VIDEO. "Cette invitation n'est pas responsable" : Bruno Le Maire furieux du rendez-vous d'Eric Drouet au Sénat, finalement annulé

La venue de "gilets jaunes" au Sénat pour évoquer la privatisation d'Aéroports de Paris mardi a été annulée, mais elle a provoqué de vives critiques de la part du ministre de l'Economie. 

RADIO FRANCE

"Le Sénat veut se faire remarquer ou veut faire avancer le débat politique ?" s'est interrogé Bruno Le Maire mardi 9 avril sur franceinfo, en réaction à la réception d'une délégation de "gilets jaunes", dont Eric Drouet, au Sénat. Ce rendez-vous prévu dans la journée a été finalement annulé, mais sa perspective a fâché le ministre de l'Economie. 

Le collectif "Opérations spéciales GJ" avait annoncé sur Facebook qu'il serait reçu par la sénatrice centriste Catherine Fournier pour évoquer la privatisation d'Aéroports de Paris (ADP). "Je ne vous cache pas ma surprise, mon étonnement de savoir que le Sénat interroge le 'gilet jaune' Eric Drouet pour savoir quel est son avis sur Aéroport de Paris", a réagi le ministre, avant l'annulation : "Il est spécialiste du sujet ? Il est membre d’Aéroports de Paris ? Salarié d’Aéroports de Paris ? A quel titre on l’interroge ?" ajoutant que "ce ne sont pas les remarques d’Éric Drouet qui vont faire avancer ce débat", sur la question.

ADP "se développera mieux avec un partenariat privé" 

Par ailleurs, Bruno Le Maire a réaffirmé sa volonté de privatisation, par "nécessité économique". "Il faut donner les moyens à cette entreprise de se développer et elle se développera mieux avec un partenariat privé", a-t-il assuré. "Ce n’est pas le rôle de l’Etat de s’occuper de la gestion de boutiques, de parkings ou d’hôtels. Un actionnaire privé pourra le faire si ce n’est mieux que l’État et l’État garantira la protection des frontières, le contrôle des personnes, le contrôle des biens comme il le faisait auparavant", a conclu Bruno Le Maire.

Bruno Le Maire, ministre de l\'Economie et des Finances, invité de franceinfo le 9 avril 2019.
Bruno Le Maire, ministre de l'Economie et des Finances, invité de franceinfo le 9 avril 2019. (RADIO FRANCE / FRANCEINFO)