Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Hollande veut privilégier "l'approvisionnement local" dans les restaurations collectives d'Etat

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
DLTFTV_MAM_5366981
Article rédigé par
France Télévisions

Le chef de l'Etat a annoncé une généralisation de cette pratique pour tenter de calmer la colère des éleveurs.

Privilégier "l'approvisionnement local" en viande dans les restaurations collectives d'Etat, c'est le mot d'ordre de l'exécutif, jeudi 23 juillet, pour tenter d'apaiser les éleveurs en colère.

>> Retrouvez les dernières informations sur la crise des éleveurs dans notre direct

Quelques heures après Manuel Valls, le président de la République a détaillé cette proposition après une rencontre avec les représentants d'organisations agricoles jeudi à Dijon (Côte-d'Or), dans le cadre d'un déplacement initialement consacré à la viticulture. 

"Des actions immédiates" 

En plus de mettre la pression sur la distribution, les abatteurs et les transformateurs pour parvenir à une hausse des prix et tenter d'enrayer un mouvement d'éleveurs toujours actif, le chef de l'Etat a donc annoncé une généralisation de cette pratique avec des "actions immédiates", notamment via des "révisions de clauses" pour permettre cet approvisionnement, a précisé François Hollande.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.