Procès d'Outreau : les avocats de la défense ont refusé de plaider

Jeudi 4 juin, l'avocat général a requis l'acquittement pour Daniel Legrand, jugé sur des accusations de viols quand il était mineur. Nathalie Perez fait le point.

FRANCE 3

Alors que la cour d'Ile-et-Vilaine doit se prononcer vendredi 5 juin dans ce troisième volet de l'affaire d'Outreau, l'avocat général a requis ce jeudi 3 juin l'acquittement pour Daniel Legrand, jugé sur des accusations de viols quand il était mineur. Au cours de ces trois semaines d'audience, les charges sont tombées une à une. Tous les témoins, sans exception, venus témoigner à la barre ont affirmé qu'ils ne connaissaient pas Daniel Legrand.

Le silence des avocats de la défense

L'avocat général a largement évoqué l'enfance martyre des enfants Delay, violés par leurs parents et par des voisins. Aussi a-t-il poursuivi, il est compréhensible que ces enfants, devenus aujourd'hui des adultes, pensent avoir vécu des scènes qui n'ont pas existé et c'est les aider que de leur dire qu'ils se trompent. Le verdict attendu vendredi ne fait guère de doute. "Fait très exceptionnel, à l'issue des réquisitions, les avocats de la défense ont refusé de plaider, affirmant que l'avocat général avait brillamment démontré l'innocence de leur client", remarque Nathalie Perez, envoyée spéciale de France 3 à Rennes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Daniel Legrand fils, un des acquittés d\'Outreau, est accompagné de sa mère lors de son procès, le 19 mai 2015 à Rennes (Ille-et-Vilaine). 
Daniel Legrand fils, un des acquittés d'Outreau, est accompagné de sa mère lors de son procès, le 19 mai 2015 à Rennes (Ille-et-Vilaine).  (DAMIEN MEYER / AFP)