Mayotte : une nouvelle nuit de tensions sur l'île, au bord de la guerre civile

Publié Mis à jour
Mayotte : une nouvelle nuit de tensions sur l'île, au bord de la guerre civile
FRANCE 3
Article rédigé par
T. de Barbeyrac, Mayotte La 1ère, P. Goldmann - France 3
France Télévisions

Mayotte est prise dans une spirale de violence entre bandes rivales. En date du mardi 22 novembre, les affrontements ont fait au moins un mort, et plusieurs blessés.

Un garage incendié en pleine nuit avec des dizaines de voitures à l'intérieur, des mains et des cases parties en fumée. À Mayotte, la guerre entre bandes est de plus en plus violente et se propage. Certains habitants sont terrorisés. "J'ai croisé des gars qui sont avec des machettes, des cailloux, des pistolets", confie l'un d'eux.

Dix jours sous haute tension

La situation s'est accélérée il y a dix jours, lorsqu'un homme de 20 ans a été tué par une bande rivale. Lorsqu'ils débarquent dans un quartier qualifié d'ennemi, les jeunes, armés, s'en prennent à tous ceux qu'ils croisent. Les agresseurs sont pour la plupart des personnes sans-papiers, dont beaucoup de mineurs isolés. Une dizaine de policiers du RAID sont attendus sur l'île. Les élus comme les syndicats réclament des renforts permanents de policiers ou de militaires.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.