"Gilets jaunes" : les incidents vus d’Allemagne

Les images de chaos dans Paris ont fait le tour du monde. Le correspondant de France 2 Laurent Desbonnets passe en revue les unes des journaux en Allemagne.  

Voir la vidéo

C'est une vraie préoccupation qui domine. À la une des journaux lundi 3 décembre, Die Welt par exemple a cette phrase "Nous devons discuter" avec la photo d'Emmanuel Macron. Une photo similaire à la une du Tageszeitung avec ce titre "Le soulèvement des invisibles". Également le Tagesspiegel qui titre "Le soulèvement contre Macron" en une, détaille le correspondant de France 2 Laurent Desbonnets en direct de Berlin. 

Le mouvement se développe en Allemagne 

Les émeutes en France trouvent ici un écho tout particulier. Plusieurs partis allemands d'extrême droite comme d'extrême gauche tentent d'importer ce mouvement des "gilets jaunes" en Allemagne, raconte le journaliste. Un premier rassemblement de "gelbwesten" (gilet jaune en allemand) a eu lieu très symboliquement  porte de Brandebourg à Berlin avec quelques dizaines de manifestants. 

Le mouvement se développe comme en France principalement sur les réseaux sociaux. Déjà près de 18 000 membres sont inscrits sur une page consacrée à ces "gilets jaunes". Pour l'instant pas de commentaire ou de réaction officielle du gouvernement, mais nul doute qu'à la chancellerieAngela Merkel et ses ministres suivent de très près l'évolution de la situation en France, conclut Laurent Desbonnets. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des \"gilets jaunes\" entourés par les forces de l\'ordre, samedi 1er décembre 2018 à Paris. 
Des "gilets jaunes" entourés par les forces de l'ordre, samedi 1er décembre 2018 à Paris.  (KARINE PIERRE / AFP)