Cet article date de plus d'un an.

Réforme des retraites : "pyromane", "provocation", "déni"... La Nupes accuse Emmanuel Macron d'"exacerber les tensions"

Le chef de l'Etat a estimé que "la foule" qui manifeste n'a "pas de légitimité face au peuple qui s'exprime à travers ses élus", devant des parlementaires de la majorité réunis à l'Elysée mardi soir.
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Olivier Faure, Mathilde Panot et Caroline Fiat à Paris, le 20 mars 2023. (XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / AFP)

Les propos d'Emmanuel Macron, mardi 21 mars, n'ont pas tardé à faire réagir. Le président de la République a estimé devant les parlementaires de la majorité réunis à l'Elysée que "la foule" n'a "pas de légitimité" face "au peuple qui s'exprime à travers ses élus". "C'est cette réforme qui est illégitime", a rétorqué Cyrielle Chatelain, députée EELV et membre de la Nupes sur Twitter.

>> Réforme des retraites : suivez les dernières informations en direct

"Macron est un pyromane dangereux", a ainsi tweeté le député de la Nupes, Antoine Léaument. "S'il ne retire pas très vite sa réforme des retraites, le retrait ne suffira même plus pour arrêter la contestation", a-t-il mis en garde. Même son de cloche du côté socialiste. "Macron porte la responsabilité du désordre. Et ses provocations du soir ne peuvent qu'exacerber les tensions. A jouer le pourrissement et le chaos, il prend le risque du drame", a réagi le député PS Olivier Faure.

"Macron continue ses provocations et son déni", a pour sa part réagi la cheffe de file des députés La France insoumise à l'Assemblée, Mathilde Panot. "Il est dangereux", a-t-elle ajouté sur Twitter.  

"Quelle manque de culture historique, politique...mais je suis confiant. Car les Français eux n'en manquent pas et l'anomalie qu'est la Macronie prendra bientôt fin", a écrit Aurélien Taché, député du Val-d'Oise et membre du groupe écologiste, sur Twitter.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.