Enfants sans-abri : le cri d’alarme des associations

Publié
Durée de la vidéo : 3 min
Enfants sans-abri : le cri d’alarme des associations
Enfants sans-abri : le cri d’alarme des associations Enfants sans-abri : le cri d’alarme des associations (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo - A. Hébert, F. Labigne
France Télévisions
franceinfo
C’est un rapport effarant que publie la fondation Abbé Pierre. Chaque jour, 2 800 enfants dorment dans la rue en France, faute de solution d’hébergement. Un record depuis la création de l’association.

Un vaste camp de tentes à quelques mètres des voitures. Devant une école maternelle dans le 4e arrondissement de Paris, plusieurs dizaines de famille s’installent désormais chaque soir pour y passer la nuit. Dans le campement, beaucoup d’enfants, parfois en très bas âge. Avec un enfant dans les bras, la galère devient vite l’enfer. Il est difficile pour cette exilée ivoirienne de trouver de quoi nourrir correctement sa fille, et, si possible, de manger elle aussi. Tous ici ont essayé d’appeler le 115, dans l’espoir d’obtenir une place d’hébergement, sans succès.

La peur du froid

Avec les jours qui passent, une peur vient s’ajouter à celle de ne pas savoir quoi donner à manger au petit, celle du froid. Plusieurs enfants du camp sont scolarisés dans cette école maternelle, alors la solidarité s’organise. Des parents d’élèves font régulièrement des distributions bénévolement : de la nourriture, des vêtements, des couches pour les enfants. Mais ils craignent que cela ne suffise pas quand l’hiver sera là. Ces familles sont loin d'être des cas isolés. Chaque année, 60% des demandes d’asile déposées en France sont refusées. Conséquence, 2 800 enfants dorment dehors tous les soirs.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.