens qui commandent plus ou moins. En moyenne, les gens commandent tous les dix jours chez nous. Là, on voit qu'ils viennent plutôt toutes les semaines, commander plus de frais, plus souvent, comme les fruits et les légumes, le poisson et la viande..."

Chez Shopopop aussi, les demandes s'envolent avec près de 50% supplémentaires par rapport à la même période en 2021. Si ce service de livraison  collaborative entre particuliers est payant - entre 5 et 10 euros -, le modèle est particulier :  "On peut faire ses achats sur le site du drive, mais au lieu de se déplacer pour aller les retirer, on va pouvoir se faire livrer par la plateforme chaque matin", présente ainsi Yohann Ricaut, fondateur et dirigeant de la société.

Et il l'assure, de plus en plus de clients se laissent tenter. "Là, il est vrai que plus de personnes se posent la question de l'utilité de se déplacer et éviter de consommer ce carburant qui coûte cher et qui devient de plus en plus rare à trouver", glisse-t-il, avant de préciser qu'en règle générale, les nouveaux clients adoptent une fois pour toute ce mode de livraison. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pénurie de carburants

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.