Crise énergétique : face à la hausse du coût du chauffage au bois, le gouvernement annonce un nouveau chèque énergie

Publié
Crise énergétique : face à la hausse du coût du chauffage au bois, le gouvernement prépare des chèques
Article rédigé par
A.-C. Le Sann, France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur, A. D'Abrigeon - France 3
France Télévisions
Le chauffage au bois a connu une hausse des prix importante au cours des derniers mois. Pour tenter d'atténuer le choc, le gouvernement va instaurer des chèques énergie pour les Français concernés.

Se chauffer au bois coûte de plus en plus cher. Ludovic Gallo, installateur de poêles et artisan, a lui-même constaté que le prix des granulés s'était envolé. "Pour une moyenne de 4,50 euros l'année dernière, aujourd'hui on arrive à le trouver entre 12 et 14 euros, dans des grandes surfaces", explique-t-il. Pour soulager le budget des Français, le gouvernement va lancer un "chèque bois" de 50 à 200 euros. Il cible les revenus les plus modestes, jusqu'à 2 260 euros pour une personne seule, et 4 750 euros pour un couple avec deux enfants. 

Des chèques versés à partir de janvier

A partir du 22 décembre, il suffira de se rendre sur le site chequeenergie.gouv.fr. Les versements se feront à partir de janvier 2023. Gabriel Attal, ministre des Comptes publics, a reconnu sur BFMTV, dimanche matin, que "c'était un peu un trou dans la raquette". "Depuis un an, on accompagne les Français qui utilisent de l'électricité, qui utilisent du gaz, depuis quelques semaines maintenant les Français qui se chauffent au fioul, qui sont aussi nombreux dans notre pays. Il manquait les Français qui se chauffent au bois", a-t-il ajouté.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.