Chemins de traverse : le Blockhaus d'Eperlecques, un monstre de béton caché dans la forêt

Publié
Durée de la vidéo : 3 min
Les Chemins de traverse font découvrir le Blockhaus d'Eperlecques (Pas-de-Calais), construit en 1943 par les Nazis. Il devait servir de base de lancement de missiles en direction de Londres (Royaume-Uni). -
Chemins de traverse : le Blockhaus d'Eperlecques, un monstre de béton caché dans la forêt Les Chemins de traverse font découvrir le Blockhaus d'Eperlecques (Pas-de-Calais), construit en 1943 par les Nazis. Il devait servir de base de lancement de missiles en direction de Londres (Royaume-Uni). - (France 2)
Article rédigé par France 2 - C. Colnet, M. Czaplicki, E. Delbecque, Vidéo drone 2000
France Télévisions
France 2
Les Chemins de traverse font découvrir le Blockhaus d'Eperlecques (Pas-de-Calais), construit en 1943 par les Nazis. Il devait servir de base de lancement de missiles en direction de Londres (Royaume-Uni).

Près de Saint-Omer, le Blockhaus d'Eperlecques (Pas-de-Calais) fascine. Construit en 1943 par les Nazis, il est long de 33m et large de 75m. Il est le plus grand de France. Ce bunker cachait une gigantesque usine d'armement sous le nom de KNW. "L'intention d'Hitler était de lancer 36 fusées par jour en direction de l'Angleterre", expose Hubert de Mégille, propriétaire des lieux.

D'ancien bunker à lieu touristique

D'ancien bunker à lieu touristique, il n'y a qu'un pas. C'est celui franchi par le Blockhaus d'Eperlecques. Depuis 50 ans, le lieu est très visité avec 50 000 touristes annuels. "C'est incroyable que ce lieu ait été préservé", s'émerveille un touriste étranger. Outre le tourisme, cet ancien bunker sert également d'endroits de sauvetage de vie. C'est le cas des pompiers alentours. Ce lieu de mémoire reste incomparable par ses dimensions et sa portée historique.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.