Plan de relance : une aide aux entreprises sans condition

L'État propose, avec son plan de relance, une aide aux entreprises "sans condition". L'objectif ? Regagner la confiance des entrepreneurs afin de créer de l'emploi.

France 2

Grâce à son plan de relance, l'État va proposer une aide aux entreprises, sans condition. C'est une bouffée d'oxygène pour l'entreprise Thermi-Lyon, fragilisée par la crise. Son dirigeant Florent Monier va pouvoir bénéficier d'une baisse des impôts de production. "Nous avons perdu à peu près 20 % de chiffre d'affaires en cumulé cette année. Nous avons estimé que la baisse des impôts de production devrait représenter 150 000 euros l'année prochaine. Cette somme va nous permettre de poursuivre notre politique d'investissement", explique le directeur général.

Un soutien accordé sans contre-partie

La baisse des impôts de production va coûter 10 milliards d'euros en 2021 et 2022. Ce soutien sera accordé sans contre-partie. Les syndicats militent pour fixer des conditions. "L'entreprise qui va mal, il faut qu'elle s'engage à maintenir l'emploi. L'entreprise qui veut créer de l'activité grâce à cet argent public doit s'engager à créer des emplois", estime Laurent Escure, secrétaire général de l'Unsa.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des employés portant leur masque sur leur lieu de travail, le 25 août 2020. 
Des employés portant leur masque sur leur lieu de travail, le 25 août 2020.  (ELKO HIRSCH / HANS LUCAS / AFP)