Tremblements de terre, prises d'otages... retour sur les formations à la gestion de crise

Le Grand format du Grand Soir 3, jeudi 4 juin, revient sur ces formations à la gestion de crises payées par des organismes privés ou publics à leurs salariés.

FRANCE 3

Devant la multiplication des risques de crises qu'elles soient sanitaires, climatiques ou encore terroristes, les décideurs, qu'ils soient privés ou publics, s'organisent et n'hésitent pas à inventer des scénarios catastrophiques. Pour les responsables politiques ou les chefs d'entreprise, la gestion de ces crises devient un enjeu essentiel. Ils financent donc des stages pour permettre à leurs cadres de réagir au mieux en cas de réels problèmes.

Chacun son rôle

Un État factice, une crise virtuelle pour un exercice bien réel, professionnels ou non de la sécurité, ils sont en formation sous l'égide du Haut comité français pour la défense civile. Chacun joue un rôle bien déterminé. Gérer la pression médiatique, faire face à un tremblement de terre au lendemain d'une prise d'otages, tester son entrainement et sa réactivité, le but est de se former à la gestion de crises.

Le JT
Les autres sujets du JT