Scandale du Mediator : les laboratoires Servier et l'Agence du médicament condamnés

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Procès Mediator : les laboratoires Servier reconnus coupables de tromperie aggravée
FRANCE 2
Article rédigé par
A-C.Poignard, S.Neumayer, O.Feniet, V.Piffeteau, C.Beaume, J.Pires - France 2
France Télévisions

Plus de 10 ans après le retentissant scandale du Mediator, responsable de plusieurs centaines voire milliers de décès, les condamnations sont tombées, lundi 29 mars à Paris. Les laboratoires Servier sont reconnus coupables de "tromperie aggravée", tout comme l'Agence du médicament et l'ancien numéro deux du groupe.

Dans l'affaire du Mediator, la décision du tribunal correctionnel de Paris était très attendue : elle est tombée lundi 29 mars. Les laboratoires Servier sont reconnus responsables de "tromperie aggravée" et d'"homicides et blessures involontaires". Le groupe pharmaceutique est condamné à 2,7 millions d'euros d'amende."Malgré la connaissance qu'ils avaient des risques encourus depuis de très nombreuses années (...), ils n'ont jamais pris les mesures qui s'imposaient et ont ainsi trompé", a déclaré la présidente du tribunal correctionnel, Sylvie Daunis.

"Un soulagement pour toutes les victimes"

Le Mediator était vendu comme antidiabétique entre 1976 et 2009, il est retiré du marché il y a 12 ans, soupçonné de causer de graves effets secondaires. "C'est un soulagement pour toutes les victimes : un laboratoire a été reconnu responsable et a été condamné. Je suis extrêmement heureux de ce long parcours qui a abouti à une condamnation", assure un avocat de victimes, Me Jean-Christophe Courbis

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.