Mayotte : le RAID appelé en renfort face à l'escalade des violences

Publié
Mayotte : le RAID appelé en renfort face à l'escalade des violences
FRANCE 3
Article rédigé par
A. Février - France 3
France Télévisions

Le journaliste Aurélien Février se trouve à Mamoudzou, où un collégien s'est fait couper la main à la machette par un agresseur monté dans un bus scolaire. Ce type d'attaques se multiplie à Mayotte, ce qui a nécessité l'envoi de renforts d'une unité du RAID.

Les affrontements entre bandes rivales se poursuivent sur l'île de Mayotte, mardi 22 novembre. "Le RAID vient d'arriver à l'instant, pour la deuxième fois de l'année à Mayotte, pour répondre une nouvelle fois à une énième flambée de violences", rapporte le journaliste Aurélien Février, en duplex de Mamoudzou (Mayotte) pour Mayotte La 1ère.

Les transports scolaires quotidiennement attaqués

Sur les dix premiers mois de l'année 2022, les faits de délinquances sont en augmentation de 12 % sur l'île, par rapport à la même période en 2021, annonce également le journaliste. "Même les transports scolaires ne sont plus épargnés : chaque jour en moyenne trois bus et leurs élèves sont victimes d'agressions", explique Aurélien Février, et ce "malgré les annonces régulières de renfort d'effectifs des forces de l'ordre".  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.