Le gouvernement abandonne la taxe carbone

À la suite des annonces d'Édouard Philippe mardi 4 décembre, le gouvernement confirme l'abandon de la taxe carbone. 

Voir la vidéo
France 2

Après l'annonce d'Édouard Philippe mardi 4 décembre, Nathalie Saint-Cricq confirme l'abandon de la hausse des taxes sur les carburants qui devait avoir lieu dès janvier 2019. "C'est absolument définitif, ça a été décidé par Emmanuel Macron", précise-t-elle. "Il y a eu un peu de flottement ces deux derniers jours, car on a parlé d'abord de moratoire (...) puis de suspension, c'était un peu plus précis. Tout cela était jugé un peu flou et pas totalement compréhensible par les 'gilets jaunes'. Donc ce soir Emmanuel macron a été clair en disant 'elle est purement et simplement enterrée'", analyse Nathalie Saint-Cricq. 

Une annonce claire et nette


Le gouvernement a donc répondu à la première demande des "gilets jaunes" qui réclamaient, au cœur de leurs revendications, une baisse des prix des carburants. "C'est une annonce particulièrement importante surtout à deux jours de la mobilisation. L'Élysée espère ainsi renverser la vapeur, en évitant ainsi des espèces de flous, une façon de temporiser (...) Donc c'est clair et net, il n'y aura pas cette taxe carbone". 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre d\'Edouard Philippe à l\'Assemblée nationale, à Paris, le 4 décembre 2018.
Le Premier ministre d'Edouard Philippe à l'Assemblée nationale, à Paris, le 4 décembre 2018. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)