"Gilets jaunes" : Emmanuel Macron "saura retrouver le chemin du cœur des Français", assure Benjamin Griveaux

Le porte-parole du gouvernement mise sur l'intervention du chef de l'Etat, lundi soir, pour renouer avec les Français, après plusieurs semaines de mobilisation des "gilets jaunes".

Le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, le 5 décembre 2018 à Paris.
Le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, le 5 décembre 2018 à Paris. (LUDOVIC MARIN)

Retisser le lien rompu avec les Français. Voici l'objectif de l'intervention d'Emmanuel Macron, à la télévision, lundi 10 décembre à 20 heures, selon le porte-parole du gouvernement. Dimanche soir, Benjamin Griveaux s'est dit "sûr que le président de la République saura retrouver le chemin du cœur des Français, les toucher au cœur et parler à leur cœur". Cela fait plusieurs jours que l'opposition et les manifestants réclament une intervention du chef de l'Etat, en plein mouvement des "gilets jaunes".

"On a entendu, on ne va pas simplement rappeler ce qui a été fait", a promis Benjamin Griveaux. Le porte-parole du gouvernement a évoqué sur LCI des "baisses de fiscalité" ou des hausses de revenus "via des primes exceptionnelles". Des déclarations proches de celles de la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, qui a assuré qu'Emmanuel Macron annoncerait cette semaine des "mesures concrètes" et "immédiates".

Pour autant, la ministre du Travail a exclu un "coup de pouce" du smic, car "si on augmente tous les salaires de façon automatique, il y a plein d'artisans et de commerçants qui vont mettre la clef sous la porte". Benjamin Griveaux a, lui aussi, estimé qu'il fallait, au-delà des mesures immédiates, traiter "le temps long" grâce à la phase de concertation qui s'ouvrira dans les semaines à venir.