Cet article date de plus d'un an.

Roland-Garros : le tournoi parisien pourrait se jouer à huis clos

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Roland-Garros : le tournoi parisien pourrait se jouer à huis clos
Article rédigé par
M. Subra-Gomez, M. Chevalier, S. Piard, J-J. Buty, H. Cardon, M. Anglade, O. Sauvayre - France 2
France Télévisions

Le tournoi de tennis de Roland-Garros doit débuter dimanche 27 septembre. Après avoir été reporté, il pourrait se jouer à huis clos. Le classement de Paris en zone d'alerte renforcée impose un public de 1 000 spectateurs maximum. 

Le tournoi parisien de Roland-Garros pourrait se jouer à huis clos. Les organisateurs n'ont toujours pas obtenu de dérogation sur la jauge du public, qui pourrait être ramenée à 1 000 spectateurs seulement. Cela fait suite au classement de Paris en zone d'alerte renforcée. "Nous avons toutes les garanties aujourd'hui pour dérouler ce tournoi dans des conditions de sécurité maximales. Nous sommes responsables, nous entendons le rester", affirme Guy Forget, directeur de l'événement sportif. 

260 millions d'euros de recettes

En cas de huis clos, l'impact sur le tennis français serait considérable. Les recettes du tournoi représentent 260 millions d'euros, soit 80 % du chiffre d'affaires de la Fédération française de tennis. Ces sommes proviennent de la billetterie, mais aussi de la vente de produits dérivés ou des repas d'affaires. L'an dernier, le tournoi accueillait 35 000 personnes par jour. Selon les informations de France 2, les discussions seraient toujours en cours avec la préfecture. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.