Loi mobilité : des places de parking en moins pour une meilleure sécurité des piétons ?

L'Assemblée nationale doit s'attaquer lundi 3 juin à la loi mobilité. Parmi les amendements, l'un prévoit que les véhicules à moteur ne puissent plus se garer à proximité des passages piétons. 

FRANCE 2

Même au milieu des clous, traverser peut être dangereux. La faute notamment aux voitures stationnées qui bouchent la vue. En 2017, parmi les piétons décédés, 26% se trouvaient sur un passage protégé, soit 138 personnes, dont la moitié de plus de 65 ans. C'est la raison pour laquelle, dans le projet de loi mobilité, auquel doit s'attaquer lundi 3 juin l'Assemblée nationale, un amendement prévoit que les véhicules à moteur ne puissent plus se garer à proximité des passages piétons. 

7 000 places de parking concernées à Paris

Les places de parking seraient interdites sur une distance de 5 mètres en amont du passage clouté. Cela voudrait dire de nombreuses places de parking supprimées. À Paris, 7 000 places seraient concernées. Pour sécuriser davantage les passages piétons, différentes expériences sont en cours comme à Rennes (Ille-et-Vilaine). La mairie teste une ligne d'arrêt, placée à 5 mètres du passage piéton pour inciter les automobilistes à s'arrêter. Et jusqu'ici, les résultats sont bons. 

Le JT
Les autres sujets du JT
La taxe carbone est l\'instrument le plus efficace pour réduire les émissions de gaz à effets de serre, estime le Fonds monétaire international dans un rapport publié le 3 mai 2019.
La taxe carbone est l'instrument le plus efficace pour réduire les émissions de gaz à effets de serre, estime le Fonds monétaire international dans un rapport publié le 3 mai 2019. (JEAN-LUC FLEMAL / BELGA / AFP)